Accueil des forums
Voyager sur l'eau 19

Loire en kayak

share(partager)
share posté le 03 déc. mis à jour le 04 déc.

bor1s
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 03/12/18

Message privé
Bonjour,
Je projette de descendre la Loire dans son ensemble l'année prochaine, 
Mon projet est de commencer mon périple de saint jean pied de port dans les Pyrénées et de marcher jusqu'au puy en Velay via le camino sur 800km pour ensuite attaquer la Loire dans la foulée.
Le but étant d'aller jusqu’à Nantes et de rentrer a la maison ensuite.

Pour le choix de mon embarcation je suis un peu perdu, car j'ai un problème majeur il me faut un kayak facile a transporter, car je compte me le faire livrer au puy en Velay, par des amis ou même la poste si ce n'est pas trop cher...

Je pense m'orienter vers un advanced element... que pensez vous de ceux ci :

Kayak Gonflable Advanced Elements AF Expedition Elite
Kayak gonflable Advanced Elements Advanced Frame


Merci pour votre aide
a bientôt sur l'eau 
boris
share posté le 04 déc.

Olivier
Caribou
(2232 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Bonjour Boris, 
le "Expedition Elite" semble mieux adapté pour transporter du matériel, plus de place, plus de facilité d'accès. Il sera aussi probablement plus efficace pour ce type de trip. Je laisse répondre les spécialistes parce qu'en ce qui me concerne c'est plutôt rigide et mer :) 
Et pourquoi pas ?
share posté le 05 déc.

Magic Manu
Martinet
(45 messages)
Inscription : 06/10/12

Message privé
Bonjour
J'ai descendu la Loire sur toute sa longueur (uniquement à partir du Puy en Velay, plus haut, c'est trop sportif!!), dont certains tronçons à plusieurs reprises, en rigide, mais surtout en gonflable, Gumotex, canoë (Palava, à deux), ou kayak (Solar, à deux)
Si je devais le faire seul, je partirai en Twist 2: beaucoup de place pour une personne et son matériel, pour 11kg. Par contre, il n'est pas ponté, et la Loire très en aval a souvent pas mal de vagues quand la marée remonte! Un kayak ponté, type Framura, peut être intéressant...
share posté le 05 déc.

plume37
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
C'est un chouette périple que tu te prépares, tu as une idée d'une fourchette de temps pour le faire? 

Je n'ai jamais essayé autre chose que des gumotex et des rigides, je ne peux pas te conseiller un modèle. 

Mais pour la Loire en aval, je suis pas sûr qu'un ponté soit pratique. Suivant les niveaux il y a beaucoup de bancs de sables, ca créé parfois des jolis labyrinthe pour en sortir à moindre effort. Du coup tu peux être amené à devoir descendre de l'embarcation pour pousser/tirer un coup (.. je parle du kayak).
Perso je prends mon 2 places (gumotex helios) je m'installe à l'arrière et je mets mes bagages sur la place avant, et le bidon d'eau dans mon dos (si c'est à la prou ca freine). 
Comme je suis en arrière façon pirogue, les seules vaguelettes que je peux me prendre sont dans le visage par vent d'Ouest. 

Avec un deux places,tu as largement de quoi transporter 3 semaines de vivres et n'importe quel barda. Il faut juste se ravitailler en eau.

Mais comme tu es marcheur, niveau bagage j'imagine que tu arriveras au puy-en-velay assez léger. 
Gonflé comme un canoë :)
share posté le 06 déc.

bor1s
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 03/12/18

Message privé
Bonjour à tous

Je pense mettre deux mois pour boucler mon périple, après je n’ai pas d’impératif donc ça peut varier ce ne sera pas grave, et je n’aime pas courir après la montre !;)

Pour ce qui est du kayak je ne me suis pas encore décidé, j’ai encore du temps jusqu’au printemps prochain pour continuer mes recherches et trouver l’embarcation qui me correspondra le plus :p
Je pense choisir entre gumotex et AE mais le modèle n’est pas encore choisit ...

Je vais voyager léger aussi bien en marchant, qu’avec mon navire par la suite donc j’en nai pas besoin d’un très gros kayak. 

Merci à vous pour vos conseilles
share posté le 09 déc.

plume37
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Bon, alors si tu n'es pas pressé et que tu veux voyager léger, peut être qu'un alpacka pourrait te plaire. 
Avec moins de budget, tu peux le construire toi même 

https://www.expemag.com/for...

Perso je ne me suis pas encore lancer, il me faudrait d'abord un brompton. 

Mais sinon, ca ajoute dans les 4 kilo au sac si tu trouves de bonnes pagaies, et tu pourras te permettre des fantaisies pendant la marche. 

Après, c'est vrai que sur l'eau, ce ne sont pas des foudre de guerre, il me semble qu'il faut compter sur un 3.5-4.5km/h, auquel tu rajoutes la vitesse du courant de la Loire (mais attention, c'est pas du linéaire à l'étiage, ca serpente pas mal vers la fin du parcours).
Gonflé comme un canoë :)
share posté le 11 déc.

Rikou
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/03/14

Message privé
Bonjour Boris

Si tu veux, tu peux t'inspirer de mon périple réalisé cet été, entre Aurec-sur-Loire et Saint-Brévins-les-Pins. C'est un très beau périple auquel tu te prépares. Attends-toi à effectuer des portages selon le niveau de l'eau. Qui dépend également de la période de l'année à laquelle tu décides de te lancer.

Pour plus d'infos : En kayak de mer de la Loire à la Manche
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 16 déc. mis à jour le 16 déc.

bor1s
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 03/12/18

Message privé
Bonjour, 
Sauriez vous ou je peux trouver des gumotex ou AE dans un magasin en France, car j'aimerais bien les voir en vrai pour mieux me rendre compte. Y a t-il des magasin spécifique ou il est facile de voir plusieurs spécimen de kayak même si c'est d'autre marque a la limite ...
Car pour le moment a part les radeau de chez decat que j'ai pu voir dans leurs sac de rangement c'est tout ...
 pour ce qui est du modèle, je pense choisir entre le swing1 de chez gumotex et le advancedframe, a priori niveau chargement, et design c'est plus sur ceux ci que je m'orienterai. maintenant a voir si le fait qu'il soit ponté ne me dérange pas trop comme le disait plume37...

Autre question, l'eau de la Loire est elle vraiment imbuvable même avec un bon filtre type sawyer, au faut il absolument porter son eau ?

Super ton périple Rikou je vais bien regarder tout ça ! ;)

merci d'avance et bonne journée
share posté le 17 déc.

plume37
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Pour les distributeurs gumotex la liste est ici: http://www.gumotexbateaux.f...

Penses tout de même à téléphoner d'abord pour savoir s'ils ont les modèles sur lesquels tu lorgnes.

Pour Advanced Elements la liste n'est curieusement pas très remplie je trouve.

http://luftkajak.dk/dealers/
Gonflé comme un canoë :)
share posté le 17 déc. mis à jour le 18 déc.

Rikou
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/03/14

Message privé
Salut
Pour ce qui est de la consommation de l'eau de la Loire, il m'est arrivé d'en boire après l'avoir filtrée avec un filtre à eau Katadyn. Mais c'était au tout début du parcours, dans les gorges, après Arlempdes... Je n'ai pas été malade.
Par contre, dès qu'on est en plaine, j'évite de consommer l'eau de la Loire pour me désaltérer. Par contre je la fais bouillir pour chauffer mes repas lyophilisés.
Enfin, il y a assez de campings ou de villages tout le long du périple, qui permettent un ravitaillement régulier en eau potable.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 17 déc.

plume37
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Perso je pars avec 1 bidon de 5 litres et une cordelette pour servir de poignée. Ca me laisse facilement 2 jours d'autonomie, et comme le dis Rikou, c'est pas l'eau qui manque sur les berges. 
Gonflé comme un canoë :)
share posté le 18 déc.

pmor
Martinet
(16 messages)
Inscription : 20/10/15

Message privé
A partir de Desize, l'eau est moins claire. L'été dernier nous avons pas mal bu l'eau de la Loire à partir du bec de l'Alllier. Filtrée aev un filtre Katadyn on a pas eu de problème. Sauf pour la filtrer ; beaucoup d'algues, mais l'eau était très chaude, alors faut nettoyer souvent le filtre. Ca permet de bivouaquer même si on a pas fait le plein. L'été prochain, - on continue la loire, doucement, à la paresseuse, ( on fit en une semaine ce que Rikou jait en 1 ou deux jours ! ) j'essayerai de bricoler un pré-filtre pour limiter les algues.  
share posté le 01 janv. mis à jour le 01 janv.

petit tetras
Etourneau
(87 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Bonjour,

Désolé, je tarde à répondre sur le sujet.

La Loire est une rivière plutôt calme avec assez peu de courant et parfois du vent. Un kayak qui file me semble plutôt recommandé. Adepte du kayak de mer et du kayak démontable, je ne connais pas trop les performances des gonflables type Gumotex.

J'ai il y a longtemps utilisé un Sevilor, qui était une mauvaise embarcation à bien des points de vus mais qui m'a offert l'avantage de découvrir les joies de la navigation et d'envisager des voyages assez ambitieux avec des bateaux plus sérieux et au final d'en faire mon job.

Je suis toujours impressionné de voir ce que beaucoup d'entre vous arrivez à réaliser avec ces Gumotex, Grabner et autres embarcations gonflables de belles factures. Bien que la glisse, le confort et la tenue ne puisse égaler celle d'un kayak de mer, ces bateaux semble en avoir dans le bide et me paraisse tout à fait indiqués pour une descente de la Loire comme l'envisage bor1s. Beaucoup l'on d'ailleurs déjà fait.

Concernant les packraft, par contre, ça ne me parait vraiment pas adapter. Ce sont de très bons bateaux en eaux courantes et certains modèles sont même bluffants en eaux vives. Par contre, ce sont des rafts, dont pas du tout directeur et très lents. (J'essaierai de faire bientôt un post sur l'Alligator MRS, que j'ai pu testé pendant plusieurs jours sur un bassin de slalom).

En découvrant il y a quelques années le concept des SUP gonflable, je trouvais très regrettable que cette technologie ne soit pas utilisée pour créer un kayak de mer. Les deux toiles, inférieures et supérieures, sont reliées entres elles par un réseau très dense de fils, ce qui, sous pression, permet de les tenir très proches. On obtient donc une planche très rigide au lieu d'un boudin mou. Remplacer ces gros boudins qui sont la base de l’architecture d'un kayak gonflable par des planches gonflables rigides laisse rêveur : au moins 20 ou 30 cm de gagnés en largeur et beaucoup de rigidité en plus. 

Ce kayak existe désormais, et c'est D4 qui l'a fait. Malheureusement, comme tout ce que fait D4, ce n'est jamais parfais : le bateau mesure 3.80m seulement. 1.20m de plus aurait était génial pour la glisse et pour le stockage de matériel et aurait même permis une classification pour la mer ! Une simple cloison souple derrière le dossier aurait permis de rendre le compartiment arrière étanche. Cependant, il ne pèse que 16 kg, tient dans un sac à dos, et est prêt à naviguer en 5 min. Il a l'air bien rigide et aussi robuste qu'une planche de SUP. Il est pourvu de vrai cales pieds et peut-être même, je ne sait plus, de cales genoux.

https://www.decathlon.fr/kayak-gonflable-x500-1-place-id_8403087.html?opeco=opecoAGE-SPORT-kayak500_BOUTIQUE-DU-MOMENT-bons-plans&type=opeco

Apparemment, on peu l'emprunter une semaine pour essai. C'est ce que je ferai au printemps.

Ce genre de kayak me parait très prometteur. Moins chère, plus solide, plus pratique qu'un démontable, mais pour une silhouette équivalente. Et surtout, plus fin, plus marin (hyphothèse) qu'un gonflable classique.

Bref, si je devais aujourd'hui, acheter un kayak gonflable de 3.5m à 4m, c'est certainement celui-là que je prendrai.

Bonne journée
Aime ce que tu fais, fais ce que tu aimes. Depuis 20 ans, les Alpes et l'Europe à pied, à vélo, en kayak et sur la neige... https://treksandkayak.com/ (site pro)
share posté le 01 janv.

petit tetras
Etourneau
(87 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Concernant l'eau de la Loire : Méfiance !

Ma descente du printemps dernier (Roanne-Nevers) s'est finit à l'hôpital de Parai-le-Monial.

J'ai consommé l'eau de la Loire préalablement filtré (katadyn vario) et j'ai étais très malade au bout du troisième jour : vomissements, diarrhées comme je n'avais jamais connu de ma vie. 4 kg perdu en trois jours (déjà que je ne suis pas épais !), et ce n'est qu'une cure d’antibiotique à partir du 7° jour qui a pu me débarrasser du microbe.

Il se trouve que le préfiltre en céramique était fendu... mais en principe, sur ce modèle, la filtration s'effectue dans la deuxième partie, en fibre de verre. Donc je ne sait pas ce qu'il s'est passé.

Il conviendrait certainement de traiter l'eau au micropur en plus de la filtration, de laver sa vaisselle avec de l'eau traitée et de prendre le plus grand soin à ne pas laisser trainer sa bouteille d'eau dans l'eau qui stagne dans le kayak (contacte avec le bouchon).

Il y a des truc sérieux qui traînent dans la Loire, comme la leptospirose, véhiculée par les rongeurs (type castors et ragondins). Aussi beaucoup de troupeaux qui pâturent, pataugent et défèquent, beaucoup d'oiseaux qui barbotent et eux aussi défèquent, plein de poissons de batraciens... Donc, c'est très vivant et par conséquent, il y a aussi potentiellement beaucoup de faune microscopique:sick:.

A la votre ! Tchin, tchin !
Aime ce que tu fais, fais ce que tu aimes. Depuis 20 ans, les Alpes et l'Europe à pied, à vélo, en kayak et sur la neige... https://treksandkayak.com/ (site pro)
share posté le 02 janv.

pmor
Martinet
(16 messages)
Inscription : 20/10/15

Message privé
Ton témoignage incite à la méfiance... et à ajouter du Micropure.
Je n'ai l'expérience que de deux fois une semaine sur la Loire. Mais à chaque fois , du vent de face. La première fois avec des canoë genre canadia : épuisant les jours de grand vent, la seconde avec des Penobscot de old town. Ce sont des canoë pour l'eau plate, long, faiblement gironés, qui tournent à regret : impeccable. Mais pour quelqu'un de seul le kayak mes semble mieux. Pour un gonflable, attention, l'été ça gratte, donc pas de dérive possible. Certains l'ont fait en seawave, sans dérive je suppose avec succès.
J'en possède un et c'est un bateau qui marche bien, même avec un peu de vent, et il est solide. Je ne l'ai pas essayé sans dérive, mais vu sa forme ça doit le faire. ( l'idéale doit être d'y ajouter le gouvernail pour les zones ventées avec de l'eau sous la quille.
share posté le 02 janv.

plume37
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Sur mon Helios 2, je ne mets la dérive que lorsque nous sommes 2 passagers et qu'il n'y a pas de courant. Sinon, lorsque je monte à laplace arrière et que je mets mes affaires sur la place avant (stock pour plusieurs semaines), j'ai jamais perdu le contrôle de ma trajectoire.
Gonflé comme un canoë :)
share posté le 02 janv.

pmor
Martinet
(16 messages)
Inscription : 20/10/15

Message privé
Et comme le fond du seawave forme une quille, il doit être encore assez stable en trajectoire sans la dérive. Je pensais au gouvernail éventuellement pour le confort pour une longue séance au "bon plein", pour ne pas pagayer toujours sur le même bras. En mer, sur un long bord dès le force 2, ça tire un peu, même avec la dérive. Mais pour 5 km ça passe, enfin, chacun ses bras... 
share posté le 02 mars

dom dom des baous
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 18/02/18

Message privé
salut boris 
beau projet de longue haleine 
j'ai descendu la Loire du puy en Velay a st Nazaire en avril 2018 en solo
super content de mon kayak un seawave  de chez gumotex ponté et monté en solitaire

en solo quelques portages pas simple mais une belle aventure en 24 jours de navigation sans jours de repos entre 26 et 62 km par jours selon le vent le courant et l'envie du moment

les deux jours après Nantes sont sans conteste les plus dur et aventureux car la vase t’empêche tout débarquement et il a le vent et la marée .

pour des infos plus précises tu peux regarder sur le groupe face book" dom au fil de la loire" et sur le topic de ce forum questions aux experts dans la categorie voyage sur l'eau j'y ai mis pleins de photo de mon matos et mes petits trucs bien utile et il y a les conseils des personnes qui m'ont aidé dans ma préparation encore merci a eux.
sinon n'hésite pas a m'appeler directement dom 06 17 49 95 53 ce sera avec plaisir que je t'aiderai dans ta préparation ( pour ma part je regrette vraiment pas ma préparation méticuleuse car sur place je n'ai manqué de rien ; rien en trop non plus, et j'ai pu savourer pleinement ma descente) a plus 
dom 
Je veux pas viellir, je veux pas grandir....
share posté le 02 mars mis à jour le 02 mars

dom dom des baous
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 18/02/18

Message privé
https://www.facebook.com/gr...

voici le lien vers mon récit de la descente au jour le jour ATTENTION BORIS quand tu auras vu les images une partie d'aventure et de découverte serat pour toi perdue  a toi de voir comment tu veux vivre ton aventure bonne préparation 
dom

https://www.expemag.com/for...
Je veux pas viellir, je veux pas grandir....
share posté le 02 mars

dom dom des baous
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 18/02/18

Message privé
http://www.chinook-kayak.co...
un gars qui a fait un récit ultra détaillé bon voyage
Je veux pas viellir, je veux pas grandir....
share(partager)
Remonter