En diagonale! (partie Nord)

(réalisé) share(partager)
La French Divide est une course VTT/Gravel/BUL qui a lieu chaque année, début Août, entre Dunkerque et Mendionde (Pays Basque). 2300 km, en moins de 15 jours (8-9 jours pour le premier, cette année!). Un truc de fous. L'an dernier, nous avions suivi les traces de la partie Sud (https://www.expemag.com/carnet/en-diagonale-partie-sud/0), de Clermont Ferrand à Mendionde. Cette année, nous avons fini cette belle diagonale, avec la partie Nord, de Dunkerque à Clermont Ferrand. 
VTT / vélo de randonnée
Quand : 07/08/21
Durée : 34 jours
Distance globale : 1399km
Dénivelées : +11683m / -11262m
Alti min/max : 4m/1040m
Carnet créé par La Tribu le 25 sept.
modifié le 25 nov.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Train intercités de nuit Marseille-Paris, puis TER Paris-Amiens, Amiens-Lille et enfin Lille-Dunkerque. Un vrai parcours du combattant, (avec une escale de 24 heures à Paris pour voir la famille et les copines), mais ca nous a évité d'avoir à démo...
155 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : vers le Sud Est... (mise à jour : 25 nov.)

Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : vers le Sud Est... (mise à jour : 25 nov.)

Rejoindre le début de l'itinéraire fut un peu laborieux : l'une arrivait de Bayonne, l'autre, de Gap. Nous nous sommes retrouvées à Marseille pour prendre le train de nuit jusqu'à Paris (pas besoin de démonter les vélos dans l'intercité de nuit). Paris, une halte agréable, et de bons moments partagés entre famille et copines, avant de reprendre le train d'abord entre Paris/gare du nord et Lille, puis Dunkerque. Nous croisons d’autres cyclistes, mais des sérieux, ceux-là, puisqu’ils rejoignent le départ de la French Divide, la vraie, la chronométrée, 2250 km à boucler en 15 jours max. Du coup, avec nos grosses sacoches, notre remorque démontée (TER oblige, les remorques sont interdites à bord), et le gros sac à dos de Marie, on fait un peu office de touristes, de rigolos!

Changement de quai à Amiens, changement de gare à Lille (pour passer de Lille-Flandres à Lille-Europe, et s’entendre dire que les vélos doivent être démontés et transportés sous housse puisqu’on voyage à bord d’un TGV déguisé en TER. Mais que depuis Lille-Flandres, on peut prendre un vrai TER pas déguisé, et laisser les vélos entiers et sans housse. Un peu compliquée, l’histoire!!!
Du coup, on repart en arrière, vers Lille Flandres. Vous suivez?
On arrive enfin à Dunkerque (sous le soleil!) et croisons d'autres VTT venus pour là pour "vous savez quoi".
Petit tour dans le centre pour voir le phare, le beffroi, la statue de Jean Bart (corsaire sous le règne de Louis XIV, né et mort à Dunkerque), le mémorial du débarquement (Musée « opération Dynamo », qui retrace l’histoire de l’évacuation, en Mai-Juin 1940, des soldats alliés des plages et du port de Dunkerque, où ils étaient retranchés. Des milliers de soldats ont ainsi pu être sauvés et évacués à bord des navires, grâce à une flotille hétéroclite composée de bateaux de la marine marchande, bateaux de pêche, bateaux de plaisance, ), le mémorial Guynemer (pilote chevronné de l’escadrille dite « des cigognes », abattu un peu plus loin , en Belgique, en 1917, à bord de son « Vieux Charles ». Il n’avait pas encore 23 ans), le bunker aux miroirs (mais sans les miroirs, car décollés récemment…)
En fin d’après-midi nous arrivons à Zuydcoote, au camping "les Dunes" à Bray Dunes. Comme voisins nous avons le sosie du Cne Marleau (série TV du même nom). Super…


En avant moussaillons! Dunkerque, Jean Bart et moi.
En avant moussaillons! Dunkerque, Jean Bart et moi.
Dunkerque, monument à Georges Guynemer, as des as de la Première guerre mondiale
Dunkerque, monument à Georges Guynemer, as des as de la Première guerre mondiale
Dunkerque, la tour du Leughenaer, qui sert de phare à l'entrée du port depuis 1814
Dunkerque, la tour du Leughenaer, qui sert de phare à l'entrée du port depuis 1814
Dunkerque - La mer, le ciel, et les petites cabines de plage colorées
Dunkerque - La mer, le ciel, et les petites cabines de plage colorées
07 aout 2021
L’eau, la boue, le vent, les pavés. Et plus tard, le 5e élément, la sueur, avec le retour du soleil
Bray-Dunes - Ouest de Popperinge – Distance : 52,62 km  - Dénivelées : + 48 m.

Départ de la French Divide, depuis le départ officiel, le monument de la 12ème Division d’infante motorisée (chargée de couvrir l’embarquement des alliés vers l’Angleterre lors de l’opération Dynamo), sur le front de mer de Bray Dunes. 
Puis on s’enfonce dans les terres,  avec un fort vent (de face, comme d’habitude). 
C’est tout plat, idéal pour la mise en jambes. Nous longeons des canaux, des ponts mobiles, des écluses. 
Une petite pause-café au “Hof van commerce” (la cour de commerce) (commune de Stavele),  une auberge vieille de 160 ans. Toutes les salles (bar, écurie, remise à charbon, clapier, porcherie, ont été aménagés en style brocante avec des thèmes différents. Belle exposition de soutien-gorge…! Vraiment à ne pas manquer si vous passez par-là !


Bray Dunes, le départ officiel de "la French"!
Bray Dunes, le départ officiel de "la French"!
Le plat pays
Le plat pays
"avec des cathédrales pour uniques montagnes, et de noirs clochers comme mâts de cocagne,
Où des diables en pierre décrochent les nuages, avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir..."
"avec des cathédrales pour uniques montagnes, et de noirs clochers comme mâts de cocagne,
Où des diables en pierre décrochent les nuages, avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir..."
Cohabitation inattendue, au café "Van Hof Commerce"
Cohabitation inattendue, au café "Van Hof Commerce"
Voilà voilà... des fois qu'on aurait eu besoin d'un sous tif supplémentaire...
Voilà voilà... des fois qu'on aurait eu besoin d'un sous tif supplémentaire...
Bivouac tranquillou
Bivouac tranquillou
08 aout 2021
Popperinge- parc de la Deule/Quinquibus - Distance : 60,89km - Dénivelées : +315 m. – 347 m.

Des cyclistes de la French, partis ce matin, nous doublent facilement. Quelle épreuve! En plus, avec la pluie et la boue…
La pluie c’est pas top, c’est sûr. Toutes les demi-heures on est obligées de s’arrêter lorsqu’il y a une averse (et un abri à proximité!!!). Du coup, les pistes pleines de boue, on a testé, pour rester au plus près du tracé, mais après, on évitait !!!
En fin de journée, vers Quinquibus, nous nous posons dans le parc de la Deûle dans un belvédère d’observation des oiseaux. Le top. Au sec et à l’abri!
des vacances pas très "pépère"
des vacances pas très "pépère"
Les pavés : l'enfer du nord!
Les pavés : l'enfer du nord!
Bivouac de rêve!
Bivouac de rêve!
09 aout 2021
Parc de la Deûle - Forêt de Saint Amand-Wallers – Distance : 59,71 km D+70 m.,-65 m.

Apres la boue hier, aujourd’hui, c’était les pavés, l’enfer du Nord…
Mis à part les pavés, la boue, le vent, et les averses, c’est vraiment un chouette itinéraire!
La sieste de midi nous passe encore sous le nez (il pleut), comme le café du matin. Tous les troquets sont fermés, pour cause de congés. 
Cet après-midi, nous avons traversé une vaste zone humide, le long de la Scarpe canalisée.
Et ce soir, il pleut, pour changer. La campagne est imbibée d’eau, les forêts sont remplies de ronces, et trouver un terrain non détrempé relève de l’exploit. 
Les champs sont pleins de vaches, entourés de barbelés, et de profonds fossés. 
Bref, c’est pas facile. 
On a fini par trouver un terrain à peu près accueillant, dans la forêt de Saint Amand Wallers, mais rempli de moustiques (tellement féroces que nous avons dîné sous la tente !), près de Valenciennes, le long d’une piste en pavés qu’on suivra demain.


Encore des pavés....
Encore des pavés....
Mosquito Camp : forêt de Saint Amand Wallers
Mosquito Camp : forêt de Saint Amand Wallers
10 aout 2021
Forêt de Saint Amand-Wallers - camping de Locquignol – Distance : 53,97 km – Dénivelée +207 – 76m.

Départ de Mosquito Camp ce matin, sous un ciel mitigé. J’ai perdu ma béquille-drapeau quelque part sur la piste, entre une zone de boue grande comme un département, et une forêt d’orties….
Nous traversons des villages quasi déserts, où les quelques commerces qui n’ont pas fermé, ont baissé le rideau pour les congés annuels…
Les pavés et la gadoue ont raison de ma patience et je vire les garde-boue, où la terre grasse s’accumule et bloque tout. Tant pis pour les éclaboussures!!!
Nous flânons un peu dans la petite ville de Le Quesnoy, fortifiée par Vauban. Jolis remparts entourés d’eau, joli beffroi, et même un café d’ouvert, Marie est ravie!!!
Nuit au camping de Locquignol.


meme la terre n'arrive plus à absorber l'eau du ciel....
meme la terre n'arrive plus à absorber l'eau du ciel....
la cycliste est cuite, le vélo aussi...
la cycliste est cuite, le vélo aussi...
Le Quesnoy
Le Quesnoy
Le Quesnoy
Le Quesnoy
Pierrot Bimberlot et son cousin par alliance le Géant Maori (d'après les légendes d'ici!) des personnages incontournables du carnaval de Le Quesnoy.
Pierrot Bimberlot et son cousin par alliance le Géant Maori (d'après les légendes d'ici!) des personnages incontournables du carnaval de Le Quesnoy.
Camping de Locquignol. On profite d'un - petit - rayon de soleil pour essayer de faire sécher les affaires...
Camping de Locquignol. On profite d'un - petit - rayon de soleil pour essayer de faire sécher les affaires...
11 aout 2021
Locquignol - Eppe Sauvage  - – Distance : 56,43 km - Dénivelées : +331 – 307 m.

Soleil ce matin!!! On embarque notre lessive encore mouillée, avec l’espoir que ça séchera en route, sur le vélo, si on n’a pas trop de boue….
Petit détour par Maroilles, il y avait bien un café d’ouvert mais Marie n’avait pas envie. Elle aura envie lorsqu’on sera dans des villages où les cafés sont fermés, c'est sûr...
Les chemins sont toujours beaux au début, c’est après que ça se gâte, lorsqu’on est trop avancées pour faire demi-tour, alors on persiste…. et des fois, franchement, on ne devrait pas! 
Ce matin, le chemin s’est rétréci, puis a disparu au profit d’un champ de maïs, et le vague layon qu’on devinait a fini dans une jungle de ronces et d’orties… les piqures d’orties nous feront effet jusqu’au lendemain!
L’après-midi, nous suivons une belle coulée verte (voie verte de l’Avesnois, entre Fontaine et Liessies), juste avant de rejoindre l’Helpe Majeure, un très joli cours d’eau dans un paysage paisible, qui s’élargit pour former comme un lac. Une pause s’impose! Et ça fait du bien…
Nombreuses attractions, voiliers, planches à voile, barques, paddles, bref, beaucoup de monde d’un coup, ça nous surprend!!!
Enfin nous nous posons dans le village de l’Eppe Sauvage (sauvage/sylvestre/forêt), sur le terrain de foot (qui n’a pas dû voir de match depuis longtemps, vue la hauteur de l’herbe!!!). Nos voisins nous ravitaillent en eau, une toute petite épicerie est encore ouverte et nous craquons pour une portion de Flamme au Maroilles, une tuerie!


On est au pays des vaches, y'en a partout!
On est au pays des vaches, y'en a partout!
Dourlers, et son "kiosque à danser" planté sur son pied unique. Ces kiosques, plus petits que les "kiosques à musique", ont une plateforme en hauteur, de façon à ce que danseurs et musiciens puissent se voir mutuellement. Une échelle permettait aux musiciens d'accéder à la plateforme, et était retirée, dit-on, pour obliger les musiciens à jouer jusqu'à ce que les derniers danseurs aient quitté la piste.
Dourlers, et son "kiosque à danser" planté sur son pied unique. Ces kiosques, plus petits que les "kiosques à musique", ont une plateforme en hauteur, de façon à ce que danseurs et musiciens puissent se voir mutuellement. Une échelle permettait aux musiciens d'accéder à la plateforme, et était retirée, dit-on, pour obliger les musiciens à jouer jusqu'à ce que les derniers danseurs aient quitté la piste.
Un orangina ch'ti!
Un orangina ch'ti!
On se croirait à la braderie....
On se croirait à la braderie....
Buuut !
Buuut !
12 aout 2021
Eppe Sauvage – Rocroi - – Distance : 51,06 km - Dénivelées : +428 – 275 m.

Gros tronçon en forêt, les bûcherons nous avaient avertis que le chemin était bien boueux!!! On a bien ramassé, les vélos aussi…!
Nous jouons à saute-frontières entre la France et la Belgique.
L’après-midi nous secoue bien aussi: à nouveau de la boue puis de belles côtes lorsque nous repassons du côté français. Fin de journée, nous arrivons à Rocroi, ville fortifiée. Le bivouac, quelques kilomètres plus loin, est royal, dans un champs avec la forêt devant nous, comme un océan. 


La boue, y'en a marre...
La boue, y'en a marre...
Ah ben par là aussi....
Ah ben par là aussi....
on n'est pas vraiment équipées pour passer par là, il me semble...
on n'est pas vraiment équipées pour passer par là, il me semble...
La forêt, à perte de vue...
La forêt, à perte de vue...
13 aout 2021
Rocroi- Lumes (Charleville Mézières) – Distance : 45,6 km  - Dénivelées : +377m. -561m.

Réveil et départ matinal, en forêt, sur de belles pistes/petites routes.
Le lac des Vieilles Forges nous offre un cadre agréable pour une pause pique-nique et baignade bien appréciée.
Très belle étape l’après-midi sur des voies vertes, puis arrivée à Charleville-Mézières pour assister au passage du Tour de France de l’avenir (les “espoirs” du Tour de France)(deux jours d’épreuve ; aujourd’hui ça ressemblait à un “contre la montre”, chaque jeune était précédé d’un motard et suivi par un véhicule avec des vélos de rechange)
Peu après Charleville Mézières, nous trouvons un terrain de sport en bord de Meuse avec un ponton à péniches pour y poser la tente. Royal. Dommage, il y a l'autoroute et la voie ferrée pas loin. Mais vu notre état de fatigue, ça ne devrait pas trop nous gêner...

Lac des vieilles forges
Lac des vieilles forges
Tour de l'avenir, à Charleville Mézières
Tour de l'avenir, à Charleville Mézières
Charleville-Mézières
Charleville-Mézières
Charleville-Mézières, un petit goût de Côte d'Azur
Charleville-Mézières, un petit goût de Côte d'Azur
Un ponton à péniches sur les bords de Meuse. Et si on partait en croisière?!
Un ponton à péniches sur les bords de Meuse. Et si on partait en croisière?!
Un moment féérique : le réveil sur la Meuse. Le temps est suspendu...
Un moment féérique : le réveil sur la Meuse. Le temps est suspendu...
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65