Finale vote pour la couverture de CA41

par Johanna dans Actualité 08 sept. 2015 / mis à jour 09 sept. 2015 2566 lecteurs 5 commentaires (partager)

Après un premier tour très serré, voici la finale !
(nous avons essayé de prendre en compte les suggestions et nombreux commentaires faits principalement sur la page facebook de Carnets d'Aventures...).

Vous pouvez voter dans les forums !

Choix A
CHOIX A
Choix B
CHOIX B

 

 

Matelas de sol Therm-a-Rest Evolite

par Johanna dans Matelas de sol 15 août 2015 / mis à jour 22 août 2015 6676 lecteurs 8 commentaires (partager)

Matelas de bivouac / camping gonflable autogonflant Evolite

 

Matelas Thermarest Evolite hybride gonflable et autogonflantCertains en rêvaient, Thermarest l’a fait : combiner les avantages d’un matelas gonflable (confort, légèreté, compacité) avec ceux d’un autogonflant (plus solide et stable), cela donne l’Evolite, sorti en 2015 et que nous avons testé lors d’une itinérance kayak de mer en Sardaigne estivale. Contents du résultat, l’Evolite est conforme à ce qu’on peut pense en attendre : un bon compromis entre gonflable et autogonflant…

C’est grâce à une construction alternant boudins en mousse (uréthane) et air (technologie Air Frame) que Thermarest obtient ce matelas hybride. Après de précédents tests de divers types de matelas (voir entre autres les articles « Matelas de sol légers et confortables », test matelas de sol de CA19, Thermarest Neo Air, Nemo Astro Air Lite…), voici ce que nous pouvons dire suite à nos tests de l’Evolite.

 

Comparatif doudounes entre 350g et 450g avec capuche

par Fred dans Doudoune 14 févr. 2015 / mis à jour 20 juin 2015 7944 lecteurs 3 commentaires (partager)

Tests comparatifs doudounes entre 350g et 450g avec capuche

Les doudounesAprès un précédent test de doudounes de moins de 600g publié dans Carnets d'Aventures n°14, le présent comparatif a pour objet le test de doudounes comprises entre 350g et 450g avec capuche et garnies de duvet.
 
Nous avons testé 8 doudounes, en voici la liste (cliquer sur chacune pour voir la fiche) :

COLUMBIA Diamond 890 Turbodown

MARMOT Quasar down hoody

MILLET Heel lift Hoodie

MILLET Trilogy Down Tek

OUTDOOR RESEARCH Transcendent Hoody

PATAGONIA Down Sweater Hoody

RAB Continuum Hoodie

TRIPLE ZERO Azal 110

QUECHUA XX Light
 

[Edit 2017] En 2017 nous avons testé des nouveautés des marques Cumulus et Rab :

CUMULUS New Incredilite Endurance

RAB Zero G Jacket

RAB Electron

 

My Positive Impact de la fondation Nicolas Hulot : Carnets d'Aventures retenu

par Johanna dans Actualité 04 juin 2015 / mis à jour 12 juin 2015 3196 lecteurs 1 commentaires (partager)

Carnets d'Aventures fait partie des 50 solutions retenues par la fondation Nicolas Hulot pour l'opération "My positive impact" !

La campagne My Positive Impact vise à faire connaître et promouvoir des initiatives ayant un impact positif sur les enjeux de climat, à promouvoir des projets concrets afin que l'on puisse "changer la donne", comme il est dit sur le site de la campagne :
"Vous pouvez changer la donne et faire que les bonnes idées pour le climat soient connues de tous et deviennent les standards de demain. Mobilisez-vous, choisissez votre futur, votez !"

Si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir Carnets d'Aventures en votant ici, mais nous vous encouragerons à allez voir également les autres initiatives !

Au travers de cette campagne, Carnets d'Aventures met en avant le plaisir du voyage sans moteur.

logo my positive impact Carnets d'Aventures : le plaisir de voyager sans moteur

Couverture de notre hors-série Voyager à vélo

par Alexis dans Actualité 27 avr. 2015 / mis à jour 13 mai 2015 3121 lecteurs 2 commentaires (partager)

Résutat du vote

D'après nos comptes, il y a eu 179 votes pour la A, 273 votes pour la B, voici donc la couverture de notre hors-série "Voyager à vélo" qui sera en kiosque le 13 mai !

 

 

Et bravo aux "Selles et Poivre" en couverture, ils sont actuellement en Patagonie en train de terminer leur traversée d'Amérique du Sud !

 

Sortie en kiosque du hors-série "Voyager à vélo"

par Alexis dans Actualité 13 mai 2015 3938 lecteurs 19 commentaires (partager)

Partirez-vous trois jours ou trois ans ?

Le vélo est la meilleure manière de voyager, tous ceux qui s’y sont mis vous le diront ! C’est la liberté absolue loin des circuits touristiques, le rythme est suffisamment lent pour profiter de la nature alentour, l’accueil par les locaux est toujours chaleureux car la petite reine inspire une sympathie universelle. En plus en bivouaquant le soir, on ne dépense quasiment rien, l’impact est aussi faible pour le porte-monnaie que pour la planète ! Et même avec une petite condition physique, on peut traverser un continent en quelques mois.

Notre hors-série est un guide ultra complet pour franchir le pas : quel vélo choisir, quels accessoires et matériel emporter, quels itinéraires emprunter ? Avec en plus des récits inspirants de cyclos qui sont partis quelques semaines ou quelques années, seuls, entre amis ou en famille.

En kiosque ou dans votre boite aux lettres dès aujourd’hui !

 

Voir le sommaire détaillé

Commander, s'abonner

 

Sortie en kiosque de CA #39

par Alexis dans Actualité 06 mars 2015 / mis à jour 13 mai 2015 1908 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Le nouveau numéro de Carnets d'Aventures sort en kiosque aujourd'hui !

Aventures singulières : insensées ou géniales ?

Couv CA39

Pourquoi en découvrant certaines aventures, nous disons : « Génial ! » ? Parce que grâce à leur imagination et leur audace, des voyageurs réussissent à dépasser certaines barrières psychologiques et s’inventent ainsi une aventure singulière, un défi qui a du sens...

Une femme qui traverse seule la Patagonie à monocycle, des jeunes surfeurs bretons qui partent surfer sur un archipel perdu du Pacifique à bord d’un mini-trimaran éco-conçu, deux kayakistes qui ont traversé les Alpes du Sud en tirant leurs embarcations à vélo, une ascension du mont Blanc depuis la mer à vélo puis en mode « trail »… Des aventures réalisées sans moteur mais avec beaucoup de créativité !

 Dans nos « carnets techniques », vous lirez aussi un long article de Mika Charavin, auteur l’année dernière d’une circumnavigation du Groenland en kite-ski (58 jours en autonomie). Il nous livre ici le fruit de longues années d’expérience : comment utiliser une tente dans des conditions extrêmes ? Il a testé cinq modèles parmi ce qu’il se fait de mieux actuellement sur le marché et nous donne les conclusions de son comparatif, conclusions basées sur un système de notation extrêmement complet et précis.

 Bonne lecture !

Voir le sommaire détaillé

Commander, s'abonner

 

Voyager à Vélo 2

par olivier dans Hors-série 29 avr. 2009 / mis à jour 06 mai 2015 37788 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Voyager à Vélo

couvertureVV2_TPT.jpg Edité en 2009

Hors série n°4 de Carnets d'Aventures

Une mine d'informations pour préparer votre voyage à vélo, court ou long, proche ou lointain... Dossiers techniques : choisir son vélo, son équipement, réparer, bricoler ; récits, infos destinations...

Voir les compléments en ligne

 --- > Le commander <---

Airbag pour Avalanche Ride RAS de Mammut

par olivier dans Skis de randonnée 06 févr. 2012 / mis à jour 22 avr. 2015 10868 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Airbag Mammut

Ride Airbag RAS

Airbag pour avalanche technologie Snowpulse

---------  Attention janvier 2015 : Appel à révision de sécurité des airbags d’avalanche Mammut

Certains retours ainsi que des contrôles de suivi intensifs ont révélé que, dans de très rares cas, le raccord entre le mécanisme de déclenchement et la valve Venturi est susceptible de se desserrer en cas d‘utilisation très intensive des airbags d‘avalanche. Afin d‘exclure toute perte de fonctionnalité, nous vous prions de contrôler ce raccord minutieusement à l‘aide d‘un clip gratuit développé spécialement à cet effet. Ce clip empêche le desserrage du raccord. La révision de la valve Venturi peut être réalisée rapidement et facilement par le client lui-même. Le clip peut être commandé gratuitement auprès de Mammut, rendez-vous ici pour le commander et faire la révision.

---------  Attention mars 2014 : Appel à contrôle des airbags d’avalanche Mammut/Snowpulse

Des contrôles de suivi ont révélé que certains airbags d’avalanche Mammut/Snowpulse issus de la production des saisons hiver 2011/2012 et hiver 2012/2013 présentent un défaut de montage. Il s’agit d’un raccord mal vissé entre le mécanisme de déclenchement et la valve Venturi.
Ne pouvant exclure que ce défaut puisse entraîner une perte de fonctionnalité de l’airbag lors de son utilisation, Mammut demande à tous ses clients de contrôler ce raccord en suivant les instructions.
Si vous constatez le défaut décrit sur votre airbag, nous vous prions de cesser immédiatement de l’utiliser et de contacter le service client de Mammut pour convenir d’une réparation gratuite.
RENDEZ-VOUS ICI pour la vérification.

--------- 

L'airbag gonflé Voir aussi la fiche de l’ABS Airbag que nous avons testé il y a deux ans.
Mammut a intégré les produits de Snowpulse et propose donc un système d’airbag pour avalanche. Il se nomme Ride Airbag RAS (RAS pour Removable Airbag System). En effet, on peut retirer tout le système d’Airbag et disposer d’un sac à dos classique. La transformation prend quand même quelques minutes (voir plus bas).

Nous avons testé le modèle 22 litres, un bon sac avec système airbag démontable.

Test du modèle 22 litres
Nous utilisons ce sac depuis maintenant plus d’un mois lors de sorties de ski de randonnée. Nous l’avons également déclenché dans une petite coulée pour voir ce qu’il se passait et ce qu’on ressentait. Voir la vidéo.

Principes :
Nous avions un peu parlé des principes de l’airbag en avalanche dans la fiche de l’ABS. Le système exploite le principe de ségrégation inverse. C'est-à-dire que dans un flux de particules de densité égale, les plus grosses ont tendance à rester à la surface. C’est encore plus vrai si la densité est plus faible. Un airbag gonflé fait baisser la densité et augmente la taille de la particule. Les statistiques d’avalanche et les divers tests laissent à penser que le système est très efficace pour éviter l’ensevelissement de la victime. Cela fait baisser drastiquement le risque de mortalité. D’autre part, un airbag gonflé permet aussi de protéger des parties du corps de chocs.
L’airbag :
Contrairement à l’ABS airbag, la poignée de déclenchement du Mammut Ride est un câble. L’ABS utilise un système pyrotechnique a priori plus fiable mais le câble fonctionne très bien aussi. Et du coup, on n’a pas à changer de poignée lorsqu’on a tiré l’airbag. On ne risque pas non plus de perdre la poignée puisqu’elle reste tout le temps solidaire du sac. En revanche, on ne peut pas rendre le sac complètement inerte comme c’est le cas lorsqu’on retire la poignée pyrotechnique de l’ABS. Cependant, la poignée du Ride se replie et se range dans une petite poche zippée, dans ce cas un déclenchement intempestif paraît vraiment improbable. Le déclenchement est peut-être légèrement moins fluide qu’avec la poignée pyrotechnique mais sans que cela s’avère gênant. Il faut appliquer une traction de 6 à 10kg pour déclencher le gonflage.
Le ballon du Ride se gonfle plutôt sur la partie supérieure du sac. Il protège la nuque et la tête du skieur, davantage que l’ABS. C’est plutôt un bon point. Lors de notre petit test dans la mini avalanche, Ben s’est senti maintenu en surface alors que ses skis le tiraient plutôt vers le fond. Il n’a pas pu maitriser sa direction lorsqu’il descendait avec la neige, mais on remarque que la direction était sensiblement transversale par rapport à la coulée. Cela est peut-être dû à la direction donnée par les skis opposés à la résistance de l’airbag. En tout cas, il n’est pas descendu jusqu’en bas car il s’est rapidement trouvé sur la droite de la coulée, en dehors. Le gonflage du sac prend peu de temps (autour de 2 ou 3 secondes) mais on ne sent aucun choc, on peut continuer de skier ; en revanche, le bruit du gonflage, assez fort, peut un peu stresser. La tête est poussée vers l'avant (encore plus si on porte un casque).
Le dégonflage est relativement aisé, il suffit d’appuyer sur une petite valve. Le "repliage" n'est pas compliqué. Les cartouches sont de divers types (selon la notice). On peut faire recharger certains modèles en centre de plongée avec de l’air comprimé ce qui peut simplifier la tâche notamment lors d’un voyage où le transport aérien de gaz sous pression peut s’avérer compliqué. Pour être sûr que la cartouche livrée est à la bonne pression et ne s’est pas dégonflée, il suffit de la peser et de vérifier si le poids indiqué dessus correspond à celui que l’on mesure.

Les derniers commentaires