Circuit cabanes : le Luchonnais en hiver

(réalisé) share(partager)
Circuit semi-hivernal avec 4 nuits en cabanes en suivant la trace du GRP Oueil-Larboust. Nous l'avons quitté plusieurs fois pour faire un sommet, éviter des passages dangereux ou trouver une cabane... Nous étions entre deux saisons : conditions printanières sans neige en-dessous de 1800m et conditions hivernales avec corniches et pentes enneigées à partir de 1900 m. Nous avions pris les crampons mais pas les raquettes, histoire de s'alléger. Elles nous auraient un peu servi sur les crêtes mais beaucoup plus encombré. Les crampons ont été utiles sur des pentes raides et gelées le matin. L'après-midi c'était franchement de la soupe.
C'est bien de prévoir une petite scie car il n'y en a pas dans toutes les cabanes. Aussi du papier journal pour mettre dans les chaussures le soir, ça aide bien à les sécher.
En réelles conditions hivernales avec un enneigement dès 1400 m, les temps de marche doivent être allongés Et, bien sûr, à l'inverse cette boucle peut se faire en 3 jours en conditions estivales.
La période idéale, si on veut être tranquille et sans matériel à porter, serait plutôt en mars car la neige aura bien fondu et la route du Port de Balès ne sera pas encore ouverte.
randonnée/trek
Quand : 15/02/21
Durée : 5 jours
Distance globale : 43.8km
Dénivelées : +3183m / -3169m
Alti min/max : 927m/2137m
Carnet créé par Luciole17 le 26 févr.
Coup de coeur ! 604 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : J 4 (mise à jour : 26 févr.)

Distance section : 12.6km
Dénivelées section : +944m / -922m
Section Alti min/max : 927m/1680m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 4 (mise à jour : 26 févr.)

Encore une belle étape mais sans neige et franchement printanière. On continue de suivre le GRP qui passe dans la forêt et descend vers Saccourvielle. On traverse la vallée d'Oueil pour monter vers Benqué et ses belles petites chapelles classées. Après la pause repas, on attaque la montée dans les pâturages. Pause café à la cabane du Cap de la Prade où on trouve de l'eau. Après une dernière suée, on arrive à la cabane de Courreau de Benqué, hors du tracé. Celle-ci aussi est un peu miteuse avec juste un lit. Elle a le mérite d'être au milieu des pâturages avec une vue splendide sur toute la chaine des 3 000 m. Il faut prendre la boussole pour atteindre la fontaine en contrebas. On y trouve aussi du bois, ça tombe bien ! Le soir, il ne fait pas froid et il n'y a plus qu'à s'asseoir devant la cabane pour profiter de la vue. Le sol étant humide, Monsieur décide de s'installer dehors. Finalement, Madame l'imite car la chaleur a fait sortir les araignées et il y en a plein les murs de la cabane... On ne se refait pas ! La nuit sera paisible sous les étoiles.

Sous le Cap de la Montagnette
Sous le Cap de la Montagnette
Sous le Cap de la Pène
Sous le Cap de la Pène
Saccourvielle
Saccourvielle
Pont sur la Neste d'Oueil
Pont sur la Neste d'Oueil
Benqué-Dessus
Benqué-Dessus
Vue sur St Paul d'Oueil et les crêtes de la veille
Vue sur St Paul d'Oueil et les crêtes de la veille
Cabane de Courrau de Benqué
Cabane de Courrau de Benqué
J 4
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°64