Traversée des Bauges, sous la tournette, le plateau des glieres, sommet des Auges petitcaillou en folie !

(réalisé) share(partager)
J'avais envie de traverser, sortir des boucles, partir de la maison et aller...loin.
J'avais envie d'un petit challenge.
Mais maintenant que je sais ce qui est possible...
Les paysages aux portes de son cœur, si on s'en donne la peine, si on s'en donne l'autonomie....ne plus attendre...après la vie. Stf petit caillou s'emballe sur ses chemins bleus
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : TER chambery - bonne ville pour rentrer a la maison
VTT BUL
Quand : 02/05/19
Durée : 4 jours
Carnet créé par StfPetitCaillou le 02 juin
modifié le 03 juin
249 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : J3 col de la forclaz col des nantets - les glieres (mise à jour : 03 juin)

Col de la Forclaz
ça monte par la route au col de la forclaz...mon chemin est plus bas mais je n'allais pas manquer la vue ? 

Pré rond : Le GR monte jusqu'au pré rond. Mais...je suis cuite...ma petite nuit ou mes deux jours me le font savoir...hop la route....des fois c'est juste facile. 

Pré rond - col de l'aulp c'est une piste, ça monte à vélo jusqu'en haut, avec les promeneurs. 

Chalet des crottes : Puis ça descend dans un chemin barré par des arbres à deux fois,  c'est un peu pentu, un peu mal commode, des fois roulant jusqu’à que ça remonte au col des Nantets. Ça pousse beaucoup, mais ça passe large, ce n'est pas loin.
C'est par là que je suis cuite. Mon repas de petit déj' est light et l'auberge ne sert pas encore de repas. Alors je m'arrête pour cuisiner des lentilles et faire un Shampooing savon (Sisi) j'ai ni horaire ni habitude en randonnée. La salle de bain était plus que parfaite faite de bois, de pierre et de vert. 

Descente des Nantets jusque Montremont.
C'est pentu, parfois mal pavé, mais ça passe partout, un régal. Bras tendus, haute perchée sur ma selle car la sacoche de selle est là et j'ai peu de débattement...petit caillou est petite. alors je tente au mieux de gagner de l'assiette arrière, ça manœuvre, ça dérape. Debout sur les freins, euh, sur les pédales, concentrée, se faire plaisir, ne pas se blesser, apprivoiser le chemin, car ils ont tous leur style, Un peu comme les hommes. ;)

Thones par la route :  fastoche, kilomètres gratuits

Piste de Thuy dessus-thuy dessous par les Nant debout pour éviter la partie raide mais anyway ça poussera dans cette piste pentue et pleines de pierres jusque là rosiere
Ça n'en finit jamais, les pierres roulent sous mes pieds. J'aurai presque hésité a porter le vélo, tellement le poussage est mal commode,  mais c'est trop risqué de tomber dans les pierres qui glissent. un peu de souffrance bien maitriser ca ne fait pas de mal...

Jusque notre dame des neiges
C'est dur, ça roule. C'est pentu. Mais d'où me vient cette force cette possibilité d'appuyer sur mes pédales, d'absorber quand la roue arrière dérape ?
Je croiserai la jeep des propriétaires de la Rosière...et un vtt...mais lui aussi il me dira qu'il a poussé jusque là Rosière. 
Il faut la foi des fois, la gniaque...mais qu'est ce qui pousse une sportive à faire des choses pareilles ? Il faut du mental, il faut y croire, je ne sais pas pourquoi, ça passe. Ça ne casse pas, je me cale sur mon rythme au bruit de la rivière qui m'encourage. Sa fraîcheur a une odeur. 
Le vttiste comme un ange de passage, réconfortant : 
- t'es passé ? 
- tu dors la haut ? 
- oui
- la lumière est magnifique....
- Sourires
On parle le même langage...le soleil me  laissera encore 2 heures de douceur. silence la lumière est ... magnifique. 
C'est donc bien pour ses sensations de contrastes, pour bien des formes de bien être, pour se sentir vivante, que je suis là, que je fais du VTT bleu. 
Puis Se laver, petite sauvageonne propre,  dans une petite bassine naturelle d'eau. 
Et, juste Apprécier l'espace, la folie et la grandeur du plateau des Glieres. 

Bonne nuit, je suis protégée par notre dame des neiges. 

Une fête aura lieu au gîte au dessus, me rappellera a la civilisation, incivilités, alcool, déboires, détours du profond...m'enfin ils sont assez loin pour ne pas gâcher mon paysage, mon rêve, ma hauteur.  



statistiques 
  • 33,02 km
  • 1 603 m D+

La piste est pentue caillouteuse....ça pousse longtemps.
La piste est pentue caillouteuse....ça pousse longtemps.
Notre dame des neiges. 
Aux portes  de son cœur, derrière la porte, le bonheur si on s'en donne la peine et l'autonomie d'oser franchir le cap, de nos fausses prison.
Notre dame des neiges.
Aux portes de son cœur, derrière la porte, le bonheur si on s'en donne la peine et l'autonomie d'oser franchir le cap, de nos fausses prison.
Bonne nuit.
Bonne nuit.
Sous la protection des pierres et prières de notre dames des neiges.
Sous la protection des pierres et prières de notre dames des neiges.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56