Tour du Mont-Blanc

(réalisé) share(partager)
randonnée/trek
Quand : 07/09/19
Durée : 8 jours
Distance totale : 124km Dénivelées : +9045m / -9717m
Alti min/max : 1472m/2647m
Carnet créé par Vincent74 le 15 sept.
modifié le 26 nov.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
403 lecteur(s) - 14
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 4 (mise à jour : 30 sept.)

Distance section : 19.4km Dénivelées section : +1268m / -1519m
Section Alti min/max : 2198m/2416m

Description :

Refuge Elisabeta - Refuge Bertonne

Distance: 20 Km
Altitude Min / Max: 1 178m / 2 428m
Cumul D+ / D-: 1 307m / -1 553m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 4 (mise à jour : 30 sept.)

Comme prévu, le ciel est couvert et assez bas.
C'est normalement notre dernier jour de mauvais temps.
Je suis un peu déçu car l'on ne pourra pas voir les glaciers de ce versant qui resteront cachés dans les nuages.

J'apprécie particulièrement la première partie de l'étape le long de la plaine Combal: la végétation me fait penser aux grands espaces nordiques.
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Plaine Combal
Nous prenons ensuite de la hauteur et venons tutoyer les nuages pour le reste de la matinée.
Le sentier en balcon face au massif du Mont-Blanc doit être assez grandiose par beau temps.
Aujourd'hui, nous ne verrons que le bout de certains glaciers et pour les autres que les larges bandes de rochers rabotés, polis par la glace là où elle était il y a encore 40 ans....

La moraine du Glacier du Miage qui barre littéralement la vallée est vraiment impressionnante et cela devait l'être encore plus lorsque le glacier descendait jusqu'ici.
Glacier du Miage
Glacier du Miage
Petit ruisseau
Petit ruisseau
On tutoie les nuages...
On tutoie les nuages...
Moraine du Glacier du Miage
Moraine du Glacier du Miage
D'où l'expression: "Le ciel va nous tomber sur la tête"
D'où l'expression: "Le ciel va nous tomber sur la tête"
Glaciers où ce qu'il en reste....
Glaciers où ce qu'il en reste....
Pascal traîne de plus en plus "la patte": son genou le fait souffrir depuis le début de la journée.
La descente de Maison Vieille jusqu'à Courmayeur lui enlèvera tous doutes quand au fait de continuer ou pas.

Il est vrai que cette descente est particulièrement raide et l'on a hâte d'en voir le bout....
Le bout arrive justement et l'on se regroupe à l'entrée de Dolonne avec Florent et Amélie.
Tout le monde est d'accord pour se dire qu'une Pizza en Italie se serait quand même bien !
L'heure du repas est quand même un peu dépassé mais l'on se met en quête d'un restaurant encore ouvert...

Et c'est à ce moment qu'arrive une chose rigolote et une autre complètement improbable....

La chose rigolote est qu'une voiture qui arrive vers nous en sens inverse se met à nous klaxonner tandis que le conducteur passe la tête par la fenêtre et nous fait de grands signes. C'est tout simplement le patron du Refuge Elisabetta qui nous a reconnu et nous souhaite bonne route !

La chose improbable arrive quelques minutes plus tard. Au bout de cette longue rue, on voit apparaître une personne qui avance en boitant. Plus l'on se rapproche et moins le doute est permis: c'est notre ami Malaisien qui avait du abandonner son Tour du Mont-Blanc la veille à la Ville des Glaciers !
Il a finalement pu prendre un taxi pour revenir hier sur Courmayeur à son Hôtel.
On aurait voulu se donner rendez-vous là que l'on n'y serait pas arrivé !

Sur ces bons conseils, c'est finalement sur la place principale de Courmayer que l'on trouve une pizzeria encore ouverte à cette heure....

Pascal réserve son bus pour son retour vers Chamonix qu'il fera en compagnie d'un groupe de jeunes originaire de la région de Lille: problème de hanche et pieds multi-ampoulés auront également eu raison de leur Tour du Mont-Blanc.

De fait, Kim récupère la réservation de Pascal pour cette nuit

Le groupe se sépare: Florent et Amélie passent par la pharmacie tandis que l'on se met à la recherche d'une bouteille de gaz pour le réchaud de Kim.
Descente vers Courmayeur
Descente vers Courmayeur
Dolonne
Dolonne
Dolonne
Dolonne
Une rencontre improbable !
Une rencontre improbable !
Pizza !
Pizza !
C'est vers 16h que nous commençons la montée vers le Refuge Bertonne durant laquelle nous pourrons apercevoir de nombreux écureuils. Ceux-ci ne sont pas roux mais noir avec le ventre blanc.
Peu importe la couleur, ils restent trop vifs pour une photo !

Le bus de Joan qui devait nous rejoindre à Courmayeur restera bloqué 1h30 à la frontière...
C'est vers 19h30, sous la pluie et dans la nuit qu'il nous rejoindra pour le repas au Refuge.
Je me demande si la photo que je lui ai envoyé avec sa bière qui l'attendait à table ne lui a pas donné des ailes sur la fin de la montée !
Montée vers le refuge Bertonne et sa forêt aux multiples écureuils !
Montée vers le refuge Bertonne et sa forêt aux multiples écureuils !
Courmayeur
Courmayeur
Refuge Bertonne
Refuge Bertonne
Joan nous a enfin rejoint !
Au fond à droite Sejong Lee, compatriote de Kim.
Devant à droite, une Indonésienne qui fait le TMB dans l'autre sens.
Joan nous a enfin rejoint !
Au fond à droite Sejong Lee, compatriote de Kim.
Devant à droite, une Indonésienne qui fait le TMB dans l'autre sens.
Jour 4
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57