En diagonale! (partie Nord)

(réalisé) share(partager)
La French Divide est une course VTT/Gravel/BUL qui a lieu chaque année, début Août, entre Dunkerque et Mendionde (Pays Basque). 2300 km, en moins de 15 jours (8-9 jours pour le premier, cette année!). Un truc de fous. L'an dernier, nous avions suivi les traces de la partie Sud (https://www.expemag.com/carnet/en-diagonale-partie-sud/0), de Clermont Ferrand à Mendionde. Cette année, nous avons fini cette belle diagonale, avec la partie Nord, de Dunkerque à Clermont Ferrand. 
VTT / vélo de randonnée
Quand : 07/08/21
Durée : 34 jours
Distance globale : 1399km
Dénivelées : +11683m / -11262m
Alti min/max : 4m/1040m
Carnet créé par La Tribu le 25 sept.
modifié le 25 nov.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Train intercités de nuit Marseille-Paris, puis TER Paris-Amiens, Amiens-Lille et enfin Lille-Dunkerque. Un vrai parcours du combattant, (avec une escale de 24 heures à Paris pour voir la famille et les copines), mais ca nous a évité d'avoir à démo...
165 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Vers les montagnes! (mise à jour : 25 nov.)

22 aout 2021
Bragelogne - Collan (-ta?!) - Distance : 46,06km – Dénivelée : +536m. - 545m.

La piste suit les courbes des vignobles et des champs, et c’est souvent bien raide! Et la pluie et petite boue qui colle bien aux pneus rendent l’affaire un peu … pénible !
La pause pique-nique à Melisey est la bienvenue. Aujourd’hui c’est dimanche, les boulangeries sont fermées, mais un habitant nous dépanne gentiment d’une baguette congelée.  
L’itinéraire est fatiguant, les gravillons de la piste nous demandent une attention soutenue…
Dans ces conditions, les visites urbaines sont un peu déprimantes. Heureusement, à Tonnerre, un beau spectacle nous attend : la visite de la fosse Dionne : une source aux eaux turquoises alimentée principalement par les infiltrations des précipitations dans le plateau calcaire. A ce jour, elle n’a toujours pas été explorée en totalité, le dernier plongeur ayant été autorisé à y entrer n’étant toujours pas ressorti ayant atteint la profondeur de -79 mètres, en 2018.
Grosse pause chocolat, on en a besoin. On se traine jusqu’à Collan où il faut encore se taper la montée à l’église (seul bout de terrain plat en libre accès !). Les voisins chez qui on ravitaille en eau sont charmants et nous promettent un café pour demain matin!


Joli village d'Etourvy
Joli village d'Etourvy
on se serait bien vues faire un petit bivouac par ici?!!!
on se serait bien vues faire un petit bivouac par ici?!!!
Etourvy - le moulin
Etourvy - le moulin
Etourvy - le lavoir
Etourvy - le lavoir
Tonnerre - la Fosse Dionne
Tonnerre - la Fosse Dionne
La Fosse Dionne, aux eaux couleur émeraude, n'a à ce jour, toujours pas été explorée en totalité.
La Fosse Dionne, aux eaux couleur émeraude, n'a à ce jour, toujours pas été explorée en totalité.
Bivouac sous l'église de Collan
Bivouac sous l'église de Collan
23 aout 2021
Collan – Cravant  – Distance : 31,50km – Dénivelée : + 366m. - 468m.

Nous partons un peu tard car café promis, café servi !
Après 6 km, arrivons à Chablis. Petit tour de ville, la vieille synagogue, des grands crus/châteaux-Pinard partout, le lavoir le long du Serein, le pressoir à raisin.
Et une boulangerie ouverte. Ici, à part le vin, la spécialité, c’est la gougère. On s’est pas privées!!!
Après quelques courses, nous reprenons la route mais guère motivées, et surtout fatiguées par toutes ces côtes et ces pistes blanches rocailleuses, nous jetons l’ancre sur le terrain de sport dans un très joli village : Cravant. Son église, sa tour-horloge, ses maisons à colombages, sa tour (à vendre!), ses portes sur les remparts.
Idéalement située au confluent de la Cure et de l'Yonne, c'est de là que partaient les bateaux, chargés de barriques de vin des côtes de Dijon et de Beaune, en direction de Paris et de la cour du Roi. 
C'est également un haut lieu de bataille durant la guerre de Cent ans, qui vit s'affronter les Français et les Ecossais contre les Bourguignons et les Anglais, dans des combats fort sanglants. 



Chablis : partout, des vignes et des côteaux!
Chablis : partout, des vignes et des côteaux!
Chablis, le long du Serein
Chablis, le long du Serein
Et de deux!!!
Et de deux!!!
Cravant, l'étape du soir : belle maison à colombages
Cravant, l'étape du soir : belle maison à colombages
Cravant et son donjon (à vendre!!!)
Cravant et son donjon (à vendre!!!)
Cravant, jolie petite ville
Cravant, jolie petite ville
Cravant et sa tour de guet
Cravant et sa tour de guet
24 aout 2021
Cravant- Villiers-Nonain - Distance : 51,7km – Dénivelée : +833m. - 611m.

Rude étape encore aujourd’hui, sur ces maudites pistes blanches et caillouteuses (Marie appelle ça des “rochers”, carrément…!) qui sont aussi dures à la montée qu’à la descente, et surtout, qui n’en finissent plus. On les voit en perspective, d’une crête à l’autre…
A Avallon, une pause s'impose, glaces et ravitaillement. C'est une jolie petite ville à la belle architecture, avec une belle statue de Sébastien le Prêtre de Vauban, originaire de Bazoches, pas très loin d’ici.
La glace, Marie, ça l’a achevée. Les 10 derniers km ont été très durs, et surtout, elle a regardé le tracé de demain et elle a vu qu’on pouvait couper une boucle.
C’était pas sa journée, à Marie : une chute le matin, une embrouille avec son opérateur téléphonie mobile, un gros coup de mou et des étapes parfois pas forcément très jolies, bref, elle était un peu sur les nerfs. J’ai compris que la boucle, demain, je la ferais toute seule.
On a même essayé de négocier un coin de pelouse sur le terrain d’un vieux moulin, au bord de l’eau mais on a bien senti la réticence des proprios. Des vipères, parait-il… vipères mon œil…!
On arrive tant bien que mal à Villiers-Nonains où on trouve un champ bien sympa et un emplacement derrière 3 rouleaux de foin.
Accolay, où coulent côte à côte (mais sans se mélanger!) la Cure et le canal du Nivernais
Accolay, où coulent côte à côte (mais sans se mélanger!) la Cure et le canal du Nivernais
Avallon, jolie ville médiévale. La tour de l'horloge
Avallon, jolie ville médiévale. La tour de l'horloge
Le long du Cousin. Nous retrouvons le côté sauvage qui nous plaît tant dans le voyage à vélo.
Le long du Cousin. Nous retrouvons le côté sauvage qui nous plaît tant dans le voyage à vélo.
Bivouac sympa à Villiers Nonains, bien protégé à l'abri du vent!
Bivouac sympa à Villiers Nonains, bien protégé à l'abri du vent!
25 aout 2021
Villiers-Nonains - Saint Brisson - Distance : 49,03km – Dénivelée : +814m. -537m.

Ce matin nous nous séparons avec Marie. Elle préfère couper par la route et rallier au plus court l’étape du soir. 
Je préfère suivre l’itinéraire prévu, d’autant que les paysages sont sympas.
De Villiers-Nonains à Marigny l’église : cool, petites routes, étangs, chemins.
De Marigny à Quarré les Tombes : ouch, itinéraire très dur le long de la Cure, parsemée de gros rochers ronds, impraticables à vtt.
De Quarre les tombes à Trinquelin (le long du Trinquelin au lieu-dit les lions) : le chemin est super, en forêt, plat, avec malgré tout quelques passages rocheux bien difficiles - jusqu’à la Pierre-qui-vire
De La Pierre-qui-vire à saint Agnan : magnifique, en forêt, roulant. Piste le long du lac de Saint Agnan, je suis contente d’être passée par là. C’est sûr, Marie, elle va regretter, quand je vais lui raconter !
De Saint Agnan à Saint Brisset : heu… petit coup de mou, je suis passée par la route… Marie m’envoie des photos de sa pause sieste au bord de l’eau, les doigts de pieds en éventail. Non-Non-Non, je ne regrette pas mon choix (après réflexion…un peu quand même… !)
À Quarré les Tombes, j’envisage un casse-croûte un peu consistant au Proxi du village, mais je me rends compte que j’ai perdu mon sac à dos avec portefeuille, billet de train, carte bleue, carte SNCF, etc…
En réfléchissant, je pense que je l’ai oublié au salon de thé d’Avallon, ce que me confirme la serveuse par téléphone. Le tronçon de Quarré les Tombes à Avallon fait au moins 35 km, soit 70 km en aller-retour… il faut trouver une autre solution! Au bout de 3-4 tentatives, un monsieur charmant accepte de faire l’AR. Très sympa, on a bien papoté, et on a pris les petites routes pour revenir, c’était très joli. Incroyable. J’avais une bonne étoile aujourd’hui!!! D’autant que le matin, il avait déjà effectué le même trajet…
En fin d’après-midi, je retrouve Marie au Camping municipal de St Brisson, (8,40€ pour 2 pax pour la nuit, douches chaudes payantes)


En forêt
En forêt
Le long du Trinquelin. Pas facile, le tracé...
Le long du Trinquelin. Pas facile, le tracé...
La Pierre-qui-vire
La Pierre-qui-vire
Petit chemin sympa au milieu des bruyères en fleurs
Petit chemin sympa au milieu des bruyères en fleurs
Lac de Saint Agnan
Lac de Saint Agnan
Lac de Saint Agnan
Lac de Saint Agnan
Ouf! Camping de Saint Brisson
Ouf! Camping de Saint Brisson
26 aout 2021
Saint Brisson - Anost  – Distance : 47,18km – Dénivelée : + 585m. - 739m.

Belle journée. On part tout doux, car on commence à ressentir la fatigue du voyage. Donc mollo, mollo.
Les chemins sont beaux, pas trop techniques et bien roulants, en forêt.
Nombreuses plantations de sapins de noël (c'est pas la saison, mais c'est la région où ils sont cultivés!) nombreux étangs.
A Alligny en Morvan, la supérette est fermée pour congés annuels, mais l’auberge du Morvan, elle, est ouverte, et on ne résiste pas à y mettre les pieds sous la table!!!
Jambon persillé et charcuterie, œufs meurette, île flottante : un régal !
La couture de l’attache de ma sacoche arrière a lâché… je bidouille une réparation de fortune, et je croise les doigts!!!
Fin d’AM, nous arrivons à Anost. Camping, Épicerie, boucherie, boulangerie, et même une pizzeria où on ira dîner ce soir!!! Pour une fois qu’il y a des restos ouverts, on ne va pas laisser passer l’occasion!!!
Lever de soleil sur le lac de Saint Brisson.
Lever de soleil sur le lac de Saint Brisson.
Débardage du bois.
Débardage du bois.
Quand le tracé passe par le ruisseau...
Quand le tracé passe par le ruisseau...
On l'a bien mérité, non???
On l'a bien mérité, non???
L'itinéraire emprunte de jolis petits chemins en forêt
L'itinéraire emprunte de jolis petits chemins en forêt
27 aout 2021
Anost - Étang de la Toison (Autun) - Distance : 35,12km – Dénivelée : + 466m. -340m.

Belle matinée bien roulante sur de belles petites routes jusqu’à Autun. C’est une petite ville au charme un peu désuet, mais nous passons devant le lycée militaire et son joli toit en tuiles émaillées façon hospices de Beaune nous plait beaucoup.
Enfin nous trouvons une bouteille de gaz, au Leclerc de la ville. Ouf…. Sinon, on aurait sucé des chips….
La montée est bien raide pour sortir de la ville, et alors que nous traversons un bout de forêt, paf! On tombe sur THE coin idyllique pour le bivouac, un ponton de pêcheurs au bord de l’étang de la Toison. The place to be.
Le camping est interdit (ça tombe bien, nous, on bivouaque). Et en plus, l’eau est potable. On va quand même la faire bouillir.... D’autant qu’on a une bouteille de gaz neuve!!!
Belle soirée au soleil sur l’étang


La Porte d'Arroux était l'une des quatre porte d'accès à la ville d'Autun.
La Porte d'Arroux était l'une des quatre porte d'accès à la ville d'Autun.
Le Lycée militaire d'Autun et son toit magnifique aux tuiles émaillées
Le Lycée militaire d'Autun et son toit magnifique aux tuiles émaillées
La dernière arrivée fait la vaisselle!!!
La dernière arrivée fait la vaisselle!!!
The place to be
The place to be
Coucher de soleil sur la forêt
Coucher de soleil sur la forêt
Un de nos plus beaux spots de bivouac
Un de nos plus beaux spots de bivouac
Reflets sur l'étang de la Toison
Reflets sur l'étang de la Toison
28 aout 2021
Étang de la Toison - Toulon (sur Arroux) via Mesvre - Distance : 42,02km – Dénivelée : + 552m. - 871m.

Pas de soleil ce matin mais brume et humidité sur l’étang…. Ambiance étrange!
Du coup, on se replie dans l’abri des pêcheurs, pour le petit déj, c’est cool!
Belles pistes en forêts de feuillus, bien roulantes.
Et hop, de retour sur route, 3e crevaison de la roue de la remorque…. 2 petites épines sournoises.
On est vraiment au milieu de nulle part. La forêt est infinie, il y a des pistes partout, c’est le royaume du Trail et du VTT!!!
On y a passé la matinée, sur de très beaux itinéraires. Un tronçon cependant très raide en descente qui nous surprend bien, et c’est une gamelle tout en élégance pour Marie.
Le fond de l’air est froid, on se croirait en automne!!!
Vers 12.45, nous arrivons enfin à Mesvres pour le casse-croûte. Peut-être même y aura-t-il un p’tit café d’ouvert???
Dire qu’on avait envisagé d’arriver jusqu’ici pour la nuit hier soir!!!
Marie, fatiguée préfère tailler la route jusqu’à Toulon. On espère un ravitaillement à l’épicerie de La Tagniere, et en attendant l’ouverture, j’ai le temps de changer mes 4 patins de freins. A 16.00, toujours personne. À 16.30, idem, on lève le camp, et on rejoint Toulon (sur Arroux) où Marie a dégotté une supérette VIVAL qui n’apparaissait pas sur Maps.me.
Elle qui rivalisait de vitesse avec les limaces depuis 3 jours, la voilà qui caracole en tête de peloton. Je n’arrive pas à la suivre, je dois même m’arrêter pour ravitailler en chocolat, je frise l’hypoglycémie…
Finalement nous voilà à Toulon, quelques courses et deux pâtisseries plus tard, nous débarquons au caravaning ; le gérant nous fait un prix pour notre modeste tente. Le camping à la grand papa n’est décidément plus à la mode….
Au petit matin sur l'étang de la Toison
Au petit matin sur l'étang de la Toison
Ce qui est bien en voyage, c'est que tous les matins, on a une vue différente depuis la fenêtre...
Ce qui est bien en voyage, c'est que tous les matins, on a une vue différente depuis la fenêtre...
Un abri providentiel
Un abri providentiel
Et de trois...!
Et de trois...!
ATTENTION!
Un train peut en cacher un autre....
ATTENTION!
Un train peut en cacher un autre....
Bien dit!!!
Bien dit!!!
Camping de Toulon sur Arroux
Camping de Toulon sur Arroux
29 aout 2021
Toulon sur Arroux - Bourbon-Lancy - Distance : 47,04km – Dénivelée : +546m. –555m.

Zut, dans une côte, Marie pète sa poignée de dérailleur arrière. Plus moyen de passer les vitesses, elle n’a plus que les 3 plateaux. Et sur le plat, elle mouline à 2 à l’heure… quand je disais qu’elle finirait par aimer les côtes…!
Avant Grand Dardon on est obligées de se dérouter : course automobile… heureusement un paysan à l’accent fort prononcé nous explique comment retrouver notre itinéraire. Pas sûr qu’on ait tout compris, mais on a retrouvé notre route quand même!
Et on arrive à Grury, en espérant un café (fermé), quelques courses à l’épicerie “Gruryprix” (fermée), du pain frais à la boulangerie (fermée), et le coiffeur, on n’a pas vérifié (on n’en a pas besoin!!!).
Bref, un petit village gris et triste, comme on en traverse beaucoup.
Et ce soir, une belle récompense en arrivant à Bourbon-Lancy (entre Loire et Somme), charmante petite ville, bien décorée, avec ses boutiques ouvertes (même un dimanche), ses gaufres chocolat-chantilly, son expo photos, son architecture très jolie…. Nous qui passons notre vie dans la forêt, on apprécie!
Et ce soir, bivouac sur un terrain de foot. Sur les terrains de sport, la pelouse est bien tondue, et on y trouve toujours un point d’eau. Comme dans les cimetières, mais en plus festif.


A Sainte Readégonde, princesse un peu fatiguée échangerait vieux vtt contre beau carrosse motorisé...
A Sainte Readégonde, princesse un peu fatiguée échangerait vieux vtt contre beau carrosse motorisé...
Eh oui, quand on coince ses vitesses, les montées sont plus dures...
Eh oui, quand on coince ses vitesses, les montées sont plus dures...
à Bourbon-Lancy, on aime le vélo...!
à Bourbon-Lancy, on aime le vélo...!
Bourbon-Lancy : le befroi et son Beurdin, un automate qui tire la langue toutes les demi-heures
Bourbon-Lancy : le befroi et son Beurdin, un automate qui tire la langue toutes les demi-heures
Bourbon-Lancy
Bourbon-Lancy
Bourbon-Lancy
Bourbon-Lancy
Et si on mangeait une petite gaufre, pour changer des gâteaux?
Et si on mangeait une petite gaufre, pour changer des gâteaux?
Bivouac sur le terrain de sport, à l'abri du vent
Bivouac sur le terrain de sport, à l'abri du vent
30 aout 2021
L'Allier sauvage
Bourbon-Lancy - Longvé (juste après Moulins) – Distance : 62,77km – Dénivelée : +132m. -162m.

L’itinéraire suit de petites routes, et des pistes en forêts de chênes, c’est assez roulant. Le tout reste assez sec, il n’a pas plu depuis longtemps par ici…
Il y a beaucoup de petits châteaux, en plus ou moins bon état, le long de l’itinéraire.
Nous arrivons à Moulins en milieu d’après-midi, et prenons le temps de faire un tour dans le centre-ville : la tour-horloge à Jacquemart, la prison, tristement célèbre pendant la 2e guerre mondiale, le palais des ducs de Bourbon, les maisons à colombage, et les jolies berges sur l’Allier.
Puis nous quittons la ville par une voie verte qui se transforme en sentier éducatif “le sentier des castors”, qui nous amène aux abords du hameau de Longvé. Beaucoup de champs de maïs et de forêts le long de la rivière, mais nous dégottons enfin une petite plage pour un bivouac magique. Toilette dans la rivière, le débit est assez fort. En plus il fait beau.
L'Allier est une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe, d’une grande richesse écologique.
En face de nous sur l’autre rive, une réserve Natura 2000, avec castors, rats musqués, loutres, sangliers, saumons…


Moulins - La Cathédrâle , et à droite, le Palais des Ducs de Bourbon, et la prison
Moulins - La Cathédrâle , et à droite, le Palais des Ducs de Bourbon, et la prison
Tour de l'horloge - Jacquemart
Tour de l'horloge - Jacquemart
La fontaine de Saincy, construite au XVIIIe siècle
La fontaine de Saincy, construite au XVIIIe siècle
En quittant Moulins...
En quittant Moulins...
Le long de l'Allier, sur le chemin des castors
Le long de l'Allier, sur le chemin des castors
C'est beau, hein?
C'est beau, hein?
L'Allier, dernière grande rivière sauvage de France
L'Allier, dernière grande rivière sauvage de France
Into the wild
Into the wild
31 aout 2021
Longvé – Chantelles  – Distance : 48,51km – Dénivelée : +472m. –363m.

Je confirme : très beau bivouac, et au réveil, la brume sur l’Allier donne au paysage un air mystérieux et vaguement inquiétant. Marie a essayé sans succès de voir les castors, mais ce sont de gros timides.
L'étape est bien roulante, entre petites routes, forêts et vignobles. Nous sommes dans la région du Saint Pourçain, un des plus vieux vins de France: il était cultivé par les moines et transporté par gabare (bateaux à fond plat) jusqu’à la cour des Rois de France.
Nous roulons d'abord sur les sentiers le long de l’Allier sauvage puis nous rejoignons les chemins de St Jacques de Compostelle, et il nous arrive de croiser des pèlerins.
À travers les vignobles retentissent parfois des coups de feu, et pourtant la chasse n’est pas encore ouverte. En fait ce sont des coups de pétard à intervalles réguliers, afin d’effrayer les oiseaux qui viennent picorer les grappes.
Dans le très joli village de Verneuil en Bourbonnais, où nous faisons la pause déjeuner, des marionnettes/épouvantails égayent les rues, on y trouve de jolies demeures, une belle église avec des peintures murales. Il y a même un Musée du lavage et du repassage (???).
Nous roulons tout l’après-midi jusqu’à Chantelles, avec son abbaye de Saint Vincent, tenue par des sœurs (mais la boutique est fermée, Marie rêvait d’y acheter du miel…).
Le terrain de foot nous offre un terrain de bivouac, et en plus, le match est annulé (faute de participants???).

Petite brume ce matin sur l'Allier...
Petite brume ce matin sur l'Allier...
Une petite toilette?
Une petite toilette?
Verneuil en Bourbonnais et ses épouvantails
Verneuil en Bourbonnais et ses épouvantails
Vers les montagnes!
Vers les montagnes!
Petite église aux belles peintures murales
Petite église aux belles peintures murales
Vers les montagnes!
Vers les montagnes!
Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle
Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle
01 septembre 2021
Chantelles - Saint Hilaire La Croix - Distance : 35,46km – Dénivelée : +551m. -319m.
Quelques côtes bien raidasses, pour accéder à de jolis villages perchés, comme le village médiéval de Charroux, élu village préféré des français dans l'émission de Stéphane Bern, avec son restau-salon de thé-exposition (fauteuil de Game of Thrones!!!), son lavoir, sa tour et ses artisans locaux (confitures, peintres, et la boutique "la Savonnerie", dans la tour de guet, avec tous ces savons, aux murs, au plafond... un régal de couleurs et de senteurs!)
L’après-midi se poursuit comme d’hab, avec de plus en plus de descentes (pour passer les ruisseaux) et forcément, de plus en plus de montées!
Nous traversons Ebreuil. Quelques courses mais hélas pas de café ouvert…
2e crevaison pour moi, quelques km avant St Hilaire La Croix. Encore une épine de ronce, toute petite mais redoutable. Heureusement, on est en plein dans la saison des mûres c’est délicieux et on se gave bien!
Arrivées à St Hilaire La Croix, pas de terrain de sport mais une belle église Romane du XIIe siècle avec un beau jardin presque plat et des toilettes à proximité, quel luxe!


Charroux, porte d'Orient
Charroux, porte d'Orient
Un petit remake de Game of Thrones?!
Un petit remake de Game of Thrones?!
La Savonnerie. Ca sent bon! Mais ca sent bon!!!
La Savonnerie. Ca sent bon! Mais ca sent bon!!!
Rencontre avec deux cavalières, en itinérance elles aussi. Entre gens du voyage, forcément, on a papoté, et échangé nos impressions quant à nos montures respectives! Elles s’arrêtent dans les campings le soir (pour ceux qui les acceptent tous les ...4!), c’est sûr qu’elles doivent mettre un peu d’animation!!!!
Rencontre avec deux cavalières, en itinérance elles aussi. Entre gens du voyage, forcément, on a papoté, et échangé nos impressions quant à nos montures respectives! Elles s’arrêtent dans les campings le soir (pour ceux qui les acceptent tous les ...4!), c’est sûr qu’elles doivent mettre un peu d’animation!!!!
Petit bain rafraîchissant et vivifiant dans la Sioule (1er bain pour Marie, et elle est la 1e dans l’eau! C’est un exploit qui mérite d’être cité! Mais elle est restée tellement peu dans l’eau que je ne suis pas sure qu’elle ait été mouillée...
Petit bain rafraîchissant et vivifiant dans la Sioule (1er bain pour Marie, et elle est la 1e dans l’eau! C’est un exploit qui mérite d’être cité! Mais elle est restée tellement peu dans l’eau que je ne suis pas sure qu’elle ait été mouillée...
Mes copines les vaches!
Mes copines les vaches!
Au détour du chemin, un petit chateau...
Au détour du chemin, un petit chateau...
Et zou! deuxième crevaison pour moi....Les mures, c'est bon. Le problème c'est que ça pousse sur des ronces aux épines redoutables!
Et zou! deuxième crevaison pour moi....Les mures, c'est bon. Le problème c'est que ça pousse sur des ronces aux épines redoutables!
Bivouac sous l'église de Saint Hilaire la Croix
Bivouac sous l'église de Saint Hilaire la Croix
Le cloître
Le cloître
02 septembre 2021
De Puy en Puy
Saint Hilaire La Croix – Ternant – Distance : 44,90km – Dénivelée : +710m. -407m.

La piste bien raidasse à la descente mais surtout à la remontée après le barrage de la Sep… et des pistes pleines de cailloux et rochers, je comprends même pas comment ça se retrouve sur l’itinéraire de la French Divide... c’est inroulable!!!!!!!
En haut, un abreuvoir à vaches nous incite à un petit bain, l’eau est claire. J’invite Marie à venir faire quelques brasses, pour nous délasser de tous ces efforts et de cette infernale montée, mais pas moyen.
Pique-nique à Loubeyrat sur un bout de pelouse, après avoir ravitaillé en pâtisseries avant que la boulangerie ne ferme! Tropézienne pour ce midi et brioche aux pralines pour ce soir.
Nous suivons de belles pistes en forêt de feuillus l’après-midi, au milieu des « puys », et avec le Puy de Dôme en ligne de mire. Mais les puys, ça monte, et on a eu quelques cotes gratinées. Depuis ce matin, Marie roumègue. La fatigue accumulée, ça la met de mauvaise humeur, et même les beaux paysages que nous traversons n’arrivent pas à la dérider.
Enfin, après avoir passé Puy Chopine et Puy la Goutte, nous arrivons à Vulcania, le terme de notre demi French Divide (enfin pas tout à fait le terme, il manque encore une douzaine de km pour rejoindre le tracé où nous l’avions commencé l’an dernier. Je me garde bien de le faire remarquer, je sens qu’elle pourrait me faire bouffer mon guidon, la Marie, énervée comme elle est…Et j’aurais bien aimé aussi monter au Puy de Dôme, mais bon, là il est vraiment trop tard. Et demain la pluie est prévue à la météo…).
Nous entamons donc la descente, et comme à chaque fin de voyage, j’ai l’âme un peu nostalgique d’une belle aventure qui prend fin. …
A Ternant, nous finissons par trouver un bout de champs à peu près plat pour la tente, à côté d’un verger, d’un champ et d’un petit bois qui fera office de salle de bain.
Retenue d'eau de la Sep
Retenue d'eau de la Sep
C'est pas un bassin olympique, mais c'est sympa quand même
C'est pas un bassin olympique, mais c'est sympa quand même
Pause gourmande!
Pause gourmande!
Au fond, le Puy de Dôme
Au fond, le Puy de Dôme
Partout, des forêts
Partout, des forêts
Dernier bivouac, sous Ternant.
Dernier bivouac, sous Ternant.
03 septembre 2021
Ternant - Clermont Ferrand – Distance : 11,48km – Dénivelée : +47m. -539m.

Il a plu toute la nuit mais ça se calme au matin. La météo avait prévu une accalmie de 6.00 à 14.00, ce qui nous permet de plier au sec la toile trempée, et de descendre sereinement sur Clermont.
Nous profitons de cette dernière matinée pour faire un petit tour dans Clermont : basilique Notre Dame du Port, la vieille ville, les halles, puis retour à la gare, commander un sandwiche, et sauter dans le train.
Et vu qu'on a un peu pris notre temps, et qu'on a eu à gérer une 4e crevaison pour Marie, on est à la bourre pour le démontage de la remorque en 4e vitesse, sur le quai, avant d’embarquer (escalators à la descente, escaliers à la montée, démontage de la remorque, et p.... de boulons qui restent coincés!!!)
Le contrôleur se marre en nous voyant galérer avec nos clés et nos boulons. A Nîmes, rebelote, c'est la course pour le changement de train (heureusement, on embarque sur le quai d’en face, pas d’escaliers à négocier!!!)
Dans le train, nous rencontrons un jeune qui voyage, en Gravel et en mode tout léger, jusque… au Vietnam!!! (Facebook : jojo a vélo). C'est sûr qu'il a dû rigoler, en voyant notre chargement!!!

Et voilà... ainsi s'achève notre périple, sur un quai de gare....
C'est toujours un peu triste de mettre un point final à un voyage.
Ce fut un joli concept, cette traversée de la France en diagonale par les petits chemins, sur deux étés (même si ce deuxième été ressemblait plutôt à un automne!).
Certains me diront, au retour, que cette histoire ne les a pas fait rêver. Trop de galères, trop de boue, trop difficile, trop ceci, pas assez cela. 
Du coup, ça m'a fait réfléchir. En garderai-je de bons souvenirs? 
C'est sûr que je ne ferai pas ça tous les ans. Mais j'ai beau revoir toutes les galères, les moments difficiles, les dénivelées, le froid, l'humidité, etc... je suis contente de l'avoir fait. 
Et le fait d'affronter tout ça à deux, et surtout d'en rire, même dans les moments difficiles, y'a pas à dire, c'est quand même drôlement chouette!

Au total, et pour mettre quelques chiffres sur tous ces mots, nous aurons parcouru 1395,11 km, gravi 11683 m. de D+, dévalé 10714m. de D-, et tout ça en 34 jours.
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65