Hardangervidda ski et bivouacs

(réalisé) (partager)
Le thème: itinérance à ski sur le plus grand des hauts plateaux d'Europe 6500km, altitude 1200m.

Les itinéraires entre les refuges (20/30 km) sont balisés par des arbrisseaux, plantés tous les 20 à 30 mètres.
 
La période: du 21 au 30 mars 2016.

Le programme:

22 mars: balade, courses, location équipement, train Oslo - Finse (4h15). Nuit au refuge de Finse (500m de la gare).

23-28 mars: 6 jours d'itinérance à ski avec une boucle passant notamment par les refuges Kjeldebu, Dyranut et le plateau Bjoreidalen avant le retour au refuge de Finse.

29 mars: train Finse - Oslo puis balade et nuit à Oslo

Le coût :
Environ 360€, incluant les transports (avion Nice – Oslo aller - retour, liaisons aéroport – centre-ville, train Oslo – Finse aller – retour), 2 nuits d’hôtel au centre-ville d’Oslo et 1 semaine de location d’équipement de ski nordique (bâtons, skis, chaussures).
ski de fond
Quand : 22/03/16
Durée : 7 jours
Distance totale : 48.1km
Carnet créé par Daffy06 le 27 avr. 2016
900 lecteur(s)
(3 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Direction Kjeldebu (mise à jour : 27 avr. 2016)

Jeudi matin

Je me lève à 5h50, il fait -14°.
L'étape entre la sortie du sac de couchage et la fin de l'habillement est particulièrement intense.
La météo ayant annoncé de la neige toute la journée, je me suis levé tôt pour boucler le paquetage avant le début des hostilités...

Les prévisions se confirment, le ciel est totalement bouché et nous démarrons la journée à 10 heures sous les premiers flocons.

C'est une journée blanche.
En l'absence de repères visuels on découvre si ça monte ou descends selon si les skis avancent tout seuls ou non ;)

A 13h30 nous passons à proximité du refuge Kjeldebu.
La neige tombe intensément, la force du vent est non négligeable ce qui nous pousse à nous abriter le temps de manger.
À la fin du repas les conditions ont empiré. Repartir dans de telles conditions, skier 1 heure puis s'arrêter au milieu de nulle part n'a aucun sens.

Les prévisions météo étant bonnes le lendemain nous décidons de dormir au refuge et de profiter du feu de bois.

Section précédente Section suivante
Commentaires