Tour des îles de Milos & Kimolos, Cyclades GRÈCE

(réalisé) share(partager)
Huit jours de navigation en kayak mer entre amis pour faire un tour horaire des îles de Milos et Kimolos. Une météo presque idéale, une mer le plus souvent calme et un vent arrière qui a tourné à peu près en même temps que nous... ou presque.
kayak de mer
Quand : 23/04/19
Durée : 9 jours
Distance globale : 130km
Carnet créé par LucFlo le 22 mai 2019
modifié le 26 avr.
89 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : vendredi 19 à mardi 23 (mise à jour : 15 avr.)

Description :

Prélude 

16/04 – On a beau commencer à s’y habituer, la préparation d’une randonnée itinérante en mer nous laisse à chaque fois dubitatifs. On prévoit une autonomie de 10 jours en vivres et la question reste toujours la même : comment tout rentrer dans les caissons du kayak ?
En fait, c’est un peu comme la défragmentation d’un disque dur : suppression des espaces vides et rangement de tout ce qui reste !
Au programme, Besançon > Ancone en VW pour Patrick, Malou et nous deux, et Joël/Nadine avec Dom/Babeth avec le HIACE. 950km d’autoroute, suivis d’à peu près la même distance en ferry, soit une vingtaine d’heures de bateau jusqu’à PATRAS. Il nous faudra encore trois ou quatre heures d’autoroute pour rejoindre la banlieue d’Athènes et quatre heures de ferry pour atteindre Milos. ouf!
Nous avons prévu de passer une dizaine de jours sur place.
RDV vendredi après-midi chez Patrick/Malou pour nous et on retrouvera l'autre moitié du groupe au cours du voyage.
Voir ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : vendredi 19 à mardi 23 (mise à jour : 15 avr.)

Vendredi 19/04
Il fait chaud aujourd’hui à Besançon. On se retrouve Aux Founottes ; deux kayaks bi-places sur le toit, on tasse tout le reste dans le coffre.
16h50, Flo nous a rejoint et on est en route vers le tunnel du St Gothard. Vers 20h, pause dîner en Suisse, en face d'OBERKIRCH, vue sur le lac de SEMPACH. Nous continuons jusque vers minuit ; on quitte l’autoroute à LODI en Italie et on trouve un coin de champ "bivouacable", où on jette les «2 secondes» emportées à cet effet.
Vendredi 19/04
Il fait chaud aujourd’hui à Besançon. On se retrouve Aux Founottes ; deux kayaks bi-places sur le toit, on tasse tout le reste dans le coffre.
16h50, Flo nous a rejoint et on est en route vers le tunnel du St Gothard. Vers 20h, pause dîner en Suisse, en face d'OBERKIRCH, vue sur le lac de SEMPACH. Nous continuons jusque vers minuit ; on quitte l’autoroute à LODI en Italie et on trouve un coin de champ "bivouacable", où on jette les «2 secondes» emportées à cet effet.
vendredi 19 à mardi 23
Samedi 20/04
Nuit courte mais confortable. Petit déjeuner au soleil levant.
Samedi 20/04
Nuit courte mais confortable. Petit déjeuner au soleil levant.
La route est pénible en raison de bouchons successifs, sur des centaines de kilomètres, au point que le timing avec le ferry risque d’être tendu…
Nos autres sont déjà arrivés à Ancone ! À midi et demi on mange sur l’autoroute, à même la chaussée, encore empêtrés dans un bouchon.

La route est pénible en raison de bouchons successifs, sur des centaines de kilomètres, au point que le timing avec le ferry risque d’être tendu…
Nos autres sont déjà arrivés à Ancone ! À midi et demi on mange sur l’autoroute, à même la chaussée, encore empêtrés dans un bouchon.
Les derniers 100km se font normalement. Ouf !
On se retrouve, on prend nos billets à la compagnie de Superfast, plus le supplément pour le dépassement de hauteur et nous embarquons à l’heure.
Les derniers 100km se font normalement. Ouf !
On se retrouve, on prend nos billets à la compagnie de Superfast, plus le supplément pour le dépassement de hauteur et nous embarquons à l’heure.
Dimanche 21/04
On dort sur le pont. Le soleil se lève sur les côtes grecques. Un courte escale à IGOUMENITSA, et le ferry poursuit vers PATRAS. Une partie de carte au rythme des Queens nous fait bien rire, un petit repas de midi avec des mets pas locaux remplit nos estomacs et une sieste dans la piscine -vide- nous requinque. Vers 17h, on arrive à Patras.
On récupére les camions et on prend la direction d’Athènes.

Dimanche 21/04
On dort sur le pont. Le soleil se lève sur les côtes grecques. Un courte escale à IGOUMENITSA, et le ferry poursuit vers PATRAS. Une partie de carte au rythme des Queens nous fait bien rire, un petit repas de midi avec des mets pas locaux remplit nos estomacs et une sieste dans la piscine -vide- nous requinque. Vers 17h, on arrive à Patras.
On récupére les camions et on prend la direction d’Athènes.
On s’arrête découvrir le canal de Corinthe, étroit et profond, taillé dans la roche.
On s’arrête découvrir le canal de Corinthe, étroit et profond, taillé dans la roche.
vendredi 19 à mardi 23
Le pont situé à la sortie du canal ne se lève pas mais coule aux passages de bateaux…
Le pont situé à la sortie du canal ne se lève pas mais coule aux passages de bateaux…
On s’éloigne un peu de ce site bien touristique, on va s’installer entre pins et Oliviers, à l’abri du vent, où Nadine à dû repérer sur google earth une zone à bivouac.
Le manque de sommeil et habitudes obligent, certains, Patrick et moi en l’occurrence, se couchent tôt, et s’endorment aussi tôt. On sera juste réveillés une fois la nuit tombée par une puissante sirène de bateau, suivie d'un tir de feux d’artifices, lancé depuis un bateau sortant du canal de Corinthe. Après ce sons-et-lumières, on dort comme des loirs.
On s’éloigne un peu de ce site bien touristique, on va s’installer entre pins et Oliviers, à l’abri du vent, où Nadine à dû repérer sur google earth une zone à bivouac.
Le manque de sommeil et habitudes obligent, certains, Patrick et moi en l’occurrence, se couchent tôt, et s’endorment aussi tôt. On sera juste réveillés une fois la nuit tombée par une puissante sirène de bateau, suivie d'un tir de feux d’artifices, lancé depuis un bateau sortant du canal de Corinthe. Après ce sons-et-lumières, on dort comme des loirs.
Patras, la banlieue industrielle d'Athènes
Patras, la banlieue industrielle d'Athènes
Lundi 22/04
On démonte, petit-déjeune et on repart pour une bonne heure de route jusqu’à Pyree dans la banlieue d’Athènes. C’est industriel, moche et sale… On prend le ferry pour rejoindre Milos. Quatre heures de traversée et on débarque à ADAMANTAS. On va visiter la petite capitale qu’est PLAKA, à une poignée de kilomètres en voiture.
Lundi 22/04
On démonte, petit-déjeune et on repart pour une bonne heure de route jusqu’à Pyree dans la banlieue d’Athènes. C’est industriel, moche et sale… On prend le ferry pour rejoindre Milos. Quatre heures de traversée et on débarque à ADAMANTAS. On va visiter la petite capitale qu’est PLAKA, à une poignée de kilomètres en voiture.
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
Chacun fait son petit selfie avec des maisons blanches et des fleurs partout. Le soleil est voilé derrière une fine couche de nuages.
Chacun fait son petit selfie avec des maisons blanches et des fleurs partout. Le soleil est voilé derrière une fine couche de nuages.
Passage au théâtre romain et sur les lieux où à été découverte la fameuse Vénus…
Passage au théâtre romain et sur les lieux où à été découverte la fameuse Vénus…
vendredi 19 à mardi 23
Avant que la nuit ne tombe,sachant que le soleil se couche un peu plus tôt qu’en France, on redescend à Adamantas.
Une piste au nord de la ville nous mène au cimetière militaire français. On s’installe entre la plage et le cimetière, sous des oliviers, sur une pelouse toute fraîche sur laquelle on ose à peine poser les pieds, face à Adamantas.
Une fois la nuit tombée, on a une courte visite de la police locale qui n’a pas d’objection à ce qu’on bivouaque ici.
Avant que la nuit ne tombe,sachant que le soleil se couche un peu plus tôt qu’en France, on redescend à Adamantas.
Une piste au nord de la ville nous mène au cimetière militaire français. On s’installe entre la plage et le cimetière, sous des oliviers, sur une pelouse toute fraîche sur laquelle on ose à peine poser les pieds, face à Adamantas.
Une fois la nuit tombée, on a une courte visite de la police locale qui n’a pas d’objection à ce qu’on bivouaque ici.
vendredi 19 à mardi 23
Mardi 23/04
Trois gouttes de pluie sont tombées cette nuit. Ce Matin, le ciel est couvert. On passe une bonne partie de la matinée à charger les kayaks en veillant à ne rien oublier.
On abandonne nos camions au bout du port d' Adamantas.
Mardi 23/04
Trois gouttes de pluie sont tombées cette nuit. Ce Matin, le ciel est couvert. On passe une bonne partie de la matinée à charger les kayaks en veillant à ne rien oublier.
On abandonne nos camions au bout du port d' Adamantas.
vendredi 19 à mardi 23
Le pêcheur qui est arrivé en fin de nuit en voiture est de retour avec une petite demi-douzaine de gros poissons dont un mérou.
Le pêcheur qui est arrivé en fin de nuit en voiture est de retour avec une petite demi-douzaine de gros poissons dont un mérou.
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
On embarque et on se dirige un léger vent dans le dos vers la sortie de la baie, pour tourner dans le sens horaire autour de Milos. Quelques hameaux de maisons de pêcheurs se suivent, tous très colorés et typiques.
On embarque et on se dirige un léger vent dans le dos vers la sortie de la baie, pour tourner dans le sens horaire autour de Milos. Quelques hameaux de maisons de pêcheurs se suivent, tous très colorés et typiques.
Le vent tourne, la mer se forme gentiment. On s’arrête pique-niquer sur la plage de Kampanes, qui est déserte.On se croirait aux Caraïbes.
Le vent tourne, la mer se forme gentiment. On s’arrête pique-niquer sur la plage de Kampanes, qui est déserte.On se croirait aux Caraïbes.
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
On reprend la navigation, franchissant la pointe nord de l’île, slalomant entre îlots et pitons rocheux et longeant les falaises colorées. Un petit arrêt à FIROPOTAMOS, port de pêche, dont les portes des garages à bateau sont multicolores. Tout le reste est Blanc, des maisons à l’église… Et toujours des peintres en action, pinceau et peinture blanche sous la main…
On reprend la navigation, franchissant la pointe nord de l’île, slalomant entre îlots et pitons rocheux et longeant les falaises colorées. Un petit arrêt à FIROPOTAMOS, port de pêche, dont les portes des garages à bateau sont multicolores. Tout le reste est Blanc, des maisons à l’église… Et toujours des peintres en action, pinceau et peinture blanche sous la main…
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
On continue jusqu’à SARAKINIKO. Le site est remarquable, la forme des rochers, leur couleur, claire, voire blanche en font un spot de Milos. On entre dans le fond de la petite baie où la plage de sable fin à la sortie d’un canyon se prêtera au bivouac.
On continue jusqu’à SARAKINIKO. Le site est remarquable, la forme des rochers, leur couleur, claire, voire blanche en font un spot de Milos. On entre dans le fond de la petite baie où la plage de sable fin à la sortie d’un canyon se prêtera au bivouac.

vendredi 19 à mardi 23
Quelques touristes passent, une jeune top modèle et sa photographe font un shooting….
Une fois ce petit monde remonté sur le parking, on prend un apéritif avant de dîner.
Quelques touristes passent, une jeune top modèle et sa photographe font un shooting….
Une fois ce petit monde remonté sur le parking, on prend un apéritif avant de dîner.

vendredi 19 à mardi 23
Quelques touristes passent, une jeune top modèle et sa photographe font un shooting….
Une fois ce petit monde remonté sur le parking, on prend un apéritif avant de dîner.
Quelques touristes passent, une jeune top modèle et sa photographe font un shooting….
Une fois ce petit monde remonté sur le parking, on prend un apéritif avant de dîner.
vendredi 19 à mardi 23
vendredi 19 à mardi 23
Commentaires
share posté le 08 juin mis à jour le 08 juin

Lydie et Denis
1 messages
Merci d'avoir partagé ce beau carnet de voyage.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60