24 invités en ligne

Trailmulti Version I de Vaude

par Anthony 18 févr. 2023 1892 lecteurs 2 commentaires Lecture 6 min.

Résumé :

Chez Vaude, dans la famille des sacoches Trail, je demande la Trailmulti ! Sous ce nom un peu étrange se cache une sacoche de bikepacking pour fourche. Elle reprend le système de support+sac, étanche et léger, qui me plait à bien des égards. Malgré tout, je n’étais pas convaincu que celles-ci allaient me convenir… Mais elles ont su me faire changer d’avis ! Retour détaillé après quatre semaines de voyage.

En bref

Poids total (constaté) : 270 g

Prix approximatif : 55 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • Système léger et durable
  • Sac étanche
  • Ensemble étonnament super stable !
  • Convient à de nombreuses fourches, même sans oeillets

Améliorable ?

  • Un peu plus long à installer qu'une sacoche de selle par exemple (Trailsaddle)
  • Petit risque d'abîmer les sacs en posant le vélo sur un flanc ?
Avouons-le d’emblée : j’étais vraiment réticent à tester ce genre de sacoches ! Voilà les 3 points qui m’inquiétaient :
  • Crainte n°1 : mouvement des sacoches. Honnêtement, j’avais peur que les sacoches bougent vu les secousses auxquelles elles sont exposées. Dans le pire des cas, ça finit dans les rayons qui ne sont pas loin… Donc beaucoup de dégâts, pour le vélo comme pour le pilote.
  • Crainte n°2 : mollesse de la direction. Je la craignais plus pataude, donc un vélo moins réactif… Donc moins de plaisir à VTT ?
Ces craintes étaient-elles justifiées ? C’est ce que nous allons voir en détail.

Installation et compatibilité 
Avant d’aller rouler, commençons par l’installer ! Trois sangles souples, type Voilé straps, permettent de fixer le support sur la fourche. Et c’est tout ! Voilà pourquoi je craignais le point n°1 ci-dessus : j’avais du mal à imaginer comment 3 sangles parviendraient à bloquer la rotation du support, sur une fourche pourtant parfaitement cylindrique… Spoiler : je me trompais ! Mais on y reviendra plus tard.

Justement, quelques précautions sont nécessaires pour garantir que le support ne bouge pas après installation. D’abord, il faut enlever la roue pour positionner et serrer correctement chaque sangle, en veillant à ce qu’elles ne viennent pas titiller les rayons ni le disque. L’opération, plutôt facile sur le papier, demande toujours un peu de temps (si l’on compare avec l’installation d’une Trailfront ou d’une Trailsaddle par exemple). 

Côté compatibilité, Vaude recommande de ne pas installer ces sacoches sur des fourches en carbone. Et la circonférence de la fourche doit être supérieure à 9,5 cm. Selon le type de fourche, on pourra jouer légèrement sur la position verticale : j’ai préféré abaisser le centre de gravité en les plaçant au plus bas, mais on pourra toujours les remonter un tantinet au besoin.
Plusieurs positions possibles pour les sangles souples.
Plusieurs positions possibles pour les sangles souples.
Sangles latérales de compression.
Sangles latérales de compression.
Installé sur la fourche, ça passe nickel, y compris au niveau du disque.
Installé sur la fourche, ça passe nickel, y compris au niveau du disque.
Le velcro au fond aide au maintien lors de l'installation du sac étanche.
Le velcro au fond aide au maintien lors de l'installation du sac étanche.
Le sac étanche dans son logement.
Le sac étanche dans son logement.
La sangle supérieure verrouille sa position.
La sangle supérieure verrouille sa position.

Fin Mosaic

Un système support+sac pratique
Personnellement, je trouve toujours que les sacoches de bikepacking en mode support+sac étanche sont les plus pratiques en voyage. En effet, une fois le support installé, le sac s’installe et se retire en un tournemain. Idéal au bivouac ! Et si on a roulé sur un terrain boueux par exemple, le support souillé demeure sur le vélo, tandis que le sac – souvent bien moins sale – peut s’inviter dans l’abside de la tente sans risquer de tout crotter.

Une fois le support installé, le sac se greffe facilement dans son logement. Un petit velcro positionné au fond (du sac et du support) verrouille l’ensemble. Ensuite, quatre sangles latérales et une sangle sommitale permettent de maintenir (et même comprimer) le sac dans le support. Si la sangle du dessus est facile d’utilisation, les sangles latérales demandent quant à elle un peu de dextérité. Ceci est inhérent aux sacoches de fourche : aucun élément ne doit s’approcher des rayons. Chaque extrémité de sangle est donc équipée d’une mini-boucle à velcro (que l’on retrouve sur toutes les sacoches de la série Trail) : il faut, en théorie, les accrocher chacune… Une opération longue et fastidieuse, dans un espace étroit et avec un velcro pas si pratique… À répéter 8 fois si on est consciencieux… Bref, en voyage, je m’arrangeais pour bloquer les extrémités de sangle autrement ! Ce processus, un peu chronophage (si l’on compare à la rapidité de mise en place d’une Trailfront ou d’une Trailsaddle par exemple) incite à utiliser ces sacoches pour des affaires qui servent plus occasionnellement.
Les sangles latérales ouvertes, on glisse ou retire facilement les sacs étanches. Pratique au bivouac !
Les sangles latérales ouvertes, on glisse ou retire facilement les sacs étanches. Pratique au bivouac !
Une fois les sangles de compression serrées, j'avais tendance à enrouler le surplus, c'est plus facile !
Une fois les sangles de compression serrées, j'avais tendance à enrouler le surplus, c'est plus facile !

Fin Mosaic

Stabilité incroyable
Si les premières descentes avec ces Trailmulti ont été timides, je me suis véritablement lâché peu à peu en réalisant leur stabilité à toute épreuve. Mes craintes se sont volatilisées en constatant que pendant quatre semaines de voyage, le support n’avait jamais bougé, ne serait-ce que d’un millimètre ! Pourtant, certains chemins particulièrement accidentés ont dû les soumettre à rude épreuve. En roulant, je les ai donc oubliées : leur position ne gêne pas pour placer la roue, et le VTT demeure très manœuvrable (pour une configuration de voyage). Les sacoches sont assez petites pour éviter d’y mettre trop d’affaires, Vaude préconise d’ailleurs de ne pas dépasser 2 kg de chargement par sacoche. Résultat : le vélo demeure très maniable, une belle surprise pour moi !
Je les avais positionnées volontairement légèrement vers l'arrière du vélo.
Je les avais positionnées volontairement légèrement vers l'arrière du vélo.
Et elles n'ont pas bougé du voyage. Ici, c'est le dernier jour.
Et elles n'ont pas bougé du voyage. Ici, c'est le dernier jour.

Fin Mosaic

Légèreté et durabilité
En reprenant les ingrédients de la série des sacoches Trail de chez Vaude, la Trailmulti hérite de caractéristiques séduisantes :
  • Étanche : pour moi, c’est la base. Le sac fourni garde mes affaires au sec, quelle que soit la météo. Hop, un souci en moins à penser en voyage :) Anecdote : avec le coloris vert, lorsque la sacoche est mouillée on voit les affaires à l’intérieur par semi-transparence, ce qui m’a parfois mis le doute… Mais non, tout était bien sec à l’intérieur !
  • Légère : l’ensemble pèse 270g (pour une sacoche) : 200g le support et 70g le sac. 

Un petit mot à propos de la durabilité : à l’instar des autres sacoches de la série Trail, le choix des matériaux me semble très cohérent. On retrouve donc un support solide avec un sac léger, un bon compromis qui ne sacrifie pas la durabilité ! Toutefois, pour cette sacoche en particulier, j’émets un petit doute concernant le sac : lorsqu’on pose le vélo par terre (ce qui arrive régulièrement en voyage), le sac étanche est directement au contact du sol.
Une autre point d’usure pourrait être les sangles souples, davantage exposées en étant si proches de la roue. Si besoin, Vaude les vend à l’unité et la sacoche est conçue de manière à pouvoir les remplacer facilement. Pas d’inquiétude toutefois, je pense qu’elles ont une belle durée de vie devant elles !
L'ensemble des sacs étanches du système de bikepacking Vaude.
L'ensemble des sacs étanches du système de bikepacking Vaude.
Par contre, quand on pose le vélo sur le côté, on expose directement la sacoche...
Par contre, quand on pose le vélo sur le côté, on expose directement la sacoche...

Fin Mosaic

En conclusion
En voilà une belle surprise ! Ces sacoches m’ont convaincu au premier essai, aussi dubitatif étais-je ! Dès les premières descentes, toutes mes craintes à leur égard se sont évaporées : les Vaude Trailmulti sont parfaitement stables, même dans les descentes les plus techniques. Si la mise en place demande un peu plus d’attention que les sacoches de selle ou de guidon, les Trailmulti permettent d’ajouter un peu de volume de bagage pour un poids relativement réduit. Entre temps, une nouvelle version est sortie : elle paraît sensiblement identique, avec un sac à peine plus grand. La première itération était déjà très bonne !

Par ailleurs, ce test a été l’occasion d’essayer tout le système de sacoches bikepacking de la marque :

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

Poids total (constaté) : 270 g
Support : 200g
Sac : 70g.
marque : Vaude

Prix approximatif : 55 €

Commentaires
Neela - 03 déc. 2023
1 messages
Bonjour, merci pour cet article.
J’étais également partie pour tester les Trailmulti, malheureusement elles ne sont plus en vente sur le site de Vaude, ni la version 1 ni la version 2 qui n'est pourtant pas si vieille, 2 ou 3 ans max. Avez-vous entendu parler des raisons d'un tel retrait? J'ai toujours espoir de pouvoir me les procurer, peut-être de seconde main... On verra :)
Merci
Neela

Anthony - 04 déc. 2023
277 messages
Bonjour Neela.
Malheureusement, aux dernières nouvelles que j'ai eue, la production aurait été arrêtée... Ce serait notamment dû à des utilisateurs qui, en ne serrant pas assez le système, se sont retrouvées avec les sacoches dans les rayons.

Pourtant, le serrage fonctionne très bien, à condition :
- de bien prendre le temps de l'installer, en retirant la roue avant
- de serrer fort, très fort. Genre, une fois un cran atteint, persévérer pour essayer d'atteindre le suivant, quitte à demander à un.e ami.e musclé.e ou adepte du crossfit :D
- de vérifier, à la main, que ça ne bouge plus ensuite. En forçant un peu dessus.

Vu ce qu'ont vécu les miennes, je ne vois vraiment pas comment ça pourrait bouger après ces précautions !

Je te souhaite de trouver ton bonheur en seconde main ;)

Voir tous les tests de la catégorie "sacoches"