West Coast trail - sentier de la Côte Ouest

(réalisé) share(partager)
Trek en famille sur le chemin côtier le plus connu de l'ile de Vancouver : 7 jours en autonomie le long du Pacifique de Bamfield à Port Renfrew. On y pense depuis deux ans, on s'entraine depuis le début de l'année, on le prépare depuis quinze jours.
Départ de Vancouver le 1er juin
S'y rendre de manière douce : C'est possible en bus ferry
Précisions : Il y a des bus de Victoria et de Nanaimo jusqu'à Port Renfrew. Le coût des billets est assez élevé.
randonnée/trek
Quand : 01/06/18
Durée : 7 jours
Distance totale : 64.9km
Carnet créé par Bill Bennett le 27 mai
modifié le 30 juin
1371 lecteur(s) - 4
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : 5 ème jour - Walbran Crek à Camper Bay (mise à jour : 30 juin)

Au matin le temps est toujours gris et la pluie a cessé. On range les tentes encore mouillées. Nous avons maintenant nos routines et le démarrage est plus rapide le matin. À neuf heures, nous partons pour ce qui doit être une journée plutôt tranquille. Pas de passage au bord de l'eau, nous n'avons pas le choix, ce sera la forêt toute la journée.
Dès le départ et les premières échelles, nous constatons que la pluie a laissé des traces.
Au matin, le vent n'a pas faibli mais il ne pleut plus.
Au matin, le vent n'a pas faibli mais il ne pleut plus.
Premières échelles de la journée.
Premières échelles de la journée.
Le chemin est difficile, accidenté très boueux et les constructions en bois sont en mauvais état et très glissantes. La progression est lente.
C'est très glissant.
C'est très glissant.
Les pontons sont en mauvais état.
Les pontons sont en mauvais état.
Le chemin est vraiment boueux.
Le chemin est vraiment boueux.
Le soleil fait son apparition après 10 h 00. Nous progressons toujours lentement. Après une série d'échelles assez impressionnantes, nous arrivons en vue d'une grande passerelle sur câble qui se balance à notre passage. En face nous attend une nouvelle série d'échelles pour remonter sur l'autre versant.
Une jolie passerelle.
Une jolie passerelle.
Des belles échelles avant et après la passerelle.
Des belles échelles avant et après la passerelle.
Belle perspective.
Belle perspective.
Logan creek.
Logan creek.
Nous poursuivons dans la forêt et le sol commence à sécher un peu par endroits, la progression reste très lente. Nous arrivons en vue d'un nouveau bac à câble que nous passons avant de nous arrêter pour manger, comme tous les autres marcheurs des deux sens. C'est le seul endroit pour faire une pause dans de bonnes conditions au bord d'une rivière. C'est bien agréable de pouvoir se rafraîchir et se poser pour déjeuner. Nous repartons par une nouvelle série d'échelles. Pour digérer, il y a moins fatigant.
Encore un bac à câble.
Encore un bac à câble.
Remarquez la série d'échelles pour remonter après le passage de la rivière.
Remarquez la série d'échelles pour remonter après le passage de la rivière.
Le chemin a séché dans la journée, tout du moins les passages sur les pontons...
Le chemin a séché dans la journée, tout du moins les passages sur les pontons...
Nous croisons un garde du parc avec qui nous discutons. Il s'occupe de la présence des animaux sur le sentier. Il venait de gérer une maman ours et ses deux petits un peu trop familiers avec les marcheurs. Il partait maintenant s'occuper des loups plus au nord vers Nitinat. Les échanges sont très agréables avec tout le monde, même si les membres des groupes restent plutôt entre eux.
C'est presque facile de marcher.
C'est presque facile de marcher.
Après une dernière série d'échelles, nous atteignons le campement plus tôt que d'habitude.
Le camp est en vue.
Le camp est en vue.
Installation au bord de la plage.
Installation au bord de la plage.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53