1 membre et 18 invités en ligne

La Leyre ,son delta , l'île de Malprat.

(en cours)
Après mes aventures , en 2016 ,dans mon périple " De l' Estuaire de la Gironde au bassin d'Arcachon" je repars en 2017 pour descendre la Leyre depuis la base de Mexico à Commensaq jusqu' au bassin d' Arcachon au Teich. Je parcourrai le delta de cette rivière avec notamment l' île de Malprat , île très peu connue du Bassin d' Arcachon.Puis je rejoindrai Biganos que j' ai raté l' an dernier .
kayak gonflable / vélo de randonnée
Quand : 01/08/17
Distance globale : 28.1km
Dénivelées : +178m / -190m
Alti min/max : 66m/85m
Carnet publié par patiras le 22 mai 2017
modifié le 29 août 2017
Mobilité douce
C'est possible (ou réalisé) en train
Précisions : La route entre Labouheyre et Commensacq-Mexico étant très dangereuse en vélo + remorque je suis à la recherche d'un autre itinéraire , plus long certainement. J' ai commandé la carte IGN pour y voir plus clair.
738 lecteur(s) -

Les sections de ce carnet :

  1. 5km d+ 22m
    mise à jour : 22 août 2017
  2. 8.9km d+ 13m
    mise à jour : 19 août 2017
  3. 2.4km d+ 22m
    mise à jour : 22 août 2017
  4. 11.8km d+ 121m
    mise à jour : 27 août 2017
  5. mise à jour : 27 août 2017
  6. mise à jour : 27 août 2017

La carto de l'ensemble du carnet :

Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Section 1

ÉCHEC ET TRISTE PRISE DE CONSCIENCE.


Je ne suis pas arrivé au bout : Défaillance physique.

Tout avait pourtant plutôt bien commencé.
Le pré-acheminement c'est donc par le train que je l' ai effectué. Depuis la gare de Pessac jusqu'à celle de Labouheyre dans les landes .
Puis je pars sur les petites routes et chemins que j' ai repérés .
Et je bivouaque en lisière de forêt.


... voir la section

Section 2

  Après une nuit un peu compliquée (crampes),et après avoir tout replié je pars de bon matin . Je pédale sur ma petite route, toute droite, avec casque et gilet Jaune . J' arrive à la réserve d' eau pompier où je dois tourner à gauche sur un petit chemin. Pour l' instant c'est "véloable" bien qu'un peu plus dur .J' atteins cette ligne à Haute Tension (merci la carte IGN) que je dois suivre pratiquement jusqu' à la base de canoë.
Et c' est maintenant que le galère va commencer. Au début il y a b ... voir la section

Section 3

La nuit a été bonne .
Théoriquement il ne me reste que 500 M à vol d'oiseau pour arriver à la base de canoës de Mexico.
Mais je suis en bas d' une pente de dune très abrupte qu' il va me falloir franchir . avec mes sacs un par un.
C' est vraiment pénible. J' ai très mal aux genoux.
Enfin après bien des efforts et un temps infini , je suis en haut, sous la ligne à haute tension. Mais c' est boisé et je ne distingue pas la route départementale qui rejoint la base .
La descente est aussi abrupte q ... voir la section

Section 4

Le matin, après le petit déjeuner, je commence à préparer le canoë. J' ai enfin une pompe manuelle digne de ce nom . Elle vient de chez Décathlon et il m' a simplement fallu adapter l' embout Gumotex. En 15 minutes c'est gonflé là où il me fallait 1H30 avec la mauvaise pompe à pied qui en plus était percée .
Je charge le bateau et j' arrime le matériel beaucoup mieux que l' année dernière.
Je laisse partir plusieurs canoës de la base  et je pars ainsi sur les coups de midi .
J' espérais commenc ... voir la section

Section 5

Le matin je plie rapidement pour repartir . Il faut que j' atteigne Pissos. Ma progression hier a été trop lente .
En effet j' ai des problèmes avec mon bras droit. Il n' a plus de force pour pagayer . Il  a l' air normal mais pourtant c' est mou . C' est assez angoissant.
J' ai commencé à m' en rendre compte hier , mais aujourd'hui ça empire . Et je ne parviens plus à manœuvrer et à éviter les obstacles  efficacement
Alors je me laisse porter par le courant en économisant les coups de pagaie. ... voir la section