Happycyclette : 2 jours pour un pot de miel

(réalisé) (partager)
2 petites journées de bikepacking au départ de la maison, pour aller chercher un pot de miel au gout unique !
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : La ligne de train Briançon-Marseille permet d'imaginer de nombreuses boucles de 2 jours et plus de part et d'autre de la vallée de la Durance.
vélo de randonnée
Quand : 19/10/16
Durée : 2 jours
Distance totale : 131.4km
Carnet créé par anthony le 05 févr.
modifié le 22 mars
377 lecteur(s) - 7
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 2 (mise à jour : 22 mars)

Distance section : 55.3km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 22 mars)

Réveil comme prévu avec les premiers rayons de soleil. La météo ensoleillée et la solitude seront encore mes compagnes du jour. L'objectif est aujourd'hui de trouver le fameux pot de miel puis de rejoindre la gare de Serres pour retourner à la maison en mobilité douce.

(article complet dans Carnets d'Aventures n°47)


Mobilité douce : trains, on vous aime !

La ligne de train Marseille-Briançon (ainsi que d'autres en France) est actuellement menacée : suppressions de gare, diminution de la fréquence des trains, remplacement par des cars (bien plus lents car ils desservent les gares, au prix de détours chronophages), travaux d'entretien de la ligne retardés... la liste est longue !

Pourtant, c'est une manière élégante est agréable d'effectuer des voyages en mobilité douce, entre autres : la complémentarité entre train et vélo n'est plus à prouver, que ce soit au quotidien ou pour les loisirs. C'est l'intermodalité parfaite : espaces vélos pratiques, accès aux gares faciles... le moyen idéal d'oublier sa voiture pour des séjours de 2 jours comme de 2 mois !

De nombreux mouvements existent pour faire perdurer le réseau ferroviaire à un niveau de service qui satisfait tous ses utilisateurs, pour ne pas rester dans ce dilemme de l'oeuf ou la poule : la qualité de service diminue parce que les utilisateurs délaissent le train ou le train est délaissé parce que la qualité de service diminue ?

Pour en citer quelques uns :
- le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes, qui se mobilise pour la sauvegarde et l'amélioration de la ligne de train Grenoble-Veynes-Gap.
- le mouvement "Oui au train de nuit" : pour la défense du train de nuit en France, seules 2 lignes sont encore en service désormais !
- l'association NOSTERPACA, qui propose un super outil pour améliorer les TER en PACA : nos-ter-paca.fr
- Mountain Wilderness, qui organise chaque année un concours "Changez d'approche" pour encourager la pratique de la montagne sans voiture
- des ateliers vélos participatifs comme Mobilidées à Gap, mais on en trouve dans toute la France, ils sont regroupés dans un réseau national : l'Heureux Cyclage (heureux-cyclage.org)

N'hésitez pas à vous renseigner, à participer, et à prendre le train :)
Le bivouac au réveil.
Le bivouac au réveil.
Le soleil, ça réveille :-)
Le soleil, ça réveille :-)
Premiers tours de roue, les lumières rasantes réchauffent le paysage et le cycliste.
Premiers tours de roue, les lumières rasantes réchauffent le paysage et le cycliste.
Un café inespéré à Vaumeilh, d'autant plus agréable après une descente à l'ombre matinale !
Un café inespéré à Vaumeilh, d'autant plus agréable après une descente à l'ombre matinale !
L'intérieur est d'époque, le temps s'est figé ici ! Le martinet n'est là que pour impressionner le chien qui aime un peu trop aboyer apparemment !
L'intérieur est d'époque, le temps s'est figé ici ! Le martinet n'est là que pour impressionner le chien qui aime un peu trop aboyer apparemment !
Une petite route déserte surplombe à distance la vallée de la Durance...
Une petite route déserte surplombe à distance la vallée de la Durance...
... et invite toujours à s'arrêter pour contempler ! À ma gauche, en arrière-plan, on devine le col de Faye où je passerai un peu plus tard.
... et invite toujours à s'arrêter pour contempler ! À ma gauche, en arrière-plan, on devine le col de Faye où je passerai un peu plus tard.
Le village de Claret, juste avant d'atteindre la vallée de la Durance.
Le village de Claret, juste avant d'atteindre la vallée de la Durance.
Dans la montée du col de Faye. Le soleil tape, mais c'est l'automne, alors la température est toujours agréable pour grimper.
Dans la montée du col de Faye. Le soleil tape, mais c'est l'automne, alors la température est toujours agréable pour grimper.
Ce qui n'empêche pas de se poser quelques minutes dans une clairière en bord de route.
Ce qui n'empêche pas de se poser quelques minutes dans une clairière en bord de route.
Peu après le col de Faye, dans la descente vers Savournon.
Peu après le col de Faye, dans la descente vers Savournon.
Après un crochet pour dégoter 2kg de miel, j'atteins la gare de Serres pour rentrer paisiblement en train.
Après un crochet pour dégoter 2kg de miel, j'atteins la gare de Serres pour rentrer paisiblement en train.
Le fameux pot de miel !
Le fameux pot de miel !
Section précédente
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017