7 invités en ligne
Edito Carnets d'Aventures #66 : Prendre de la hauteur

Edito Carnets d'Aventures #67 : Sortir des sentiers battus

par ManonM dans Éditos 02 sept. 48 lecteurs Soyez le premier à commenter

Sortir des sentiers battus

Par Manon

Et si nous oubliions l’utilisation marketing de la formule, battue et rebattue par l’édition du tourisme, et tentions de lui redonner du sens. Ce sens qui coule dans les veines de Carnets d’Aventures.
Imaginer son propre chemin, créer son propre itinéraire, (re)découvrir son jardin, être libre, s’affranchir des infrastructures, apprendre l’autonomie et vagabonder (cf. Ours des bois p. 100), être son propre guide, respecter son environnement, s’échapper, dépasser les préjugés, explorer, improviser, se tromper et se perdre, se faire surprendre, rencontrer… Il y a autant de façons et de raisons de sortir des sentiers battus que de voyageurs. Le monde qui s’ouvre à nous dès lors que l’on sort des cadres habituels semble infini. On prend conscience de toutes les possibilités offertes en marge d’un itinéraire conçu par d’autres ou à l’écart de lieux célèbres participant de l’industrie du tourisme, souvent réducteurs et trop peu représentatifs de la diversité qui nous entoure.
Si elle nécessite une préparation sérieuse et une certaine confiance en soi, nul besoin d’être un aventurier aguerri, l’exploration peut commencer dans son environnement familier. Et bien que cette façon de voyager relève de l’intime et du personnel, elle n’est pas antinomique avec le fait de la partager. Pour preuve : combien de voyageurs ont été inspirés par les récits singuliers publiés dans Carnets d’Aventures depuis… 18 ans ce printemps (cf. p. 112) ! En guise de cadeau d’anniversaire, voici un petit florilège de messages inspirés :

Bravo, votre revue sort des sentiers battus. Continuez ainsi. (Alain)

Je ne m'en lasse pas ! Continuez ainsi, vous me faites rêver ! Au fur et à mesure des magazines, mes futurs projets prennent forme. Merci ! (Séverine)

Salut l’équipe. Je ne raterais un exemplaire sous aucun prétexte. Vous êtes ma bulle d’aventure, ma fenêtre sur le voyage, vous m'inspirez pour inventer mes rêves. (Laurence)

Bonjour, découverte en kiosque, cette revue me plaît bien pour l’authenticité des articles et les idées de voyages hors du commun. (Philippe)

Je ne suis pas de votre niveau mais grâce à votre exemple, mon regard a changé et mes vacances aussi. Idée de rubrique : naturaliste / photo. Apprendre sur le joli qui est à portée de nos yeux. (Céline)

Merci Alain, Séverine, Laurence, Philippe, Céline et à vous tous, voyageurs (dans et) hors des sentiers battus…

 

Edito Carnets d'Aventures #67 : Sortir des sentiers battus
Commentaires
Edito Carnets d'Aventures #66 : Prendre de la hauteur