Circuit cabanes : le Luchonnais en hiver

(réalisé) share(partager)
Circuit semi-hivernal avec 4 nuits en cabanes en suivant la trace du GRP Oueil-Larboust. Nous l'avons quitté plusieurs fois pour faire un sommet, éviter des passages dangereux ou trouver une cabane... Nous étions entre deux saisons : conditions printanières sans neige en-dessous de 1800m et conditions hivernales avec corniches et pentes enneigées à partir de 1900 m. Nous avions pris les crampons mais pas les raquettes, histoire de s'alléger. Elles nous auraient un peu servi sur les crêtes mais beaucoup plus encombré. Les crampons ont été utiles sur des pentes raides et gelées le matin. L'après-midi c'était franchement de la soupe.
C'est bien de prévoir une petite scie car il n'y en a pas dans toutes les cabanes. Aussi du papier journal pour mettre dans les chaussures le soir, ça aide bien à les sécher.
En réelles conditions hivernales avec un enneigement dès 1400 m, les temps de marche doivent être allongés Et, bien sûr, à l'inverse cette boucle peut se faire en 3 jours en conditions estivales.
La période idéale, si on veut être tranquille et sans matériel à porter, serait plutôt en mars car la neige aura bien fondu et la route du Port de Balès ne sera pas encore ouverte.
randonnée/trek
Quand : 15/02/21
Durée : 5 jours
Distance globale : 43.8km
Dénivelées : +3183m / -3169m
Alti min/max : 927m/2137m
Carnet créé par Luciole17 le 26 févr.
Coup de coeur ! 498 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : J 3 (mise à jour : 26 févr.)

Distance section : 14.6km
Dénivelées section : +766m / -916m
Section Alti min/max : 1692m/2137m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 3 (mise à jour : 26 févr.)


Grosse étape puisque nous avons choisi de faire l'ascension du Mont Né. En effet, c'est plus facile dans la neige dure avec les crampons et sans les sacs à dos. On perd un peu de temps mais les journées sont plus longues et la vue vaut le coup d'oeil ! Après avoir récupéré les sacs, on reprend la piste jusqu'au Port de Balès et on suit les crêtes en essayant d'éviter les parties enneigées, devenues de la soupe. Là encore, un beau parcours sauvage sans personne. Du Sommet d'Anténac, la vue est superbe sur le Piémont. On arrive vers 17 H à la Cabane de Courrau de St Paul. Plutôt rustique, en terre battue, mais avec un bas-flanc pour deux. Il faut chercher la source captée en contrebas près des abreuvoirs. On peut s'assoir devant la cabane et on a un gros plan sur l'Aneto. Le soir, on est rapidement à l'ombre donc on se renferme pour faire du feu. 
Ascension du Mont Né
Ascension du Mont Né
J 3
Sommet du Mont Né
Sommet du Mont Né
Vue sur les sommets du Louron
Vue sur les sommets du Louron
Vue sur les sommets du Luchonnais
Vue sur les sommets du Luchonnais
La descente et la suite des crêtes
La descente et la suite des crêtes
J 3
Vue sur le Piémont
Vue sur le Piémont
Le Massif du Burat
Le Massif du Burat
Descente du Sommet d'Anténac
Descente du Sommet d'Anténac
Cabane de Courreau de St Paul avec vue sur l'Aneto
Cabane de Courreau de St Paul avec vue sur l'Aneto
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°63