La Loire en vélo vintage - remettre la source à l'océan

(réalisé) share(partager)
En août 2018, désireux de mieux connaître la Loire, je décide de partir sans trop d'organisation de mon village de la Pointe à Bouchemaine avec une idée en tête : Suivre le cours du fleuve et rejoindre le légendaire mont-Gerbier-de-Jonc.
Cet itinéraire magnifique, sur la selle de mon vélo vintage sera fait de bivouacs, de rencontres et de visites de notre beau pays qu'est la France. Ce voyage me prendra 9 jours. J'irai recueillir les premières coulées de Loire que je remettrai à l'Atlantique.

Le 10ème jour, de retour au village de la Pointe, j'irai terminer mon voyage jusqu'à l'océan Atlantique. 
vélo de randonnée
Quand : 06/08/18
Durée : 10 jours
Distance totale : 971.8km Dénivelées : +6042m / -4635m
Alti min/max : 0m/1480m
Carnet créé par Pointhulko le 21 déc.
modifié le 24 janv.
222 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : Section 4 (mise à jour : 24 janv.)

Distance section : 63.7km Dénivelées section : +139m / -117m
Section Alti min/max : 52m/113m

Description :

Troisième journée.
De Montlouis-sur-Loire à Saint-Dyé-sur-Loire.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 4 (mise à jour : 24 janv.)

Le sombre-obscure précède à une luminescence flamboyante tintée d’ocre et d’amarante menant à l’aurore. Je profite de ce fantastique retour de la vie pour puiser de l’eau dans le courant avec ma casserole puis j’allume ma soucoupe d’aluminium avec de l’alcool à quatre-vingt-dix degrés pour obtenir mon café. Deux bois-flottés servent de maintien au manche de mon récipient positionné sur le poêle de fortune. J’ai construit celui-ci avec deux culs de canettes en aluminium que j’ai assemblé.

Amboise et ses toits d’ardoises revêtent un manteau minéral. Les pyramides de schiste bleu nuit jaillissent des bâtisses et remémorent l’activité d’extraction dans les carrières d’Anjou afin de couvrir le tout Val de Loire.

Je pousse le portillon du cimetière de Veuves et fais le plein d’eau. Il n’y a pas un chat dans le village. La départementale 952 se brouille sous les effets du soleil de plomb frappant le goudron. J’avale des rasades hydrauliques salvatrices et entame les quelques kilomètres me séparant de Chaumont-sur-Loire.

Blois n’est plus loin. Je fonce fondant sous la chaleur, fendant la distance. Je ne pense plus aux kilomètres parcourus ou à parcourir. Mon regard s’attache sur la flèche de la cathédrale Saint-Louis de Blois que je distingue au loin. La ville n’est pas très grande et je débouche directement dans le centre au pied du château. 

Mon objectif est de rejoindre le village de Saint-Dyé-sur-Loire et d’y camper. J’évolue dans les ténèbres, sur le chemin, les feuilles de châtaignier se sont déposées et j’accède enfin aux quais du village vers vingt-deux heures. Il est temps de me reposer. En peu de temps, le camp est prêt. Sous un ciel d’encre envahi d’étoiles, la lumière trouble du néon sur le quai s’éteint. 
Bouillir de l'eau avec un "rocket stove" fait maison.
Bouillir de l'eau avec un "rocket stove" fait maison.
Amboise.
Amboise.
Chaumont-sur-Loire
Chaumont-sur-Loire
Section 4
Château de Chaumont-sur-Loire
Château de Chaumont-sur-Loire
La Loire à dos de chevaux.
La Loire à dos de chevaux.
Château de Blois
Château de Blois
Blois
Blois
La Loire à Blois
La Loire à Blois
Cale de Saint-Dyé-sur-Loire.
Cale de Saint-Dyé-sur-Loire.
Section 4
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°58