Tour de l'île Maurice en kayak Vue d'ensemble

(réalisé) (partager)
Presque tout le monde va à Maurice pour y trouver le soleil et les hôtels *****. J'ai préféré ma tente et le camping sauvage aux hôtels. J'ai préféré mon réchaud à bois aux buffets somptueux. Mais je mentirais en disant que j'ai préféré le cyclone au soleil !
Ce sont les aléas de la saison des pluies. La météo pourrie m’aura au moins offert des ciels magnifiques! Je suis content de les partager avec vous.
kayak gonflable / vélo de randonnée
Quand : 24/12/13
Durée : 14 jours
Distance totale : 285.4km
Carnet créé par jeanpatriceveilhan le 09 juil. 2015
modifié le 11 août 2015
2834 lecteur(s)
(11 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Le topo : Section 2 (mise à jour : 11 août 2015)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 2 (mise à jour : 11 août 2015)

Bon, je quitte le paradis! Les vents me sont favorables, la météo aussi. La partie nord est assez agréable, facile. Honnêtement, rien de sublime à voir sur la côte: des hôtels de luxe essentiellement. Mais les couleurs de l'eau et du ciel suffisent à mon bonheur.
Et puis deux jolies femmes passent sur un kayak. C'est l'occasion de leur demander de faire une petite photo souvenir
Et puis deux jolies femmes passent sur un kayak. C'est l'occasion de leur demander de faire une petite photo souvenir
Les ciels sont assez sublimes en cette saison. En voici quelques exemples, pris sur plusieurs jours:
Au cap nord-ouest, ça ne passe pas! Bon, sans les bagages, j'aurais tenté. Mais je n'ai aucune envie de me retourner avec le vélo pliant qui forcément n'appréciera pas un bain forcé dans l'eau de mer. Alors je passe par la route: un peu galère bien bien sûr, mais pas tant que ça. En fait, pour passer de la configuration packraft à la configuration vélo, il me faut 15mn montre en main, et  un peu moins dans l’autre sens. Bref, ce genre d’imprévu n’est pas trop coûteux en temps ni en effort.


Je descends la cote nord-ouest dans le lagon, franchis la capitale Port-Louis à vélo sans aucun plaisir, passe par une longue piste en terre magnifique à vélo, redescends sur la cote, poursuis la cote sud-ouest dans des conditions optimales.
Section précédente Section suivante
Commentaires