Traversée des Pyrénées par la route des cols

(réalisé) (partager)
Traversée des Pyrénées par la route des cols, de St Jean de Luz (Atlantique) à Collioure (Méditerranée).

13 jours de traversée à vélo en solitaire entrecoupés de 3 jours de rando à Gavarnie avec des amis et puis, arrivé à Collioure, envie de rentrer à Toulouse en vélo ! (3 jours)

St Jean de Luz - Collioure : 896 kms ; D+ 23343 ; 34 cols
Collioure - Toulouse : 312 kms

St Jean de Luz - Toulouse via Collioure : 1208 kms
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : départ de St Jean de Luz pour cette traversée des Pyrénées. facilement accessible en train
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 08/09/15
Durée : 19 jours
Distance totale : 1067.8km
Carnet créé par stagrunner le 01 oct. 2015
modifié le 26 nov. 2015
6888 lecteur(s)
(19 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Section 11 (mise à jour : 04 oct. 2015)

Distance section : 67.7km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 11 (mise à jour : 04 oct. 2015)

Vendredi 18 septembre

Arreau - St Béat

74.2 kms ; D+ 1715m

Col du jour :
Peyresourde (1569m)
Portillon (1293m)





Chouette ! le ciel est dégagé ce matin.
Le chapelet des grands cols des Pyrénées centrales (Aubisque, Soulor, Tourmalet, Aspin, Peyresourde) se termine aujourd'hui avec l'ascension de ce dernier.
Montée raide au milieu de la forêt puis des estives à perte de vue !


Encore une belle émotion !
Du col de Peyresourde, on bascule vers La Haute Garonne et la vallée de Luchon.



L'aventure continue sur la route des cols !!!!





Déjeuner rapide, puis les pentes du Portillon se dresse sitôt passé Luchon.
Ce col, frontalier, permet de relier Luchon à Bossost dans le Val d'Aran, une incursion en terre catalane.
Montée très dure et irrégulière. Le début est infernal et semble interminable.
Après une grosse heure d'effort, enfin au sommet !!!


Magnifique village de Bossost, traversée par la jeune Garonne !!




21 kms de faux plat descendant plus tard, bienvenue à St Béat.
Au passage de la frontière, le contraste entre la vallée espagnole et la française est saisissant ! Le val d'Aran est entretenu, mignon, vivant. Passé la frontière, les villages (Melles, Fos) sont morts. Volets fermés, portes clauses, maisons abandonnées. Tristesse.
La faute, dira une habitante de St Béat, à la crue de la Garonne de juin 2013 qui dévasta le village.




Bivouac tranquille dans un pré à St Béat, au pied du redoutable col de Menté.
Demain, début des Pyrénées Ariégeoises.



Section précédente Section suivante
Commentaires