2 invités en ligne

Trois Becs, rando printanière dans la Drôme

(réalisé)
Mobilité douce et mode hypocalorique pour découvrir ce magnifique secteur des Trois Becs et de la forêt de Saou.
Trois jours de belle balade dans la Drôme printanière et sur un itinéraire très varié : falaises calcaires vertigineuses, vues à 360° sur les massifs montagneux encore enneigés - Vercors, Dévoluy et au loin les Ecrins - et sur le grand ouest (vallée du Rhône et massif Central), forêts aux immenses arbres, prairies fleuries suspendues, charmants villages... On reviendra !
randonnée/trek
Quand : 04/05/23
Durée : 3 jours
Distance globale : 60.9km
Dénivelées : +3769m / -3654m
Alti min/max : 265m/1545m
Carnet publié par Johanna le 11 mai 2023
modifié le 12 mai 2023
Mobilité douce
Réalisé en utilisant transports en commun (train, bus, bateau...)
C'est possible (ou réalisé) en train
Précisions : Aller : train Chorges-Saillans. Retour : bus Saillans-Die puis train Die-Chorges.
1167 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : J2 (mise à jour : 11 mai 2023)

Distance section : 27.6km
Dénivelées section : +1324m / -1477m
Section Alti min/max : 327m/1190m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J2 (mise à jour : 11 mai 2023)

Une infusion pour bien commencer la journée après une bonne nuit de sommeil, et hop !
Nous allons jeter un œil à l'abri des Girards (une grande pièce, des couchages sommaires (matelas à apporter), une grande table, un poêle à bois et du bois, un lieu approprié par exemple à un réveillon entre amis :)), refaisons le plein d'eau à la fontaine et entamons une descente "directe" par un sentier noir en direction du "grand Sycomore". 
Nous marchons (skions? :)) dans un épais lit de feuilles mortes au sein d'une forêt printanière, c'est bien agréable.
Plus bas, nous arrivons dans l'étroiture du canyon de Grande Combe qui serpente entre de jolis rochers calcaires.
Fleurs, mousses et fougères aux crosses élégantes sont présentes.
Nous poursuivons longuement à plat au fond de cet étonnant vaisseau de la forêt de Saou. Le sentier reste globalement sous le couvert forestier, à part quelques sections dégagées qui mènent finalement à l'étroite clue permettant de "sortir de la forteresse" !
La chaleur commence à peser et, avant d'arriver à Saou, nous faisons une courte pause pour faire tremper pieds et jambes dans les eau fraiches de la Vèbre, ça fait du bien !
Le petit village de Saou est bien agréable et, de surcroit hors week-end ou vacances scolaires, est juste fréquenté comme il faut. Nous nous arrêtons volontiers à l'un des petits cafés/restaurants de la place, le Saint-Thiers en l'occurrence qui propose une cuisine locale et maison et des gîtes, où nous prenons une boisson fraîche, un café, et le luxe d'une douceur maison qui arrondira la soupe de ce soir pour notre randonnée hypocalorique ! :) Miam !
Le château de Saou.
Le château de Saou.
Nous reprenons la marche vers 15h sous un soleil de plomb. Nous empruntons un sentier qui contourne le château de Saou puis rejoint le pied sud des falaises des petite et grande Pomerolles. Et c'est parti pour l'ascension de pas de Berlhe. Il fait chaud et, ayant refait le plein d'eau à Saou, nous ne nous privons pas de boire. La brise est bienvenue quand nous nous approchons du pas.
Nous poursuivons sur le sentier qui passe tantôt en crêtes en offrant alors de beaux points de vue, et couvert forestier offrant une ombre agréable. Il est déjà presque 19h lorsque nous parvenons à l'abri des Princes. Ce qui nous intéresse, c'est surtout la source proche notée sur la carte. Il nous faut quelques minutes pour la trouver (le point sur la carte est très bien placé, il faut guetter des cairns en contrebas de la piste).
Nous y faisons quelques minutes de pause pour une douche, refaire le plein d'eau et faire chauffer notre soupe. Nous marchons ensuite une petite heure pour trouver un emplacement agréable de bivouac : une petite plateforme vaguement plate près de la sente qui part en crête au dessus de la porte de Barry. Nous montons la tente avec vue sur le coucher du soleil !
Commentaires