3 invités en ligne

Kayak en mer Ionienne

Kayak en mer Ionienne

(réalisé)
Une bien belle itinérance dans les îles Ioniennes et dans la douceur du mois d'octobre. Idéal pour l'initiation au voyage bivouac en kayak de mer : météo très clémente, traversées raisonnables, sauvage mais ravitaillements possibles. Une première expérience pour moi qui ne demande qu'à être renouvelée.
kayak de mer
Quand : 01/10/22
Durée : 12 jours
Distance globale : 189km
Dénivelées : +290m / -262m
Alti min/max : -2m/86m
Carnet publié par ManonM le 31 oct.
modifié le 31 oct.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en ferry
Précisions : Voiture jusqu'à Ancône (Italie) puis ferry jusqu'à Igoumenitsa. Voiture jusqu'à Mytikas.
Coup de coeur ! 353 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 4 Leukade-Ithaque (mise à jour : 30 oct.)

Distance section : 26.6km
Dénivelées section : +6m / -27m
Section Alti min/max : 0m/25m

Description :

La journée d'hier en solo m'a épuisée et je suis bien contente de retrouver ma coéquipière Marine dans le biplace (mais cette fois au poste de pilotage, à l'avant) ce matin pour la "grande" traversée qui nous attend. Un autre avantage du biplace, c'est que lorsqu'on arrête de pagayer, pour se gratter le nez ou prendre des photos, le collègue maintient le mouvement, pas besoin de fournir l'effort pour se relancer.

Départ tôt. Je me délecte du calme olympien de ce petit matin, sans bateaux, sur mer d'huile et dans une belle lumière. Notre premier cap est la face ouest d’Arkoudi, où nous ne nous attardons pas (pas d'accostage possible), puis nous visons la pointe nord d’Ithaque. Pendant la traversée nous devons gérer le passage de 2 ferrys, situation pas vraiment rassurante (nous voient-ils, devons-nous attendre sachant que notre vitesse de propulsion est très limitée et ne nous permet pas de réaction immédiate en cas d'urgence ?). Bref, les traversées sont toujours des moments à bien préparer et à prendre très au sérieux. Nous avions une VHF pour éventuellement communiquer avec les capitaines de navires.
Nous cherchons à accoster sur cette pointe côté ouest abritée du vent, aux couleurs magnifiques (ocre, puis blanc), des plages sous falaises, une belle ambiance. Mais le seul endroit non exposé aux éboulis est déjà pris d’assaut par une armada de 7 kayaks. C'est le second et dernier groupe de kayakistes que nous rencontrons durant le périple. Nous décidons donc de pousser jusqu’au bivouac repéré plus bas sur la côte ouest en face de Céphalonie. Bien nous en a pris, car nous débarquons sur une superbe plage sauvage, isolée au milieu d'une longue côte parsemée de gros blocs. Repos bien mérité après cette belle nav de plus de 25 km. Nous nous restaurons, nous baignons et suspendons nos 5 hamacs dans un super carbet (lieu hamacable) pour se reposer jusqu’au soir. C'est la première fois que je passe la nuit en hamac et je trouve cela très agréable malgré mon équipement basique : sans moustiquaire intégrée, je me suis fait dévorer par les moustiques (mais ce sera la seule fois, les autres nuits seront sans insectes). Il faut mettre le matelas dans le hamac pour l'isolation par le dessous et ce sont de beaux rêves garantis !

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 4 Leukade-Ithaque (mise à jour : 30 oct.)

En quittant Leukade
En quittant Leukade
Traversée vers Arkoudi
Traversée vers Arkoudi
Traversée vers Ithaque
Traversée vers Ithaque
Traversée vers Ithaque
Traversée vers Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
pointe nord d'Ithaque
Bivouac
Bivouac
Préparation à la chasse
Préparation à la chasse
Carbet
Carbet
Un système qui fait ses preuves
Un système qui fait ses preuves
Commentaires