Escapade dans le parc national des Cinque Terre

(réalisé) share(partager)
Un récit écrit et photographique d’une aventure en mobilité douce pour découvrir le parc national des Cinque terre en Italie.
Cette aventure a été partagée avec mon compagnon, Raphaël. 

Nous sommes adeptes des micro-aventures, le temps d’un week end, 2 jours ou une journée, nous arpentons les sentiers de randonnée de notre belle région Rhône-Alpes et ses alentours en quête de l’instant idéal. Une occasion de prendre son temps, observer, contempler et vibrer avec la nature. Pour aller plus loin dans notre approche de l’aventure nomade, nous voyageons en transport en commun. L’utilisation de la mobilité douce a de nombreux apports bénéfiques ; moins de pollution, on prend du temps pour se reposer, cartographier nos itinéraires, finaliser nos micro-aventures. On lâche prise en se laissant transporter et on s’abandonne au vertige de la contemplation des paysages défilant à travers la fenêtre. 

Pour ce voyage, nous décidons de passer la frontière française et explorer un site classé au patrimoine de l’Unesco en Italie, les Cinque Terre. En pleins mois d’août certes, mais éviter la vague de touristes est simple. Il suffit de se lever tôt le matin pour explorer les villes et prendre de la hauteur via des sentiers pittoresques. ça tombe bien c’est dans nos habitudes.

Donc, chaque matin, de très bonne heure, nous avions rendez-vous avec le soleil, comme un rituel. Nous descendions les ruelles de Riomaggiore encore dans la pénombre. Arrivés à la plage de galets, nous commençons par un moment de méditation, du yoga pour préparer le corps à effort. Dès que le soleil pointait son nez à l’horizon, c'était le moment de se jeter à l’eau. Puis en sortant, un café à l’italienne, du thé et des petits gâteaux nous attendaient. 

Après cela, nous allions chaque jour à la découverte de cette « côte des merveilles », Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore, reliés entre eux par des sentiers enchanteurs.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Voir les précisions dans informations complémentaires dans les section
randonnée/trek / kayak de mer
Quand : 8/12/17
Durée : 8 jours
Carnet créé par ceiluna le 26 Sep
46 lecteur(s) - Soyez le premier à aimer ! :
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra (mise à jour : 26 Sep)

J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
15/09/2017

Train de Riomaggiore jusqu’à Corniglia.


Au programme de cette matinée, balade dans la ville. Avant d’entamer notre randonnée, nous mangeons notre déjeuner en fin de matinée dans un restaurant possédant une terrasse face à l’église St Pierre. 

Puis nous entamons notre randonnée pour nous rendre à Manarola.


Les sentiers empruntés sont les suivants : 587, 502 et 506. 


Points de passage :

- D : Corniglia 100 m 

- 1 : Cigotella 

- 2 : Case Pianca

- 3 : Sanctuario di Nostra Signora della Salute

- 4 : Volastra 335 m

- 5 : Groppo 

- Manarola : 35 m 


Visite de la ville de Manarola aux crépuscules. Nous prenons le temps de déguster un vin de la région accompagné de jambons, olives, etc 


Train retour vers Riomaggiore
Départ pour Corniglia
Départ pour Corniglia
Une fenêtre sur la mer, Corniglia
Une fenêtre sur la mer, Corniglia
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
Déjeuner à Corniglia en face de l'eglise St Pierre
Déjeuner à Corniglia en face de l'eglise St Pierre
Départ de randonnée, vue sur Corniglia
Départ de randonnée, vue sur Corniglia
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
Trouva
Trouva
Pause rafraîchissante proposé par un habitant
Pause rafraîchissante proposé par un habitant
Vue sur la ville de Manarola
Vue sur la ville de Manarola
Manarola
Manarola
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
J3 - De Corniglia à Manarola par Volastra
Commentaires

Now in shop

Carnets d'Aventures N°53