Randonnée en refuge au Japon

(réalisé) (partager)
Découvrons la montagne à la façon japonaise ! Randonnée de 3 jours à partir de Kamikochi, le Chamonix local. L'objectif est le Yarigatake (à tes souhaits), petit frère local du Cervin.
Ce sera finalement le Hotakadake , le Maître des Alpes du Nord (北アルプスの盟主). Quelle humilité.

On était équipés comme pour une rando en Europe, et ce n'était pas nécessaire...
Topos ultra-précis dans les magazines, sentiers bien balisés, et surtout... confort ultime au refuge (avec siège chauffant électrique solaire...). S'il vous manque quelque chose, ne vous inquiétez pas, vous pourrez trouver des soba, ramen, de la bière, des chips, des t-shirts, des casques, des couvertures, des serviettes de toilette, du dentifrice, des chaussettes, des mags (y compris carnet d'aventure depuis dimanche) au refuge à 3000m. Et évidemment les fameuses vending machine, que l'on trouve également au sommet du mont Fuji. 
A part ça, la rando n'était pas du tout évidente, avec des passage aériens où il faut vraiment poser les mains !
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : A partir du Japon, bien sûr !
randonnée/trek
Quand : 23/07/16
Durée : 2.5 jours
Distance totale : 22.8km
Carnet créé par florianRS le 26 juil. 2016
modifié le 31 juil. 2016
597 lecteur(s)
(4 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Refuge 2 - sommet - Kamikochi (mise à jour : 26 juil. 2016)

Distance section : 6.2km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Refuge 2 - sommet - Kamikochi (mise à jour : 26 juil. 2016)

Le refuge est au col, à 200m sous le sommet. Nous "plantons" notre tente dans n'importe quel emplacement, sauf celui avec un gros "H".
Autant ne pas essayer de planter les piquets, ce sont des cailloux !

Après une nuit courte (réveil par nos voisins à 4h), on se décide à sortir et à profiter du lever de soleil.
Ce sont eux les ronfleurs !
Ce sont eux les ronfleurs !
C'aurait été dommage de louper ça.
C'aurait été dommage de louper ça.
Avant de partir, un petit cadeau à nos hôtes. Signalons que nous sommes apparemment les seuls étrangers. Dans la bibliothèque, aucun livre/magazine en anglais. Le personnel du refuge a prévu un petit carnet avec les phrases importantes traduites en anglais.
Maintenant il y a un magazine dans une autre langue que le japonais !
Maintenant il y a un magazine dans une autre langue que le japonais !
Au premier plan notre refuge, au dernier le Yarigatake
Au premier plan notre refuge, au dernier le Yarigatake
Et nous voilà au sommet, muni comme à l'habitude de son petit temple.
Merci les filles pour la photo !
Merci les filles pour la photo !
Bon, assez rigolé, maintenant on a environ 1700m à faire en descente, avec la pluie prévue à midi. Une deux, une deux, une deux...
Le début de la descente est assez aérien...
Le début de la descente est assez aérien...
Et nous retrouvons nos promeneurs du lundi mangeurs de glace et photographes amateurs.
L'eau est d'un bleu incroyable. Ici, l'Azuza (je te veux, si tu veux de moi...)
L'eau est d'un bleu incroyable. Ici, l'Azuza (je te veux, si tu veux de moi...)
On ne pourra pas revenir au boulot sans l'habituel o-miyage, c'est-à-dire le cadeau à offrir aux collègues, restés tout le week-end au boulot ! Otsukare sama desu !
Bon courage les collègues...
Bon courage les collègues...
Section précédente
Commentaires