Gants "3 doigts" Mammut Eigerjoch

par Julien dans Gants 08 mai 2013 mis à jour 27 janv. 2015 5234 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test comparatif de gants de montagne chauds

Tableau comparatif des gants, moufles et gants chauffantsModèle testé dans notre comparatif de gants de montagne chauds.

Voir également le tableau comparatif de tous les modèles testés.
Vous y trouverez le détail des caractéristiques de chaque modèle.

 

Gants "3 doigts" Mammut Eigerjoch

Gants 3 doigts Mammut EigerjochComme expliqué dans l’article, les gants « 3 doigts » peuvent présenter un compromis intéressant pour ceux qui recherchent chaleur et maniabilité.
Comme pour la majorité des gants 3 doigts, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire sont regroupés sous une même couche, mais il convient de noter que les doigts sont tout de même séparés par des compartiments différents.

Le gant Mammut Eigerjoch constitue un très bon compromis entre précision et isolation thermique. Même si le gant est peu épais côté paume (raison pour laquelle il n’obtient pas une bonne note au test du congélateur), il est garni de duvet et de Primaloft au niveau du dos de la main et (dans une moindre mesure) côté extérieur des doigts. De plus, le regroupement des 3 doigts les moins actifs apporte un complément de chaleur très appréciable, et évitera aux personnes sensibles d’avoir les doigts gelés dans des conditions modérément froides.

La précision est tout à fait correcte pour un gant 3 doigts, et la préhension est très bonne. La technologie Gore-tex X-Trafit semble faire des merveilles, puisqu’avec le gant OR Alpine Alibi II, c’est le seul gant du test à ne présenter aucune surface de glissement au niveau de la paume lors de la préhension, tout en offrant souplesse et étanchéité.
La conception du gant assure d’ailleurs une étanchéité parmi les meilleures du test.

La plupart des activités sont compatibles avec ce gant 3 doigts, et les manips d’assurage sont tout à fait sures. En revanche, il ne s’agit pas du gant le plus robuste, des renforts sont situés sur les parties les plus sollicitées, mais sont relativement peu épais, et sensibles à l’abrasion. Ce qui limitera sa durée de vie si vous l’utilisez dans des conditions d’alpinisme technique.


Ce qu’on aime :

  • Très bonne préhension, aucune surface de glissement interne
  • Etanchéité très bonne

Ce qu’on aime moins :

  • Renforts peu épais, et résistance à l’abrasion assez faible
  • Son prix élevé


Utilisations idéales : ski de randonnée, alpinisme peu technique, parapente hivernal, snowkite, kayak hivernal
Utilisations moins adaptées : -
Poids constaté (paire) : 224 g
Prix approximatif : 179 €

 

Utilisation en cascade de glace

Utilisation pour la confection d'un igloo

Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos
Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos

Commentaires