Descente du Rhin en kayak de mer

(réalisé) share(partager)
Descente du Rhin en kayak de mer

Escapade en solitaire depuis la gare de Valendas-Sagogn, en Suisse, jusqu'au Harvinglievt, aux Pays-Bas, aux portes de la mer du Nord. Périple effectué du 05 au 25 mai 2019. Cette expédition d'un peu moins 1 200 km, m'a conduit à la frontière de 6 pays : Suisse, Liechtenstein, Autriche, Allemagne, France, Pays-Bas.

La navigation s'est déroulée dans les gorges du Rhin antérieur, jusqu'à la confluence avec le Rhin postérieur, entre Bonaduz et Tamins. Le Rhin alpin ainsi formé dévale jusqu'au lac de Constance que j'ai traversé par la rive sud, pour rejoindre ensuite les fameuse chutes du Rhin, en aval de Schaffhouse.
Le voyage se poursuit au rythme des barrages,  des portages et des bivouacs jusqu'après Strasbourg.
Le dernier barrage franchit, la navigation se prolonge jusqu'à Pannerden au nord (Pays-Bas) et Milligen aan de Rijn au sud (Pays-Bas), là où le fleuve se scinde en deux.
Vers l'ouest c'est le Waal, que j'ai suivi, et au nord ouest c'est le canal de Pannerden.
Puis le Waal devient la Boven-Merwede (Merwede supérieure), à Woudrichem, puis la Nieuwe Merwede (Nouvelle Merwede) et enfin la Hollands Diep, à peu près au niveau de la confluence avec l'Amer, avant les ponts de Moerdijk, pour enfin devenir le Haringvliet.
A partir de Bâles, et ce jusqu'à la séparation entre la Beneden Merwede et la Nieuwe Merwede, j'ai fait face à un trafic intense et incessant, jour et nuit. Les transporteurs de plus de 100 mètres, voire plus de 200 mètres, étaient légion, transportant sable, béton, charbon, minerais divers, gaz, voitures, tracteurs, camionnettes, containers par centaines.
Je me suis ainsi rendu compte que le Rhin n'a pas usurpé sa réputation et qu'il est bien l'une des voies navigables les plus fréquentées au monde.
kayak de mer
Quand : 25/05/19
Durée : 21 jours
Distance globale : 1188km
Dénivelées : +718m / -1410m
Alti min/max : -1m/721m
Carnet créé par Rikou le 31 mai 2019
modifié le 03 sept. 2019
Coup de coeur ! 979 lecteur(s) - 7

Les sections de ce carnet :

  1. 11.6km d+ 88m
    mise à jour : 03 sept. 2019
  2. 17km d+ 29m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  3. 22.4km d+ 70m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  4. 64.5km d+ 91m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  5. 42.6km d+ 169m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  6. 55.5km d+ 28m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  7. 53km d+ 29m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  8. 53.7km d+ 8m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  9. 64.4km
    Dénivelées section : -68m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  10. 46.6km
    Dénivelées section : -40m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  11. 40.9km d+ 1m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  12. 66.3km d+ 9m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  13. 88.5km d+ 95m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  14. 82.6km d+ 27m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  15. 69.5km d+ 48m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  16. 97.5km d+ 10m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  17. 85.1km
    Dénivelées section : -17m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  18. 68.2km d+ 3m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  19. 72km d+ 9m
    mise à jour : 02 sept. 2019
  20. 59.7km
    Dénivelées section : -12m
    mise à jour : 03 sept. 2019
  21. 26.7km d+ 4m
    mise à jour : 03 sept. 2019

La carto de l'ensemble du carnet :

Ma position
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Jour 1 - 05 mai 2019

05 Mai 2019

Première journée de navigation débutée sous la neige qui perdure jusqu'en tout début d'après-midi. Grisaille et pluie ont remplacé la neige, entrecoupées de trop rares éclaircies.

Un gros portage a été nécessaire pour passer une zone constituée de rapides imposants et surtout infranchissables en kayak de mer.

Il m'a permis cependant de découvrir un magnifique petit hameau, très pittoresque, situé dans une prairie au beau milieu des mélèzes. Juste avant de s ... voir la section

Jour 2 - 06 mai 2019

06 Mai 2019

La navigation a été très agréable et bien ensoleillée, malgré quelques épisodes nuageux.
Quelques arrêts ont été nécessaires pour repérer les zones où le courant était plus fort ainsi que les rapides. Le lit du fleuve s'élargit à partir de la confluence entre le Rhin antérieur et le Rhin postérieur, entre Tamins et Bonaduz. La vitesse est assez soutenue, 14 km/h environ.
Le premier gros portage approche avec le premier ba ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60