en
par Anthony 05 oct. Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Testé dans le test de gamme suivant :

On aime

  • Se loge dans l'axe du pédalier !
  • Très bonne prise en main
  • Astucieux et bien pensé
  • Très léger

Améliorable ?

  • Ne peut contenir "que" 6 embouts
  • Spécifique à certains modèles de pédalier
  • Prix plus élevé que la moyenne
Le All-in-multitool est un multi-outils qui se glisse dans l’axe du pédalier. Mais comment dessiner un outil polyvalent qui s'y loge ? Cette petite entreprise italienne a su innover en intégrant 7 outils dans cet espace si réduit ! 

Le principe repose sur des embouts standards : ce sont les mêmes que les outils de bricolage "classiques". Ainsi on pourra remplacer facilement un embout défectueux (ou perdu...!), ou même en acheter de nouveaux si la visserie du vélo évolue. Un outil modulable et évolutif en somme.

En revanche, contrairement au Ratchet Rocket Lite DX+ de Topeak, on ne peut glisser ici que 6 embouts. Si besoin de plus, il faudra les glisser dans une poche, en tâchant de ne pas les perdre... L'idéal est de faire le tour de votre visserie pour choisir les 6 embouts les plus pertinents pour votre vélo. 

Le corps orange permet de ranger les 6 embouts, et l'extrémité permet de les utiliser pour visser ou dévisser. Tous ces emplacements sont aimantés, ce qui aide à l'installation et assure un bon maintien des embouts. De fait, c'est très rassurant pour éviter de perdre un embout : je vous laisse imaginer si l'un d'entre eux venait à tomber dans des herbes un peu hautes, ou entre des cailloux... longue recherche minutieuse assurée !

Quant à la prise en main, elle est très bonne : la tête coudée permet d'utiliser l'outil facilement, tout en assurant un très bon bras de levier en cas de besoin.

Et la fonctionnalité sortie du chapeau : le dérive-chaîne ! Oui, la "tête" de l'outil se dévisse pour devenir un dérive-chaîne : c'est tellement astucieux... chapeau ! Certes, ce n'est pas le plus facile à manier, car l'outil lui-même est dépourvu de manche. Mais en dépannage, sur le terrain, ça fait largement l'affaire.

Une question qui revient souvent : ne risque-t-on pas de le perdre en roulant ? Eh bien non ! Entre l'aimant puissant et l'usinage précis de l'outil, il ne se déloge pas même dans les terrains les plus accidentés. Y compris dans les sentiers VTT donc ! Peut-être sur une énorme chute à vélo où celui-ci peut "voler" et tomber sur le côté... mais j'avoue ne pas avoir voulu essayer ! Dans ce cas, après s'être soucié de l'état du pilote, il faudra peut-être penser à vérifier que l'outil est toujours là... mais on parle d'un cas extrême ! 

Selon le modèle de pédalier, une rondelle est fournie pour que l'outil se loge parfaitement dans l'interstice et ainsi éviter les risques de perte. Cette rondelle ultra-légère (7g) est à coller dans l'axe du pédalier (ils recommandent de l'UHU Max Repair).
Note : cela n'abîme en rien le pédalier. En revanche, si on vient à changer de vélo ou juste de pédalier, il faudra répéter l'opération avec une nouvelle rondelle.

Que peut-on lui reprocher alors ? Son prix est le plus élevé de tous nos multi-outils testés, alors qu'il apporte – sur le papier – le moins de fonctions... et qu'il est assez spécifique à certains modèles de pédaliers (vous pouvez consulter la compatibilité sur le site du fabricant). Vu sous cet angle, il peut sembler peu intéressant ! Mais pour ceux qui souhaitent grappiller un peu d'espace pour du bikepacking ou du VTT BUL (bivouac ultra léger), le jeu en vaut la chandelle. Personnellement, ce sont des petits détails qui font toute la différence pour envisager des trips bikerafting ou bike&fly !
L'outil comparé à une frontale de taille classique.
L'outil comparé à une frontale de taille classique.
Tous les embouts sont solidement maintenus en place grâce à un système aimanté.
Tous les embouts sont solidement maintenus en place grâce à un système aimanté.
La "tête" se dévisse, et c'est la vis Allen présente sur le dessus (visible photo suivante) qui permet d'actionner la pointe du dérive-chaîne.
La "tête" se dévisse, et c'est la vis Allen présente sur le dessus (visible photo suivante) qui permet d'actionner la pointe du dérive-chaîne.
La "rondelle" fournie à installer sur certains pédaliers.
La "rondelle" fournie à installer sur certains pédaliers.
Une fois installé, l'outil est très discret.
Une fois installé, l'outil est très discret.
item photo
item photo

Caractéristiques générales

Poids total (constaté) : 96 g

Prix approximatif : 68 €

Commentaires