en

/ vêtements / doudoune /

Antza 80M de Triple Zéro

par Anthony 05 févr. 2020 376 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Résumé :

Voilà maintenant plus de 6 mois que j’utilise la doudoune Antza 80M conçue par Triple Zéro. Concentré de légèreté et d’efficacité, c’est un vêtement parfait pour nos activités en bivouac : voyage à vélo, trek, parapente... Ajoutez-y une construction performante, éthique et personnalisée, et vous avez là le compromis idéal d’une doudoune qui vous suivra pendant des années.

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 320 g

Isolation

Quantité d'isolant : 80g
Structure : Cloisons en H

Prix approximatif : 350 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • Doudoune légère, mais sans compromis sur la durabilité
  • Rapport poids/isolation excellent
  • Conception sérieuse et finitions impeccables
  • Possibilités de personnalisation
  • Ethique de conception : fabrication en France, y compris les matières premières

Améliorable ?

  • RAS !
item photo

CONCEPTION ET ISOLATION

Depuis sa création, Triple Zéro a toujours concocté des produits sérieux, en couplant une conception solide et une isolation fiable. Cette doudoune Antza 80M n’échappe pas à la règle. Tout juste au-dessus de la barre des 300 grammes, c’est la plus légère des doudounes Triple Zéro avec capuche. Elle ne fait cependant pas de compromis sur l’isolation, assurée par un combo toujours efficace :
  • du duvet de très bonne qualité, au gonflant très bon (800 CUIN). 
  • Une structure interne entièrement compartimentée en “H”, pour éviter les ponts thermiques. Avec un nombre de compartiments assez élevé pour que le duvet se répartisse bien sur l’ensemble du vêtement.

Pour faire simple : à ma connaissance, aucun autre constructeur ne fabrique des doudounes si légères avec un compartimentage aussi élaboré. Dans cette gamme de poids, la concurrence ne propose que des coutures traversantes, qui sont malheureusement une passoire thermique. Le duvet a ainsi cette réputation qui lui colle à la peau : pour une isolation “modérée”, propose-t-il le meilleur rapport poids versus isolation ? Ne vaut-il pas mieux opter pour une isolation synthétique, qui n’a pas besoin de compartimentage ? Cette dernière peut-elle offrir des performances meilleures pour une doudoune de même poids ? Après avoir testée l’Antza, la réponse est claire : bien structuré, une doudoune légère en duvet est excellente ! D’ailleurs, Triple Zéro sur-garnit les compartiments aux épaules, points cruciaux de perte de chaleur. En bref, chez Triple Zéro, la conception a été éprouvée depuis des années pour garantir une isolation sans faille.

Pour s’en assurer, nous avons bien entendu sorti nos sondes et caméras thermiques. Le résultat est sans appel : la doudoune Antza 80M, chargée de 80g de duvet, est plus performante que certaines doudounes plus chargées, et plus lourdes !
item photo
Protocole de test thermique de l'Antza 80M.
Protocole de test thermique de l'Antza 80M.
Le protocole à coeur ouvert :-)
Le protocole à coeur ouvert :)

COUPE ET FINITIONS

Un classique chez Triple Zéro, la coupe du vêtement est sans fioritures ! Le patron est simple et convient à tous les gabarits. Que ceux qui cherchent le dernier coloris à la mode ou une doudoune taillée ‘casual’ ou ‘fit’ (on dirait presque que je connais la mode n’est-ce pas ?) passent leur chemin ! Ce n’est pas à l’ordre du jour chez Triple Zéro, qui ne cherche pas à renouveler la gamme chaque année, mais plutôt à concevoir des vêtements fiables et durables. En matière de finitions, tout ce qu’on attend d’une bonne doudoune est présent : cordon de serrage en bas, capuche bien dessinée, serrage poignée efficace, poches… Et la doudoune descend assez bas dans le dos, un détail très appréciable en toutes circonstances.
item photo
item photo
item photo
item photo

LÉGÈRETÉ ET DURABILITÉ

Deux concepts qui s'opposent ? Bien que l’Antza 80M soit la plus légère (avec capuche) proposée par Triple Zéro, elle utilise des tissus qui ne sont pas les plus légers du marché (36g/m2). C’est un choix volontaire de leur part, dans la logique de proposer un produit fiable à long terme. Cette volonté se retrouve dans tous les détails : les cordons et les fermetures éclair ne sont pas les plus légers non plus. J'aime le décrire comme un allègement raisonnable : chez Triple Zéro, l’obsolescence n’a pas bonne presse ! L’objectif derrière ce choix de tissus est double :
  • éviter une usure trop prononcée de l’enveloppe externe, au quotidien. Une déchirure est vite arrivée ! Bien que la réparation soit assez aisée (avec du Ripstop autocollant par exemple), une boulette est vite arrivée, auquel cas il est appréciable d’avoir une enveloppe extérieure plus résistante.
  • Et surtout, cela permet de garantir une imperméabilité au duvet bien meilleure dans le temps. Les compartiments restent bien étanches, avec tout leur duvet à l’intérieur, même après lavage.

À ce sujet, Triple Zéro propose un service de nettoyage (doudounes et sacs de couchage) : au fil du temps, progressivement, le duvet collecte peu à peu des impuretés et perd donc en efficacité. Comme nos cheveux qui, lorsqu’ils sont sales, s'aplatissent sur notre crâne ! Un nettoyage permet alors de retrouver les propriétés isolantes du duvet. Ce nettoyage peut-être effectué soi-même, le tout étant d’être assez méticuleux dans le processus (comme expliqué sur leur site internet).

De mon côté, après plus de 6 mois d’utilisation, la doudoune semble toujours comme neuve. Et étant donné sa légèreté et sa compressibilité, je la glisse dans mon sac très souvent !
En rouge la doudoune, à côté d'une bouteille d'eau de 750mL et d'un quilt de chez Triple Zéro aussi !
En rouge la doudoune, à côté d'une bouteille d'eau de 750mL et d'un quilt de chez Triple Zéro aussi !
item photo

ÉTHIQUE, FABRICATION ET PERSONNALISATION

En plus de chercher à concevoir des produits durables, Triple Zéro porte une attention toute particulière à l’éthique de fabrication de leur produit. C’est pourquoi chaque produit Triple Zéro est conçu et fabriqué dans leur atelier dans le Tarn.

Cette démarche écologique est également appliquée aux matières premières, puisqu’elles proviennent exclusivement de l’Hexagone. Notamment le duvet qui est issu de fermes locales (Périgord), avec lesquelles Triple Zéro a noué des partenariats sur le long-terme afin de garantir une matière première excellente (sans traitement chimique) et un revenu stable pour les producteurs. Une démarche gagnant-gagnant qu’on ne peut que louer. Même les tissus proviennent de France.

Petite entreprise à taille humaine, Triple Zéro propose aussi de nombreux leviers de personnalisation sur leurs produits : taille sur mesure, poches sur demande (ajouter une poche intérieure, ou supprimer toutes les poches par exemple), sur-garnissage personnalisé… Une flexibilité qui permet de créer le vêtement qui répond spécifiquement à son besoin, afin que chaque item qui sort de leur atelier serve de longues années à son acquéreur. Et si besoin, ils répondront avec plaisir à toutes vos interrogations pour que vous puissiez choisir (voire élaborer !) le vêtement qui vous convient. C’est tout l’avantage de confier la réalisation à une petite entreprise française spécialisée, qui met à disposition tout son savoir-faire.
Louis en phase de garnissage d'un sac de couchage
Louis en phase de garnissage d'un sac de couchage
Dans les ateliers de Durfort (81)
Dans les ateliers de Durfort (81)
Le duvet 800CUIN à la sortie de la trieuse : des propriétés naturelles excellentes, sans produit chimique !
Le duvet 800CUIN à la sortie de la trieuse : des propriétés naturelles excellentes, sans produit chimique !

EN CONCLUSION

Ce n’est pas une grande surprise, l’Antza 80M de Triple Zéro est une doudoune très légère d’excellente qualité ! Fidèle à son savoir-faire, la petite enseigne française livre un produit très performant et durable. La coupe est simple (on dira “intemporelle” !), mais efficace. Ce n’est pas la moins chère du marché, ni la plus légère, mais ne nous y méprenons pas : entre l’isolation de qualité et la durabilité du produit, c’est un investissement qu’on ne regrette pas. Avec en prime une fabrication éthique et responsable, dans leur atelier du Tarn, et avec de la matière première française. Et si vous avez besoin d’une doudoune plus chaude, n’hésitez pas à consulter le catalogue de Triple Zéro : la qualité est toujours au rendez-vous, comme sur l’Ibon de Hurs.
item photo
La doudoune compressée est si petite qu'elle se glisse partout.
La doudoune compressée est si petite qu'elle se glisse partout.
item photo

Caractéristiques générales

Note globale :
Poids total (constaté) : 320 g
Poids annoncé par le constructeur : 320 g

Tissus

Intérieur et extérieur : Polyamide 36g/m²

Isolation

Type d'isolation : Duvet-plumes
Quantité d'isolant : 80g
Pouvoir gonflant : 800 cuin
Structure : Cloisons en H

Rangement

Sac de compression fourni ? : oui
Poids du sac de compression : 10g

Pays de fabrication

France

Prix approximatif : 350 €

Commentaires