Gants windstopper

par olivier dans Gants 07 janv. 2013 mis à jour 06 déc. 2013 9172 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Comparatif de gants d’alpinisme légers et coupe-vent

Cliquer ici pour voir le tableau comparatif
Discuter autour de cet article

14 paires de gants soft-shell testées

Test gants légers softshellLes usages sont très variés pour ce type de gants, cette polyvalence est très intéressante. Leurs poids et encombrement réduits permettent de les emporter sans hésitation. De plus ils sont assez peu onéreux (au moins certains modèles) ce qui ne gâche rien. À l’origine ce sont plutôt des gants d’alpinisme d’action, mais leur polyvalence permet de les utiliser dans bien d’autres activités. Le vélo, le VTT, le parapente, la rando, le ski de randonnée, la raquette, etc. Bref, un gant technique avec un cahier des charges rigoureux, ce que demande l’alpinisme, a des qualités intrinsèques qui resteront pour les autres activités.
Ce ne sont pas des gants qui conviendront pour les conditions vraiment froides, puisqu’ils sont très légers, et leurs capacités d’isolation sont réduites. En revanche, ils peuvent être utilisés sous des (sur)moufles ou sur-gants. La finesse des tissus laisse la main très libre dans ses mouvements et dans les sensations. Ils sont tous coupe-vent (certains avec la membrane windstopper de Gore d'autres avec une membrane coupe-vent différente) ce qui limite tout de même les déperditions de chaleurs (en revanche, ils ne sont pas imperméables).
[A noter que nous avons réalisé par ailleurs un test de gants de montagne chauds et imperméables disponible ici.]

Pour comparer les différents modèles de gants coupe-vent de ce test, nous les avons utilisés lors d’activités variées (rando, vtt, ski de rando, parapente), à chaque fois avec un modèle sur une main, et un autre modèle sur l’autre. Du coup on peut facilement avoir un avis relatif dans des conditions similaires. Les notes, chacune sur 5, donnent une idée relative parmi les gants testés. Ainsi une note de 5/5 en isolation thermique pour un modèle ne signifiera pas qu’il est utilisable en conditions très froides parce qu’il est très isolant. Cela veut simplement dire qu’il est le plus « chaud » parmi les gants testés ici. Par ailleurs, nous donnons des utilisations et des conditions typiques pour ces gants, ce qui permet au lecteur de ce test d’y voir un peu plus clair.
En usage parapente (pratique pour tester les capacités thermiques des gants dans des conditions assez stables), dans un air entre 5 et 10°C, et avec 35 km/h environ de vent relatif, ces gants vont bien, pour quelqu’un qui a une bonne circulation sanguine au niveau des extrémités. Pour Johanna en revanche c’est très limite dans ces conditions (un lecteur averti notera qu’il s’agit d’un sujet féminin, avec du coup souvent une circulation distale un peu plus difficile). Pour les plus « chauds » du test, la limite se situait à une température autour de -5°C et un vent de 35 km/h (la vitesse du parapente).


Globalement ces gants sont appropriés pour :
Le ski de rando (hors conditions très froides)
L’alpinisme (pas hivernal ou cascade de glace dans l’action)
Le VTT / vélo
La rando
La raquette (hors conditions très froides)
La course à pied / trail
Le parapente (températures positives)
Le cheval…

Ils ne conviennent pas pour :
Les conditions très humides (où alors à utiliser avec une sur-moufle ou un sur-gant imperméables)
Les conditions très froides (où alors en sous-gants)

Choisir une paire de gant

Il ne faut pas que le gant taille trop petit. En effet un gant qui serre limite la circulation sanguine dans les extrémités qui seront alors nettement plus sensibles au froid. Ainsi un gant plus isolant mais très serré protégera moins du froid qu’un gant un peu moins isolant mais plus lâche.
Selon l’activité les contraintes sur les gants seront différentes, le vtt et la cascade, par exemple, sollicitent bien l’intérieur du gant, d’où la nécessité d’avoir des renforts sur cette partie. Le grip est utile aussi pour tenir un piolet, un guidon, des poignées de bâton de marche…

Note : vous trouverez dans le présent article des infos générales et comparatives (tableau) sur les différents modèles testés. Le photos de détail de chaque modèle se trouvent sur la fiche du modèle (cliquer sur le nom du modèle).

Les modèles testés :

Voir le tableau comparatif

Simond Alpinism 500 (voir fiche)

gants-simond 01

Un gant d’un très bon rapport qualité/prix. Du cuir souple double et protège l’intérieur de la main, l’intérieur et les côtés des doigts, une très bonne protection donc. Le manchon se serre via un velcro. On sent les replis des pans de tissu cousus entre eux, ce qui fait que le confort intérieur n’est pas le meilleur. Au bilan un gant très intéressant surtout si on considère son prix qui fera oublier les légers inconforts tout relatifs. Simple et efficace.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : froid
Poids constaté : 35g le gant
Prix approximatif : 20€

Camp GeKO Light (voir fiche)

gants-camp-geko-light 01

Gant bien isolé sur la partie supérieure de la main ce qui n’est pas idiot du tout puisque le garnissage est écrasé lorsque l’on tient un objet (bâton, guidon, piolet, etc.) et du coup perd de son efficacité. D’autre part, le garnissage très sollicité à l’intérieur de la main finit par se tasser. Ce choix de construction permet en outre de garder une bonne sensibilité sur l’intérieur de la main. La protection thermique est plutôt bonne, dans le haut du panier mais un peu en dessous du Millet Tempest Wind et du Extremities. Le manchon se serre via un velcro, il est muni d’un anneau élastique de poignet, ce qui permet d’enlever le gant pour les actions précises sans avoir à le stocker (très pratique). L’intérieur de la main est entièrement en cuir et le tissu utilisé ailleurs paraît assez solide.
Taille un peu petit.
Au bilan un gant utilisable en conditions un peu plus froides que les paires les plus légères ; il est très polyvalent et se défend assez bien dans l’ensemble avec des options assez techniques. Bon rapport qualité/prix.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : conditions chaudes
Poids constaté : 57g le gant
Prix approximatif : 55€

Camp G litewind (voir fiche)

gants-camp-litewind 01

Gants bien respirants. Nous les avons testés (entre autres) en montée à vélo en conditions fraîches mais où l’on sue quand même pas mal, le gant est resté quasiment sec, ce qui n’était pas le cas du gant Simond porté sur l’autre main. Il est très souple et agréable à utiliser. L’intérieur de la paume est recouvert d’un revêtement antidérapant qui protège également le tissu. Il y a également un petit bout antidérapant et protecteur au bout du pouce, du majeur et de l’index. Le tissu doublé procure un niveau d’isolation correct par rapport au poids et au niveau de sensibilité. Le gant est probablement assez fragile et ne conviendra pas à un usage trop sollicitant (manque d’empiècements de protection). Il est muni d’un anneau élastique de poignet, ce qui permet d’enlever le gant pour les actions précises sans avoir à le stocker (très pratique). Au bilan un gant très agréable à porter d’un très bon rapport qualité prix.
Utilisations idéales : ski de rando, parapente, rando, course à pied / trail
Utilisations moins adaptées : cascade, VTT, vélo (pour des questions de renfort)
Poids constaté : 41g le gant
Prix approximatif : 30€

Camp G Compwind (voir fiche)

camp-camp-g-compwind 01

Un gant assez étonnant. Il possède une mini sur-moufle en tissu léger synthétique ripstop qui se loge dans un tout petit compartiment situé sur le dessus du poignet et fermé par un bouton-pression. Cette sur-moufle apporte la fonction coupe-vent au gant qui ne l’est pas lui-même. Il en résulte une solution plus modulaire : gant davantage respirant, et effet coupe-vent significativement ressenti (mieux que le Camp G litewind), mais il faut déployer/ranger la sur-moufle et, dans certains cas, il n’est pas possible de l’utiliser (descente VTT par exemple où l’on a besoin de la mobilité individualisée de certains doigts). D’autre part le déploiement de l’enveloppe se fait en général une fois qu’on commence à avoir froid, ce qui est souvent un peu tard. En revanche, cela permet d’avoir un gant très respirant en action dans des conditions plus clémentes. Il y a des empiècements de protection sur les zones les plus sollicitées, et des zones recouvertes d’un plastique très antidérapant (nous avions déjà constaté, sur d’autres paires testées, que ce type de placage de plastique a tendance à vite s’arracher, à suivre sur cette paire). Le tissu utilisé pour les zones de contact semble assez solide. Très bonne précision. Comme les autres gants Camp de ce test, il est muni d’un anneau élastique de poignet, ce qui permet d’enlever le gant pour les actions précises sans avoir à le stocker (très pratique). Au bilan, un gant d’action, original par sa conception.
Utilisations idéales : en action (ski de rando actif)
Utilisations moins adaptées : VTT/vélo, cascade
Poids constaté : 43g le gant
Prix approximatif : 45€

Millet Tempest Wind (voir fiche)

gants-millet-tempest-wind 01

Une paire de gants toute douce, très agréable à porter et bien « chaude » (la plus isolante du test). Le gant est constitué de couches de polaire et d’isolant synthétique (type Primaloft). Le tissu intérieur est doux et très agréable (mais a tendance à un peu adhérer quand on a les mains transpirantes et qu’on souhaite enlever/renfiler le gant). C’est la paire la plus isolante de notre test. Elle nous semble idéale en sous gants pour les conditions froides, le manchon qui remonte relativement haut sur le poignet est bien agréable et favorise la continuité de l’isolation entre le bras et la main. Il y a des renforts en cuir souple dans la paume et sur l’intérieur du bout de chaque doigt. Renfort un peu plus large sur le pouce. Ces protections autorisent une utilisation « action » mais ponctuelle si on veut faire durer le gant, car de larges zones de ce gant ne sont pas protégées par les renforts cuir. L’intérieur de la main entièrement en cuir lui aurait donné une plus grande polyvalence, d’autant que le tissu extérieur est de la polaire (pas ce qui se fait de plus résistant). En revanche, la sensibilité et la motricité fine sont bien conservées grâce à ce choix de tissu et de niveau de protection. Bon rapport isolation/poids. Il s’agit là d’une excellente paire de gants.
Utilisations idéales : ski de rando, parapente, rando
Utilisations moins adaptées : cascade, VTT (pour des questions de renfort), milieu humide (la polaire s’imbibe plus vite qu’un tissu plus « lisse » traité déperlant.
Poids constaté : 51g le gant
Prix approximatif : 60€

Millet Ice Wds glove (voir fiche)

gants-millet-ice-wds 01

Une très chouette paire de gants, légère, relativement technique, agréable à porter, avec une très bonne préhension, sensibilité et une respirabilité très correcte. Ce gant est bien protégé par des renforts sur tout l’intérieur de la main (cuir et synthétique). Un bon rapport poids/solidité. Le manchon ne se resserre pas... Bilan : une bonne paire de gants très polyvalents.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : froid
Poids constaté : 42g le gant
Prix approximatif : 63€

Extremities Guide glove (voir fiche)

gants-extremities-guide-gloves 02

Gants de bonne qualité, agréables à porter et très polyvalents. L’isolation thermique est assez bonne, la préhension et la sensibilité sont plutôt bonnes en regard de l’isolation thermique et de la protection cuir sur tout l’intérieur de la main. Le cuir protège également les côtés de doigts et l’ongle, l’index est entièrement recouvert de cuir. La fermeture du manchon se règle via un cordon élastique. Au bilan un gant très complet, technique, bien conçu, un très bon choix.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : ?
Poids constaté : 52g le gant
Prix approximatif : 52€

Dynafit Radical Glove (voir fiche)

gants-dynafit-radical-gloves 01

Gants originaux et techniques. Le bout de l’index et du pouce des 2 mains sont dotés d’un revêtement transférant l’électricité statique et permettant d’utiliser l’écran tactile d’un GPS, smartphone, etc. Ça marche bien. Le tissu de l’intérieur de la main paraît solide. Il est muni de coussinets antidérapants (sur la base des doigts et la paume. Ce coussinet absorbe un petit peu les chocs et rend le contact plus agréable avec le manche du piolet ou les poignées du vélo par exemple. On sent un peu les coutures internes entre les pans de tissu et il a une certaine rigidité globale qui font un peu baisser sa note de confort et de précision. Le manchon se resserre via un velcro, c’est bien, mais il n’y a pas « continuité » du manchon, cela peut faire un pont thermique un peu désagréable si le poignet est un peu large. Attention, il taille petit (doigts légèrement serrés au regard de la taille). Bilan : un gant intéressant, technique assez complet et polyvalent.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : froid
Poids constaté : 44g le gant en taille L (9).
Prix approximatif : 70€

Black Diamond Scree (voir fiche)

gants-black-diamond 01

Gant assez polyvalent et tout terrain, il semble bien robuste. Le cuir utilisé sur l’intérieur de la main et les doigts (intérieur doigt + ongles + côté pouce sur l’index) est assez épais, donc résistant, mais du coup la sensibilité n’est pas vraiment au rendez-vous. On sent bien les coutures internes, surtout au niveau du bout des doigts, ce n’est pas très agréable. Il y a un empiècement de cuir sur le dessus de la main. Les empiècements en tissu sont assez respirants mais pas complètement coupe-vent. Serrage poignets par velcro. Bilan : un gant bien costaud et rustique, pas pour les chochottes ;-).
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : activités nécessitant de la sensibilité
Poids constaté : 54g le gant en taille XL
Prix approximatif : 55€

Black Diamond Digital Liner (voir fiche)

gants-black-diamond 01

Gants très légers et très respirants. Ce sont des gants utilisables surtout en sous-gants car la protection thermique est assez limitée, ils sont très fins ; cependant ils sont bien coupe-vent et cela limite la déperdition calorique. Il y a tout de même une doublure en cuir dans la paume de la main mais les doigts sont en tissu simple. Index et pouce en tissu conducteur pour écrans tactiles, bien pratique. Au niveau du confort, on sent un peu les coutures et le tissu n’est pas le plus doux du test, mais la souplesse et la finesse du gant compensent. Bilan, un très bon gant « première couche », qui permet de manipuler avec précision, même un écran tactile.
Attention ils taillent plutôt petit.
Utilisation idéale : course à pied hivernale, rando, en sous gant…
Utilisation moins adaptée : froid, activités « abrasives » (vélo…)
Poids constaté : 28g le gant en taille XL
Prix approximatif : 50€

Black Diamond Torque (voir fiche)

gants-black-diamond 02

Gant étonnant, le cuir a été remplacé par un revêtement synthétique très adhérent. Ce revêtement recouvre l’intérieur de la paume, des doigts et les ongles. L’adhérence assez exceptionnelle est agréable sur le manche du piolet. Assez humide en effort intense, la respirabilité n’est pas son point fort. Le confort n’est pas au rendez-vous, on sent bien les coutures et le matériau utilisé est un peu moins souple que du cuir. Il y a de petits coussinets qui protègent l’extérieur du petit doigt et de l’annulaire (zones qui tapent la paroi lorsqu’on frappe avec un piolet). Serrage du poignet par velcro. Bilan, un gant technique et assez spécifique à utiliser surtout en alpinisme, cascade de glace…
Utilisation idéale : alpinisme, activité où le « grip » est important
Utilisation moins adaptée : activités où l’on sue beaucoup
Poids constaté : 60g le gant en taille XL
Prix approximatif : 50€

Black Diamond Pilot (voir fiche)

gants-black-diamond 10

Un peu similaire au Scree, mais nettement plus souple et confortable. Il ne fait pas partie des plus respirants du test, le cuir qui, comme sur le Scree, recouvre l’ensemble de la paume, l’intérieur des doigts, les ongles, le côté de l’index côté pouce, n’est pas doublé et peut-être que c’est cela qui donne l’impression d’une moindre respirabilité. Le cuir est très souple et rend l’utilisation du gant vraiment très agréable. Serrage du poignet par velcro. Bilan : un gant très agréable à utiliser mais pas adapté aux conditions vraiment froides.
Utilisation idéale : tout
Utilisation moins adaptée : froid, activité où l’on sue beaucoup
Poids constaté : 40g le gant en taille XL
Prix approximatif : 50€

Salewa Aquilis glove (Voir fiche)

Gants alpinisme coupe-vent Salewa Aquilis

Gant confortable, relativement chaud par rapport à son poids, très polyvalent. L’intérieur de la main, doigts compris, est doublé par un tissu synthétique qui semble assez résistant et qui est très souple. La sensibilité est, du coup, plutôt bonne. Pour améliorer l’adhérence, il y a un petit (trop petit ?) insert en revêtement antidérapant sur l’intérieur de la paume. Il est muni d’un manchon élastique autour du poignet (non coupe-vent). Bilan : un gant simple, agréable à porter et à utiliser et polyvalent
Utilisation idéale : tout
Utilisation moins adaptée : ?
Poids constaté : 35g le gant en taille M (modèle femme).
Prix approximatif : 50€

Rab VR Tour glove (voir fiche)

Gants alpinisme coupe-vent Rab VR tour gloves

Gant très agréable à porter. Un gant fin sans que l’on sente les coutures internes grâce à la fine doublure. Le cuir utilisé pour doubler tout l’intérieur de la main, intérieur des doigts compris, est très souple et très agréable. Il glisse moins que les autres cuirs utilisés sur les autres paires de gants du test. Les zones très sollicitées (jonction index pouce) ont un empiècement supplémentaire de cuir. La précision d’utilisation est très bonne. Le manchon se resserre via un velcro, il remonte bien le long de l’avant-bras ce qui est agréable et assure une bonne continuité thermique. Au bilan un très bon gant, polyvalent, précis, extrêmement confortable, avec un bon rapport qualité prix.
Utilisations idéales : tout
Utilisations moins adaptées : ?
Poids constaté : 47g le gant en taille L (un vrai L).
Prix approximatif : 40€


À ski de rando
À ski de rando

À ski de rando
À ski de rando

À VTT
À VTT

À VTT
À VTT

Test avec deux gants différents à chaque fois
Test avec deux gants différents à chaque fois

Test avec deux gants différents à chaque fois
Test avec deux gants différents à chaque fois

Test avec deux gants différents à chaque fois
Test avec deux gants différents à chaque fois

Le sage montre les randonneurs, nous on regarde le gant ;-)
Le sage montre les randonneurs, nous on regarde le gant ;-)

Test gants alpinisme
Test gants alpinisme

Test gants alpinisme
Test gants alpinisme

Testés dans toutes les situations ;-)
Testés dans toutes les situations ;-)

On peut aussi les utiliser en cascade en conditions sèches
On peut aussi les utiliser en cascade en conditions sèches

Ici le Millet et le Rab testés en comparaison
Ici le Millet et le Rab testés en comparaison

Ici le Millet et le Rab testés en comparaison
Ici le Millet et le Rab testés en comparaison

gants légers et polyvalents
gants légers et polyvalents

gants légers et polyvalents
gants légers et polyvalents

Test gants légers softshell
Test gants légers softshell

Même en l'air !
Même en l'air !

Commentaires