Randonnée en refuge au Japon

(réalisé) (partager)
Découvrons la montagne à la façon japonaise ! Randonnée de 3 jours à partir de Kamikochi, le Chamonix local. L'objectif est le Yarigatake (à tes souhaits), petit frère local du Cervin.
Ce sera finalement le Hotakadake , le Maître des Alpes du Nord (北アルプスの盟主). Quelle humilité.

On était équipés comme pour une rando en Europe, et ce n'était pas nécessaire...
Topos ultra-précis dans les magazines, sentiers bien balisés, et surtout... confort ultime au refuge (avec siège chauffant électrique solaire...). S'il vous manque quelque chose, ne vous inquiétez pas, vous pourrez trouver des soba, ramen, de la bière, des chips, des t-shirts, des casques, des couvertures, des serviettes de toilette, du dentifrice, des chaussettes, des mags (y compris carnet d'aventure depuis dimanche) au refuge à 3000m. Et évidemment les fameuses vending machine, que l'on trouve également au sommet du mont Fuji. 
A part ça, la rando n'était pas du tout évidente, avec des passage aériens où il faut vraiment poser les mains !
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : A partir du Japon, bien sûr !
randonnée/trek
Quand : 23/07/16
Durée : 2.5 jours
Distance totale : 22.8km
Carnet créé par florianRS le 26 juil. 2016
modifié le 31 juil. 2016
597 lecteur(s)
(4 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Kamikochi - Refuge 1 (mise à jour : 26 juil. 2016)

Distance section : 9.9km

Description :

Du sentier bien pépère (de pôles) le long de la rivière. Il fait frais, et cela tombe bien car nous sommes en été et en bas, il fait chaud !

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Kamikochi - Refuge 1 (mise à jour : 26 juil. 2016)

La première section est plutôt tranquille, 10km sur du quasi plat (+150m). Près du départ ce sont des flots de randonneurs du samedi, appareil photo, glace et basket aux pieds.

Partis tard (c'est un principe, car le jour se lève à 4h10), nous ne traînons pas sur le bord de rivière.

Nous faisons déjà connaissance avec la culture "randonnée japonaise".
Non loin du départ (environ 1km) se trouve le premier refuge. On est dans le ton, avec la belle machine à boisson. Evidemment des toilettes.
Non loin du départ (environ 1km) se trouve le premier refuge. On est dans le ton, avec la belle machine à boisson. Evidemment des toilettes.
Des randonneurs équipés comme pour un solo hivernal, une propreté irréprochable, du monde partout, nous sommes bien au Japon.
Les tentes sont-elles bien alignées ?
Les tentes sont-elles bien alignées ?
La météo est pour l'instant plutôt favorable, et les prévisions aussi, mais malheureusement l'art de la météo n'est pas le fort des Japonais (ils ont d'autres qualités bien sûr).
Voilà notre objectif, le Okuhotakadake (3190m)
Voilà notre objectif, le Okuhotakadake (3190m)
Arrivés au refuge, nous avons juste le temps de déplier la tente, préparer les pâtes, et hop, il fait nuit.
C'est sûr, c'est ici !
C'est sûr, c'est ici !
La fameuse tente "lapin en chaleur" (sic JN). Bon j'avoue elle n'est pas super bien montée mais sous les 3cm de terre il n'y avait que des cailloux !
La fameuse tente "lapin en chaleur" (sic JN). Bon j'avoue elle n'est pas super bien montée mais sous les 3cm de terre il n'y avait que des cailloux !
Section suivante
Commentaires