6 jours d'errance entre Albertville et Grenoble entre souffrance et bonheur = un tour de pédale !

(réalisé) share(partager)
la trace ne fait pas dans la dentelle ; elle est dure physiquement mais elle déroule de massifs en massifs, et ça, c’est impressionnant. Au final rien n’est bien loin ou tout est si proche ?

Distance réelle parcourue : 243 km
Denivelé réel effectué : 9200 m
VTT BUL
Quand : 26/06/21
Durée : 6 jours
Dénivelées : +9200m /
Alti min/max : 411m/2156m
Carnet créé par StfPetitCaillou le 04 juil.
modifié le 05 juil.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
326 lecteur(s) - 3
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 6 (mise à jour : 05 juil.)

Section Alti min/max : 582m/2066m

Description :

JOUR 6 COL DE LA CROIX DE FER – le RIVIER D’ALLEMONT – PAS DE LA COCHE – PRE MARCEL – URIAGE 73 kms-1893D+
1) La route est grandiose – que j’aime ce lac de barrage grand maison !
2) Pas de la coche et son petit lac = il n’y a qu’un pas pour passer de l’autre coté de Belledonne. Ça pousse ; ça porte – #sa porte (du bonheur) # ça roule vraiment très peu – un peu – 
Là-haut ça caille vent et nuages – stf efficace : charger la sacoche de selle dans le sac – sortir les gants du fond de la sacoche – habillage…. Mais la descente est trop dure pour moi T4 – ça roule un peu _ 
3) Refuge d’Aiguebelle = ce sont deux hommes à la cool qui vous accueillent. Des prix qui ne vous assomment pas. Les desserts maison à 5 euros. Les refuges ont quelque chose de magique. Supèr accueil et des bières locales bien tenues au frais, dans le bassin de la source !
4) A partir du refuge c’est la piste et ça roule.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 6 (mise à jour : 05 juil.)

Accident du ticaillou _ oh la vache ! Je me ferais surprendre par une vache qui glisse de son talus d’herbe sur la piste. Je ne sais pas qui a eu le plus peur. Mais je finirais 60 cm plus bas que mon vélo au pied d’un arbre, à plat…une belle surface plate pour accueillir un petit caillou échoué. Et pour la première fois je tape le casque au sol. Mais pour la énième fois je tombe bien et indemne. Je sais que le risque n’est pas nul, Je sais. Mais en itinérance solo il y a une prudence particulière, une étoile puissante qui me suit et me protège.
La vache me regarde je suis à 5 mètres d’elle. Je suis au niveau du Habert de Muret et l’homme qui possède, et la montagne et le Habert et le refuge d’Aiguebelle est en train de rénover ce petit Habert. On parlera un moment (droit de chasse privée – querelles de familles ancestrales – moutons et loups – légendes et rires des anciens….. J’adore ces belles rencontres. Sans ma chute ; me serais-je arrêtée ?
5) Pré Marcel = je quitte le GR où je décide de couper dans les traces noires de mon IGN…et raté ça ne passe pas ! stf remonte et porte dans le champ…tu devrais retrouver le GR…mais je me retrouve plus haute que ce GR sur d’autres sentes noires…c’est quoi ce bordel ?
Je reviens sur mes pas et Retrouve le GR et je ne le quitte pas. Je comprends que le GR est détourné, la carte pas actualisée. Je poursuis mais je m’éloigne de la trace à récupérer. Je perds bien 40’ à tourner en rond –

Boudage du petit caillou = ça me saoule – demi-tour et je prends la route. Je n’ose pas m’aventurer sur la piste qui part à gauche pour rejoindre la trace initiale. Descendre par la route et chercher ce chemin me fera bouder un instant.
Je n’ai plus le cœur à rouler les forêts de Belledonne. Je ne suivrais plus la trace qui coupe la route par des bouts de piste ; en plus il y a des coups de cul. Je n’ai plus le goût. C’est la fin de la trace. Je sens que ce que j’aime c’est la montagne et les hauteurs.
J’ai été fournie ! et entre excitation et déception de cette déjà fin; je rentre le cœur enjoué, les muscles encore forts et l’esprit heureux !
Jour 6
route de Grand maison; grande dame nature fendue de la route.
route de Grand maison; grande dame nature fendue de la route.
lac grand maison
lac grand maison
Jour 6
Jour 6
du vert tout, un chemin qui pousse porte. mais diable que c'est beau !
du vert tout, un chemin qui pousse porte. mais diable que c'est beau !
au dessus du Lac grand maison; s'envoler
au dessus du Lac grand maison; s'envoler
Jour 6
Jour 6
Jour 6
retour par les pistes et la route. FIN HEUREUSE sur les PAS sur la PORTE du BONHEUR ! FAIRE QUE PASSER ET REVER !
retour par les pistes et la route. FIN HEUREUSE sur les PAS sur la PORTE du BONHEUR ! FAIRE QUE PASSER ET REVER !
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65