Home Sweet Home : bikepacking et parapente dans les Alpes

(réalisé) share(partager)
Un vélo, un parapente, et trois semaines de voyage sans jamais s'aventurer à plus de 60 kilomètres de la maison : comment être dépaysé dans son jardin ?
vélo de randonnée / parapente vol-rando
Quand : 07/10/19
Durée : 21 jours
Distance globale : 600km
Dénivelées : +19377m / -19280m
Alti min/max : 719m/2910m
Carnet créé par Anthony le 23 sept. 2019
modifié le 12 oct.
Coup de coeur ! 193 lecteur(s) - 5

Les sections de ce carnet :

  1. mise à jour : 12 oct.
  2. mise à jour : 12 oct.
  3. mise à jour : 12 oct.
  4. mise à jour : 12 oct.
  5. 600km d+ 19377m
    mise à jour : 12 oct.

La carto de l'ensemble du carnet :

Ma position
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Un voyage dans le jardin ?

Christian Bobin affirme que “le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles” . Peut-on vraiment être dépaysé sans partir loin ? Tel un explorateur de jardin, j'ai voyagé à vélo et parapente, pendant 3 semaines, sans jamais m'aventurer à plus de 60 km de chez moi. Ce petit périmètre, que je croyais connu, a donné une merveilleuse réponse.

Ouvrir sa porte, enfourcher son vélo chargé du simple poids de la liberté – une maison et un aéronef, tout simplement ... voir la section

Le Dévoluy en plein vent

Ce n’est ni par fidélité ni par nécessité que j’encense la beauté des environs. Regarder avec un œil neuf exerce à apprécier ce que l’on a. Bien piètre élève en la matière, c’est pour moi un défi de tous les instants, un contrepied de la lassitude en somme. Cette volonté, je la dois au plaisir de prendre des photos. Une forme d’expression dans laquelle la destination seule ne suffit pas à faire d’un cliché une œuvre. A contrario, j’applique plutôt ce conseil : « de la contrainte naît la créa ... voir la section

Grand tour des Écrins

À vrai dire, j’ai l’impression de vivre depuis 10 ans dans le luxe. Celui-là n’est pas financier. Il est de pouvoir pratiquer toutes les activités que j’aime, dès le pas de ma porte. Comme il est aisé de toiser ceux qui, les pauvres riches, sombrent dans la possession. Ceux qui consomment sans réfléchir, étriqués qu’ils sont dans leur étroitesse d’esprit. S’ils savaient, ces béotiens, comme il est simple et gratuit de se ressourcer dans la nature.

En quoi mon attitude serait plus louable si, b ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65