4 jours BIKE PACKING pour le pire et le meilleur

(réalisé) share(partager)
itinéraire roulant en avant pays savoyard. Les paysages sont très verts, il y a un peu de vertige avec des points de vue sur le Rhone. itinéraire touristique ludique des visites historiques et culturelles
Il manque juste des points d’eau et des rivières. Pas de fontaine, quelques lavoirs.
Cet itinéraire se fait en 3 jours facile probablement en 2 jours pour ceux qui poussent.
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 29/05/20
Durée : 4 jours
Carnet créé par StfPetitCaillou le 03 juin
modifié le 08 juin
211 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : le cauchemard (mise à jour : 03 juin)

LE CAUCHEMARD : EN VRAC – ENTRE HONTE ET DESESPOIR A POIL ET A NUE DANS MES DEFAILLANCES
En descendant du col de de la vacherie (belle vacherie), le vélo je ne le retrouverai pas. Je cherche durant une heure en passant de la colère à la résignation.
Je regarde mille fois mon GPS-mon fond de carte- il n’y a qu’un chemin.
Je cherche un autre chemin en amont en aval, je ne le trouverai pas.
La panique me prendra je suis sure qu’il y a mal donne.
Milles infos passent mal… dans ma tête…
Je finirai par appeler les amis de Nances, là où mes kayaks sont logés ils viendront me chercher il est 19h. je suis moralement affaiblie, les yeux rouges de rage…sensation d’une mauvaise pioche amère…d’un échec…d’une erreur…le coeur en boule…je ne crois profondément pas en ce vol…il y a quelque chose qui cloche…je le sens….
Entre temps j’appelle un ami pro de l’itinérance à ski, David L, j’ai confiance, je fais mes dernières analyses et recherche avec lui mais je suis déjà dans le désarroi…je ne m’aime pas quand je suis ainsi…David L fait partie des quelques individus qui connaissent bien les forces et faiblesses du Ticaillou…
J’ai les larmes aux yeux, je ne veux pas quitter la forêt, je suis désabusée…de rentrer nue de mon vélo…CO-VIDE !!!!!
Je rentre à la maison, chez moi, J’écris le CR, le coeur Gros et serré…je sais qu’il y a mal donne…qui aurait trouvé et descendu un tel vélo ? L’inconnu et l’incompréhension m’échappent…suis-je trop en confiance avec le monde ? avec la forêt qui me cache ? mais il faut faire avec : je n’ai pas mon vélo…
Je cherche dans ma tête…j’ai honte de moi…je télécharge les traces de ma montres GPS, avec toutes les galères de la technologie : c’est ce soir qu’il y a un problème de synchronisation entre la montre et le téléphone, et pourtant il faut le faire vite car je n’ai plus le câble pour recharger la batterie…Il est tard 23h30, je veux vérifier la trace du jour, je m’acharne !
Et…je vois à l’endroit où mon vélo est caché une bifurcation du chemin par rapport à la trace de la carte.

Soit c’est le chemin unique qui est décalé sur le terrain (les chemins vivent) Soit il y a un deuxième chemin que je n’aurai pas trouvé !!! Je n’attends pas, je ne peux pas, je prends de quoi dormir sur place.
Le col du chat c’est à 50’ de route de chez moi. Il est 2h00 du matin.
Dans la voiture ça me fait tilt, je l’avais vu sur le GPS téléphone que la bifurcation du chemin de Pommeret ne sortait pas exactement sur le chemin de la carte, il était légèrement en aval, mais je ne retiendrai pas plus l’information dans
6
ma mémoire. Je ne suis pas assez vigilante des fois…je m’en veux…je n’ai pas été rigoureuse dans mon analyse…une autre fois ça peut être plus grave…l’erreur est Humaine quel foin, quel tintouin…fragile petit caillou entre mes forces et mes faiblesses ! je culpabilise et je me repère, je me répare…
2h30 : j’y vais…il faut que je vérifie !
Je retrouverai mon vélo a quatre heures du matin dans la nuit sous le vent à la frontale car la lune est basse. Bonne nuit petit animal humain.
Le lendemain, je découvrirais qu’il me manquait dans les recherches de la veille que 20 mètres en aval de plus de ce que j’avais parcouru pour chercher sur le chemin de Chevelu, je n’avais pas assez cru en cette hypothèse d’un deuxième chemin, je n’étais pas assez calme ni assez réfléchie….
J’ai l’impression de perdre pied…de ne plus être d’aplomb…voilà les risque petit caillou…celui de vivre et de se tromper voire de s’égarer.
Ame NUE devant les lecteurs…le ti caillou et ses récits…ma mémoire…et vos regards…tous les arbres se reconnaissent les deux petits chemins sont assez similaires…je vous prie de ne pas me flageller plus je ne le mérite pas…enfin je crois.
Je raconte juste pour l’aventure, la vraie…celle du pire et du meilleure… je suis mariée avec la nature et ses cailloux.
23h30 !!!! la grande vacherie ce n'est pas une blague...
23h30 !!!! la grande vacherie ce n'est pas une blague...
4h00 je me love...Bonne nuit...enterrée.
4h00 je me love...Bonne nuit...enterrée.
8h00 les deux chemins se rejoignent ici
on ne s'en rend même pas compte c'est le foutoir...
le propriétaire me dira :
- il n'y a plus personne qui passe ici, depuis.
-je vais couper bientôt pour libérer le chemin.
- oui je sais qu'il y a une deuxieme sente
- non c'est une foret privée si je ne le faits pas personne ne libérera le passage.
- non la source on la trouve : ici sur la carte
- ce lieu est magique et ensorcelée...il m'est devenu intime.
8h00 les deux chemins se rejoignent ici
on ne s'en rend même pas compte c'est le foutoir...
le propriétaire me dira :
- il n'y a plus personne qui passe ici, depuis.
-je vais couper bientôt pour libérer le chemin.
- oui je sais qu'il y a une deuxieme sente
- non c'est une foret privée si je ne le faits pas personne ne libérera le passage.
- non la source on la trouve : ici sur la carte
- ce lieu est magique et ensorcelée...il m'est devenu intime.
Commentaires
share posté le 04 juin

Olivier
2287 messages
Quel suspense !!!
Et pourquoi pas ?

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60