Traversée des Pyrénées par la route des cols

(réalisé) (partager)
Traversée des Pyrénées par la route des cols, de St Jean de Luz (Atlantique) à Collioure (Méditerranée).

13 jours de traversée à vélo en solitaire entrecoupés de 3 jours de rando à Gavarnie avec des amis et puis, arrivé à Collioure, envie de rentrer à Toulouse en vélo ! (3 jours)

St Jean de Luz - Collioure : 896 kms ; D+ 23343 ; 34 cols
Collioure - Toulouse : 312 kms

St Jean de Luz - Toulouse via Collioure : 1208 kms
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : départ de St Jean de Luz pour cette traversée des Pyrénées. facilement accessible en train
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 08/09/15
Durée : 19 jours
Distance totale : 1067.8km
Carnet créé par stagrunner le 01 oct. 2015
modifié le 26 nov. 2015
6888 lecteur(s)
(19 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Section 9 (mise à jour : 05 oct. 2015)

Distance section : 22.9km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 9 (mise à jour : 05 oct. 2015)

Mercredi 16 septembre

Gavarnie - Betpouey

24.2 kms ; D+ 440m


Pas de col aujourd'hui

Il a plu toute la nuit et le vent souffle fort dès le matin.
Descente prudente vers Luz St Sauveur, où je retrouve Yves, décidé à gravir le Tourmalet !
Après s'être désisté pour la montée vers Gavarnie, il choisit de s'attaquer au géant des Pyrénées (2115m) !
Allez bingo ! Pourtant ça souffle fort !
Les parents d'Yves, originaire de la vallée, ont une ferme de montagne à Betpouey (3kms après Luz et à 15 kms du sommet du Tourmalet). Ca pourra faire une bonne base de repli si le vent continue ainsi à sévir ! Ca souffle de plus en plus fort, à un tel point qu'à Luz, on nous déconseille de se rendre au Tourmalet.




Le vent fait de plus en plus rage. Son action permet de chasser les nuages, mais entrave la progression des cyclistes. Le vent, le pire ennemi sur un vélo !





Après 3 kms raide et ballotés de toute part par le vent, pause à Sarrat, la ferme de montagne de Betpouey.


Déjeuner à la ferme avec les parents d'Yves. Son père, vieil homme sage de la montagne, annonce pendant le repas : "la montagne ne permet pas l'erreur de l'être humain. Soyons humbles devant la nature." La devise de cette traversée !
Le vent continue toujours de souffler.
Trop dangereux de gravir le Tourmalet à vélo !
On choisit avec Yves de poursuivre la montée jusque Barèges (7 kms après Luz et à 12 kms du sommet).



Fin d'après midi, retour et repos à la ferme avec vue sur la vallée de Luz.




Soirée à la ferme, sous l’œil de l'observatoire du Pic du Midi où de fortes rafales de vent sont enregistrées.
Espérons que cela se calme pour reprendre la traversée demain !!





Section précédente Section suivante
Commentaires