« Le voyage pas si proche de chez nous » Traversée Mercantour – Ubaye – Queyras. Aout 2018

(réalisé) share(partager)
Aout 2018. Une envie de trek nous prend pour les vacances de cet été. Le format contraint de 10 jours ne nous laissant pas la possibilité d'aller bien loin et étant à Bandol au 15 aout, on se replie sur les exotiques montagnes des alpes du Sud. Ce sera une traversée Mercantour, Ubaye et Queyras par les hauteurs, et en mobilité "douce" s'il vous plait ! L'occasion de montrer une fois de plus qu'il n'est pas nécessaire d'aller loin pour vivre des moments intenses.
Récit au jour de notre voyage "pas si proche de chez nous", au travers de notre carnet de bord.
Bonne lecture !
randonnée/trek
Quand : 16/08/18
Durée : 11 jours
Carnet créé par Geoff le 21 mars
modifié le 24 mars
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : L'accès au Mercantour se fait par Nice, accessible en TGV et TER depuis toute la France, mais un petit conseil : évitez le week-end du 15 aout ! ;-) Depuis le centre ville de Nice, les bus Lignes d'Azur permettent de remonter les vallées jusqu'à S...
Coup de coeur ! 610 lecteur(s) - 10
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 3 - 18 aout (mise à jour : 24 mars)

Loup ou pas loup ?! Difficile de la savoir mais une chose est sûre, notre début de nuit a été marqué par un visiteur. Au crépuscule, une pierre qui roule juste au dessus du camp et des « jappements » se firent entendre. On n’est pas rassuré car même si le loup ne s’attaquerait pas à notre tente, toute la nourriture qu’on a avec nous, il doit la sentir. On se calme petit à petit et la nuit devient vite réparatrice. Au matin, le réveil est sonné tôt pour pouvoir profiter du beau temps matinal.
Lever de soleil : y'a pire pour démarrer la journée !
Lever de soleil : y'a pire pour démarrer la journée !
Nous remontons une raide pente pour démarrer puis rejoignons le « sentier de l’énergie » qui longe à flanc sur une dizaine de kilomètres. Nous rencontrons un photographe du magazine « Terre Sauvage » qui fait un sujet pour les 40 ans du Parc. Nous amorçons la descente vers les lacs de Vens, gardés par de nombreux chamois qui nous observent depuis les arrêtes. Avec les lacs, nous retrouvons plus de randonneurs qui parcourent le trek de la Grande Traversée du Mercantour (GTM) filant jusqu’à Menton. L’enfilade des lacs est superbe, avec cascades sur fond de sommets austères. Au refuge de Vens, nous prenons la direction du col du fer en passant à côté de la curieuse arche de Tortisse qui défie les lois de la gravité. Du col, nous basculons sur l’Italie et un long vallon qui s’ouvre devant nous. Verrous glaciaires, tourbières et pierriers, laissent place aux pâturages qui nous invitent à la pause déjeuner.
Les lacs limpides vers le refuge de Vens
Les lacs limpides vers le refuge de Vens
Les marmottes se dorent la pilule au soleil !
Les marmottes se dorent la pilule au soleil !
Un pied de chaque côté de la frontière...
Un pied de chaque côté de la frontière...
L’après midi, les nuages gonflent et notre arrivée au hameau de Ferrière, bien restauré, se fait sous une fine pluie. L’averse est de courte durée et le soleil tape fort ensuite alors que nous coupons à travers champ en direction du sommet des pistes de Bersezco. La descente des pistes sera un peu paumatoire et les murs font mal avec les 6h de marche déjà accumulés. On vient à en rêver de ski et de neige !

Finalement, nous trouvons une piste qui se transforme en sentier et nous mène tout droit à un parfait lieu de bivouac au dessus du village d’Argentera. Il est 16h30 et un peu plus de 9h se sont écoulés depuis notre départ… Les 20km nous ont rincés, une douche froide nous aide à récupérer et nous sombrons rapidement dans un sommeil réparateur.
Mag contente que la pluie laisse de nouveau place au soleil !
Mag contente que la pluie laisse de nouveau place au soleil !
Macro #1
Macro #1
Macro #2
Macro #2
Bivouac du soir impeccable une fois de plus !
Bivouac du soir impeccable une fois de plus !
Commentaires
share posté le 25 mars

nb06
3 messages
Aaaaahhhh les lacs de Vens ! Assurément un des plus beaux coins des Alpes ! :)
Il est chauvin le niçois, nan ?

Actuellement

Carnets d'Aventures N°59