Circuit cabanes : le Luchonnais en hiver

(réalisé) share(partager)
Circuit semi-hivernal avec 4 nuits en cabanes en suivant la trace du GRP Oueil-Larboust. Nous l'avons quitté plusieurs fois pour faire un sommet, éviter des passages dangereux ou trouver une cabane... Nous étions entre deux saisons : conditions printanières sans neige en-dessous de 1800m et conditions hivernales avec corniches et pentes enneigées à partir de 1900 m. Nous avions pris les crampons mais pas les raquettes, histoire de s'alléger. Elles nous auraient un peu servi sur les crêtes mais beaucoup plus encombré. Les crampons ont été utiles sur des pentes raides et gelées le matin. L'après-midi c'était franchement de la soupe.
C'est bien de prévoir une petite scie car il n'y en a pas dans toutes les cabanes. Aussi du papier journal pour mettre dans les chaussures le soir, ça aide bien à les sécher.
En réelles conditions hivernales avec un enneigement dès 1400 m, les temps de marche doivent être allongés Et, bien sûr, à l'inverse cette boucle peut se faire en 3 jours en conditions estivales.
La période idéale, si on veut être tranquille et sans matériel à porter, serait plutôt en mars car la neige aura bien fondu et la route du Port de Balès ne sera pas encore ouverte.
randonnée/trek
Quand : 15/02/21
Durée : 5 jours
Distance globale : 43.8km
Dénivelées : +3183m / -3169m
Alti min/max : 927m/2137m
Carnet créé par Luciole17 le 26 févr.
Coup de coeur ! 660 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : J 2 (mise à jour : 26 févr.)

Distance section : 6.6km
Dénivelées section : +610m / -399m
Section Alti min/max : 1631m/2087m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 2 (mise à jour : 26 févr.)

On suit le sentier qui commence à être enneigé, jusqu'au Port de Pinate. La neige est encore dure et bien portante. Ppar facilité, on décide de suivre les crêtes car le GRP passe sur des pentes exposées et sous des corniches. Donc nous passons par le sommet du Pouy Louby. Nous évitons également la descente vers le lac de Bareilles car le cirque est très enneigé. Montée au Pic du Lion et ses crêtes où la neige est bien présente. On s'arrête manger à la Hourque de Fousserette, avec une belle vue sur le lac. La suite des crêtes est bien sauvage avec le Mont Né en point de mire, elles s'achèvent au Port de Pierrefite où il y a un peu de monde venu de Bourg d'Oueil. On s'échappe pour terminer cette étape et retrouver la tranquillité au refuge non gardé du Mont Né. Super confort, il a été refait en 2015 : un beau dortoir (10/12 places), une grand pièce en bas avec cheminée. Il y a même une réserve de bois qui sera bien utile  pour faire sécher les chaussures trempées. La source près du refuge était déneigée et coulait. Il y a même des toilettes ouvertes en permanence.

J 2
J 2
J 2
J 2
J 2
J 2
J 2
J 2
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65