6 jours d'errance entre Albertville et Grenoble entre souffrance et bonheur = un tour de pédale !

(réalisé) share(partager)
la trace ne fait pas dans la dentelle ; elle est dure physiquement mais elle déroule de massifs en massifs, et ça, c’est impressionnant. Au final rien n’est bien loin ou tout est si proche ?

Distance réelle parcourue : 243 km
Denivelé réel effectué : 9200 m
VTT BUL
Quand : 26/06/21
Durée : 6 jours
Dénivelées : +9200m /
Alti min/max : 411m/2156m
Carnet créé par StfPetitCaillou le 04 juil.
modifié le 05 juil.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
266 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : jour 3 (mise à jour : 04 juil.)

Section Alti min/max : 413m/1987m

Description :

JOUR 3 PLAN BERARD – COL DE LA MADELEINE – LAC DU LOUP 59 kms – 1 900 D+

1) La trace initiale du topo prend une petite bosse via une piste au pont de la vieille scie. Mais cette piste est bien fermée par la végétation. Je prendrais une échappatoire qui va jusqu’à la rivière. C’est aussi une ancienne piste mais on ne sait pas où on pose la roue. Parfois une pierre et ça secoue. Parfois une racine de travers, ça glisse. Je suis tombée trois fois. Grrrr…je finis dans la rivière…à tirer mon vélo comme un kayak…pour retrouver la piste initiale…
2) Au point 683 un petit single roulant de sous-bois en forêt. Comme c’est bon ! Ça manquera…dans l’ensemble ce genre de petit chemin joueur.
3) Ça descend jusqu'à la Léchère par la piste
4) Col de la madeleine par la route. 
5) Piste et ça roule jusqu’au lac du loup. 
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : jour 3 (mise à jour : 04 juil.)

Route de la madeleine = Dur-dur. Au final je me dégonflerais pour les pistes sur l’autre versant vers Valmorel et les crêtes. La route est jolie. En cet fin juin hors WE il n’y a pas trop de fréquentation motorisée. Que c’est long, que c’est dur, que c’est beau.

Le ciel me garde = Arrivée en haut le ciel est toujours menaçant, une fois beau une fois gris, et il commencera trois gouttes de pluie et le ciel s’abat. J’échappe au pire désagréable. Je suis accueillie comme une reine par le patron et sa salariée du bar restaurant : La BANQUISE. Accueil chaleureux c’est ça qui est bon dans le hors saison ! je prendrais un grand café et une tarte tatin bien confite et caramélisée des plus exquise que j’ai mangé ! Rien que pour ça je referai un col de la madeleine !!! (Sans précision du moyen de locomotion)

as tu vu le loup ? Un endroit aménagé pour le touriste champêtre des montagnes. Mais je serai seule. Petite baignade en te-nue de sauvage . Petit repas. Petit orage. Bonne nuit.
pic de la lauzière
pic de la lauzière
tarte tatin exquise !
tarte tatin exquise !
jour 3
route de la madeleine
route de la madeleine
nue !
nue !
piste plus pratiquée et la nature reprend son chemin
piste plus pratiquée et la nature reprend son chemin
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°64