Escapade en tandem South Downs way national park

(réalisé) share(partager)
Découverte du sud de l'Angleterre en tandem-rando le long du South Downs National Park  le temps d'une courte semaine. Des bivouacs simples, des chemins variés sans trop de dénivelés, des rencontres sympathiques,
S'y rendre de manière douce : C'est possible en ferry
tandem
Quand : 23/04/18
Durée : 5 jours
Distance totale : 228.6km
(dont réalisés 227.9km)
Dénivelées : +1615m / -1407m
(dont réalisés d+:1612m / d-:1406m)
Alti min/max : 4m/235m
Carnet créé par LucFlo le 10 mai
modifié le 15 mai
89 lecteur(s) - 15
Vue d'ensemble

Le topo : Vers Chichester (mise à jour : 15 mai)

Distance section : 55.5km Dénivelées section : +544m / -595m
Section Alti min/max : 191m/235m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Vers Chichester (mise à jour : 15 mai)

Jeudi 26


La nuit a été frisquette, mais ce matin le soleil est de retour avec du vent. Nous étions à l’abri de l’humidité et tout est quasi sec. Nous allons voir les vestiges qui se trouvent au bout du chemin à quelques centaines de mètres. Il s’agit d’un promontoire herbeux, un sommet de colline occupé actuellement par des moutons. Nous aurions dû emmener un archéologue avec nous…

Nous reprenons la route, étroite en pleine campagne. Nous avons roulé environ 5 km et je consulte le smartphone et constate le présence de réseau et qu’Eliott nous a envoyé deux photos que parviens à ouvrir et, surprise, je découvre les clichés d’une crevette née hier soir que ses parents ont prénommée Milo…

Félicitations mon Filio ! Je présente les portraits du petit Milo à la grand-mère qui désormais m’accompagne … 
Nous passons un coup de téléphone aux heureux parents, avant de continuer notre route, ou plutôt de prendre prématurément celle du retour, un peu impatients. 

Je crois que te voilà grand-mère...
Je crois que te voilà grand-mère...

Nous partons dans un premier temps à la recherche d’un pub où arroser la nouvelle. Nous atteignons un peu plus tard le bourg très british de PETERSFIELD. Une petite place centrale bien vivante, des habitants curieux viennent spontanément nous parler. Nous prenons le temps de boire des bières à une terrasse et mangeons un morceau sur place. 

Vers Chichester
Vers Chichester
Vers Chichester
Après midi, alors que nous roulons tranquillement, nous profitons d’un arrêt de bus à point nommé pour nous abriter d’une averse. Les routes sur lesquelles nous circulons sont bien étroites (voiture/vélo, ça croise difficilement ) et recouvertes d’une couche de terre mouillée rapportée par le passage de tracteurs. Nous repeignons le vélo et le pantalon étanche de Florence qui est plus exposée aux éclaboussures à l’arrière. 
On en a profité pour refaire le crépi de la remorque
On en a profité pour refaire le crépi de la remorque
Ce n'est pas une croix mais un panneaux indicateur
Ce n'est pas une croix mais un panneaux indicateur
Un petit aller retour pour aller faire le tour de la chapelle de St Andrew’s entourée d’un petit cimetière, puis nous passons dans le village de COCKING, prenons la direction de CHICHESTER, au sud par l’A286, route à circulation importante que nous quittons dès que possible pour un chemin blanc qui monte sur la crête où un point de vue est indiqué. Suivent 2 km faux plat descendant sur sentier humide herbeux avec ornières et quelques passages à pousser le vélo, le tout à travers une forêt splendide. Le tandem part un peu dans tous les sens, les pneus n’étant cramponnés que sur leurs flancs, mais je m’éclate au pilotage. Florence un peu moins. La remorque suit sans soucis. Suivent 2 ou 3km de chemin blanc rapide jusqu’au village de Charlton, puis Singleton où nous demandons de l’eau à la première personne que nous rencontrons, qui charge des bagages dans sa voiture. Cet habitant remplit nos gourdes et la vache à eau et nous offre un pot de miel local, désolé de ne pas avoir le temps de nous offrir plus d’hospitalité. Parés pour bivouaquer, nous cherchons activement un lieu propice.
point de vue
point de vue
Nous quittons la route après avoir franchi une montée particulièrement raide à côté du vélo pour terminer dans un sous-bois où nous nous échouons pour la nuit. 4h40 de vélo et 57 km pour aujourd’hui.

dernier bivouac
dernier bivouac
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53