1 membre et 16 invités en ligne

Laponie suédoise (Kungsleden par les variantes)

(réalisé)
L'idée de cette itinérance est de skier sur des variantes en évitant autant que possible le chemin principal. Les étapes vont jusqu'à 35km/jour théorique sur le plan, plus si je dois chercher où passer sur le terrain, mais cela devrait me permettre de découvrir des vallées peu fréquentées avec sans doute des sections hors balisage. Au programme 10 étapes pour 12 jours de dispo, car ma petite expérience de ce milieu m'a déjà appris que rien ne se passe vraiment comme prévu.

La trace GPS est celle dessinée avant mon départ. Elle n'indique pas les passages exactes où passer, ce qui en hiver n'aurait pas de sens.

Film - Reportage : A venir

Facebook : www.facebook.com/72rayonsdespoir
ski nordique
Quand : 20/03/23
Durée : 12 jours
Carnet publié par JB_Dijon le 15 avr. 2023
modifié le 19 avr. 2023
Mobilité douce
C'est possible (ou réalisé) en train
Coup de coeur ! 356 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Préparation & Voyage (mise à jour : 15 avr. 2023)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Préparation & Voyage (mise à jour : 15 avr. 2023)

Après un an, me voilà de retour à la Kungsleden, à l'extrémité nord des Alpes scandinaves, vers le Kebnekaise, point culminant de la Suède. Cette année, je fais une parenthèse en attendant la prochaine saison, pas de pulka à tracter mais uniquement un sac à dos pour voyager "léger" de refuge en refuge. L'idée est de skier sur des variantes en évitant autant que possible le chemin principal. Les étapes seront rallongées jusqu'à 35km/jour théorique sur le plan, plus si je dois chercher où passer sur le terrain, mais cela devrait me permettre de découvrir des vallées peu fréquentées avec sans doute des sections hors balisage. Le projet c'est donc 10 étapes pour 12 jours de dispo, mais ma petite expérience de ce milieu m'a déjà appris que rien ne se passe vraiment comme prévu. Le voyage en lui même s'inscrit dans cette tonalité  : un changement de logistique pour échapper aux grèves sncf, mon sac à dos Millet qui se déchire en quittant l'appartement - changement de sac en catastrophe, attendre le soir 1h30 un train suédois dans le froid sans savoir s'il viendra, au matin rouler au pas en s'arrêtant tous les 300 mètres, à Baden changement de train non prévu pour poursuivre, ... etc. malgré ces aléas qui ont fait grimper le voyage à 33 heures, tout s'est passé dans la plus grande sérénité, car je n'ai pas la poisse, mais je sais au combien j'ai de chance de pouvoir être ici. Je me réjouis de ce nouveau périple.
En bleu le chemin classique. En vert mon projet. Hormis le premier et le dernier jour, je projette de ne parcourir que des vallées alternatives.
En bleu le chemin classique. En vert mon projet. Hormis le premier et le dernier jour, je projette de ne parcourir que des vallées alternatives.
Le sac à dos se déchire ...
Le sac à dos se déchire ...
Changement de sac à dos en mode express ...
Changement de sac à dos en mode express ...
L'avion Paris - Stockholm.
L'avion Paris - Stockholm.
Tous les trains sont retardés sans savoir de combien de temps.
Tous les trains sont retardés sans savoir de combien de temps.
Le train couchette parti de Stockholm, au petit matin.
Le train couchette parti de Stockholm, au petit matin.
Petite pause à Kiruna avant de repartir.
Petite pause à Kiruna avant de repartir.
L'occasion de se détendre les jambes sur le quai.
L'occasion de se détendre les jambes sur le quai.
Dans le dortoir à Abisko, en mode préparation du sac pour le 1er jour.
Dans le dortoir à Abisko, en mode préparation du sac pour le 1er jour.
Il y a un magasin plutôt bien achalandé, parfait pour les étourdis ou pour un petit approvisionnement avant le départ
Il y a un magasin plutôt bien achalandé, parfait pour les étourdis ou pour un petit approvisionnement avant le départ
Mon positionnement sur la carte.
Mon positionnement sur la carte.
Commentaires