Descente du Rhin en kayak de mer

(réalisé) share(partager)
Descente du Rhin en kayak de mer

Escapade en solitaire depuis la gare de Valendas-Sagogn, en Suisse, jusqu'au Harvinglievt, aux Pays-Bas, aux portes de la mer du Nord. Périple effectué du 05 au 25 mai 2019. Cette expédition d'un peu moins 1 200 km, m'a conduit à la frontière de 6 pays : Suisse, Liechtenstein, Autriche, Allemagne, France, Pays-Bas.

La navigation s'est déroulée dans les gorges du Rhin antérieur, jusqu'à la confluence avec le Rhin postérieur, entre Bonaduz et Tamins. Le Rhin alpin ainsi formé dévale jusqu'au lac de Constance que j'ai traversé par la rive sud, pour rejoindre ensuite les fameuse chutes du Rhin, en aval de Schaffhouse.

Le voyage se poursuit au rythme des barrages,  des portages et des bivouacs jusqu'après Strasbourg.

Le dernier barrage franchit, la navigation se prolonge jusqu'à Pannerden au nord (Pays-Bas) et Milligen aan de Rijn au sud (Pays-Bas), là où le fleuve se scinde en deux.

Vers l'ouest c'est le Waal, que j'ai suivi, et au nord ouest c'est le canal de Pannerden.

Puis le Waal devient la Boven-Merwede (Merwede supérieure), à Woudrichem, puis la Nieuwe Merwede (Nouvelle Merwede) et enfin la Hollands Diep, à peu près au niveau de la confluence avec l'Amer, avant les ponts de Moerdijk, pour enfin devenir le Haringvliet.

A partir de Bâles, et ce jusqu'à la séparation entre la Beneden Merwede et la Nieuwe Merwede, j'ai fait face à un trafic intense et incessant, jour et nuit. Les transporteurs de plus de 100 mètres, voire plus de 200 mètres, étaient légion, transportant sable, béton, charbon, minerais divers, gaz, voitures, tracteurs, camionnettes, containers par centaines.

Je me suis ainsi rendu compte que le Rhin n'a pas usurpé sa réputation et qu'il est bien l'une des voies navigables les plus fréquentées au monde.
kayak de mer
Quand : 25/05/19
Durée : 21 jours
Distance totale : 1189km
(dont réalisés 1188.2km)
Dénivelées : +721m / -1410m
(dont réalisés d+:718m / d-:1410m)
Alti min/max : -1m/721m
Carnet créé par Rikou le 31 mai
modifié le 03 sept.
Coup de coeur ! 499 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 17 - 21 mai 2019 (mise à jour : 02 sept.)

Distance section : 85.1km Dénivelées section : +0m / -17m
Section Alti min/max : 33m/33m

Description :

21 mai 2019

Distance parcourue : 85 km

Profil rivière : Rhin canalisé. Milieu urbain et industriel

Portage(s) : 0

Seuil(s) : 0

Danger(s) : 0

Zone(s) de navigation interdite : 0

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 17 - 21 mai 2019 (mise à jour : 02 sept.)

Journée sans portable donc aucune photo pour cette journée. Par contre, encore plus de pluie que la veille.

Navigation interminable et déplaisante en raison du mauvais temps et du panorama : des kilomètres en aval de Düsseldorf et des kilomètres en amont, le Rhin ne m'offrit que grisaille, acier, usines, silos, fumées noirs et torchères.


Parfois la surface de l'eau se couvrait d'une fine couche de mousse brunâtre et l'atmosphère se chargeait de nuée nauséabonde.


Malgré les centrales implantées sur les rives du fleuve, certaines sections présentaient paradoxalement leurs atouts les plus champêtres, avec des troupeaux de vaches, de moutons ou de chevaux, paissant dans le vert luisant des champs riverains ou sur les grèves délaissées par les eaux du Rhin.


Et toujours ce trafic fluvial incessant, cette valse des matériaux, ce ronronnement perfide des moteurs qui vombrissent.

Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57