en

/ portage / remorque /

Brave de Extrawheel

par R_o_main 09 déc. 377 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager) 1

Résumé :

Les remorques Extrawheel sont des remorques à bagage originales : contrairement à la plupart des modèles mono-roue du marché qui sont constitués d’une plateforme pouvant accueillir un gros sac charriée par une roue plutôt petite, les Extrawheel, elles, sont principalement composée d’une roue de grande taille, sur laquelle viennent se fixer 2 sacoches latérales, comme sur un porte-bagages classique.
Parmi la gamme de la marque, le modèle BRAVE est le modèle tout terrain passe-partout, solide et fait pour durer. Si les systèmes de fixation de la remorque et des sacoches peuvent demander un peu de pratique pour devenir des automatismes, la robustesse et la simplicité du produit sont des atouts pour emporter un gros chargement à l'autre bout du monde en soulageant sa monture.

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 10100 g

Prix approximatif : 490 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • L’aspect costaud et bien soigné du produit : la remorque semble robuste et faite pour durer. (elle est d'ailleurs garantie 5 ans)
  • La bonne tenue de route et l’absence de gêne à l’utilisation.
  • Le grand volume de chargement (100L)
  • La possibilité d’acheter la roue et les sacoches en option et d’adapter la taille de roue souhaitée pour plus de polyvalence.

  • Le peu de pièce mécanique et une conception réfléchie pour aller au plus simple, garantissant une bonne « réparabilité ».
  • La compacité de la remorque et son faible encombrement une fois démontée.

Améliorable ?

  • Le système de fixation de la remorque sur l’axe, qui ne m’a pas convaincu après quelques essais, à voir à l’usage.
  • La fixation des sacoches rendue difficile lorsque celles-ci sont bien remplies.
  • L’ouverture verticale des sacoches « drifter » est peu agréable, les « drifter zip » semblent bien plus pratiques (si la glissière est bien étanche..)
  • La remorque a un poids total assez élevé et gagnerait à être un peu allégée.
item photo
L’extrawheel BRAVE est une remorque à bagage originale : contrairement à la plupart des modèles mono-roue concurrents qui sont constitués d’une plateforme pouvant accueillir un gros sac, elle est principalement composée d’une roue de grande taille, sur laquelle viennent se fixer 2 sacoches latérales, comme sur un porte-bagage classique. C’est donc une sorte de 3ème roue qui vient compléter votre vélo, d’où son nom.

Conçue et fabriquée en Pologne, le premier modèle d’extrawheel est apparu en 2006, son design a évolué depuis et la gamme de la marque comporte maintenant plusieurs modèles : La MATE (une remorque au look de tanker, équipée d’un pneu large, 4’’ pour suivre votre fatbike jusqu’au pôle sud), la VOYAGER PRO (le modèle standard, adapté pour la route, et compatible avec des sacoches classiques) et la BRAVE, qui est le modèle testé ici et qui est présenté comme le modèle haut de gamme, plus passe-partout également, qui ne devrait pas avoir peur des pistes et sentiers.
item photo
item photo
L’intérêt d’une remorque plutôt que des sacoches sur le vélo est de moins solliciter le vélo en répartissant le poids, notamment pour la roue arrière qui supporte déjà une grade partie du poids du cycliste, ou de pouvoir emporter une charge plus importante (que ce soit en volume ou en poids).
L’intérêt de la conception de la remorque extrawheel par rapport à celle des autres remorques monoroue, de type « plateforme + sac» est la possibilité d’avoir une 3ème roue identique aux roues du vélo, ce qui simplifie les besoins en pièces détachées et ralenti l’usure du pneu par rapport à une roue de 16’’ (moins de tour de roue pour la même distance), et éventuellement d’avoir une remorque plus compacte.
Même en danseuse, si on est délicat, la remorque ne tangue pas trop.
Même en danseuse, si on est délicat, la remorque ne tangue pas trop.
Description de la remorque :
La remorque BRAVE donne dès le début une impression de solidité et de finition soignée. Elle est constituée de 4 éléments principaux:
- Le timon qui fait le lien entre le vélo et le corps de la remorque, et qui est relié à eux par des liaisons pivot.
- Le corps de la remorque, qui est constitué de tubes d’acier de diamètre important (20 et 25 mm) pour la structure et de tubes de 8 et 12mm où viennent se clipper respectivement les sacoches et une patte « dent de requin », ainsi que d’un large garde boue en plastique. Celui-ci, d’aspect robuste, est fixé en 3 points à la remorque : 2 vis au centre, à l’avant et 1 vis de chaque côté à l’arrière.
- La roue, qu’on peut décider de ne pas acheter avec la remorque pour monter celle de notre choix. En l’occurrence, la roue utilisée pour le test est celle qui était fournie : une roue de 26’’ à 32 rayons, montée avec un pneu Schwalbe Smart Sam en 2.10. La conception de la remorque permet également d’accepter des roues de 27,5’’, de 700 et de 29’’ ce qui permet d’adapter la taille de la roue à celle des roues du vélo tracteur.
- Les sacoches : La remorque peut être achetée nue, ou avec 2 sacoches de 30l chacune ou encore avec 2 grandes sacoches de 50l chacune, qui elles-mêmes existent en 2 versions. Les sacoches testées sont celles de 50l qui se ferment de manière classique en enroulant la toile sur elle-même avant de la fixer par des fermoirs à clip sur les côtés. En revanche les sacoches s’accrochent à « l’horizontale », c’est-à-dire qu’une fois fixées sur la remorque, l’ouverture des sacoches se fait par l’avant et non par le dessus. L’autre version de sacoche est la drifter Zip (apparemment d’une taille légèrement plus petite, de 45l au lieu de 50l) qui se ferme par une fermeture à glissière étanche située sur le dessus quand la sacoche est fixée sur la remorque, ce qui facilite grandement l’accès aux bagages lors d’une pause.

La remorque sans les sacoches
La remorque sans les sacoches
La roue de 26" livrée avec la remorque
La roue de 26" livrée avec la remorque
Une sacoche de 50 litres
Une sacoche de 50 litres
Voici le poids des différents éléments pesé par mes soins :
  • Poids d’une sacoche : 1730g
  • Roue complète : 2020g
  • Structure remorque : 4450g
  • Drapeau : 63g
  • Axe rapide : 115g

Soit un poids total à vide de plus de 10,1 kg.

Question poids, c’est plus lourd qu’un ensemble de 2 porte bagages et 2 paires de sacoches (autour de 4kg), ou d’autres remorques à bagages (8kg pour la Bob Yak ou la Mule de Tout-Terrain, 6,5kg pour la Beez), et même rapporté au volume important disponible, on obtient un ratio « poids par litre disponible » assez élevé :

Extrawheel : 101g/L
Portes bagages + sacoches (20x2 + 12,5x2= 65l): 61g/L
Bob Yak (93l): 85g/L
Beez (89l): 73g/L
item photo
Test :
La remorque a été testée pour des rando à la journée, avec des sacoches remplies à 10kg chacune environ sur des routes goudronnées avec un vélo de course et un vélo de randonnée. Malheureusement l’axe rapide de mon vtt d’enduro, qui est un axe creux de gros diamètre, n’est pas compatible avec l’attache fournie et je n’ai donc pas pu la tester sur des sentiers ou terrain plus cassant.
item photo
Fixation de la remorque :
Le système de fixation de la remorque sur l’axe rapide est un peu déconcertant de simplicité : le timon tient uniquement par pression sur les rotules de l’axe rapide. Cette pression est obtenue en réglant auparavant l’ouverture du timon à une dimension légèrement inférieure à la largeur de l’axe rapide pour que l’élasticité du matériau plaque le timon sur les rotules. L’installation du timon se fait ensuite en force, en écartant les bras du timon pour y insérer l’axe rapide.
A noter que l’installation du timon sur le corps de la remorque se fait de la même manière, on insère en force la base du timon sur 2 rotules du corps de la remorque, sauf que dans ce cas il n’y a pas de réglage à faire car le corps de la remorque a une dimension fixe.
Personnellement j’ai trouvé le réglage de l’ouverture du timon un peu contraignant car il doit être très précis : trop large le timon ne tient pas bien et risque de se décrocher trop facilement, trop étroit il est très difficile de l’installer sur l’axe rapide.
Un autre point qui m’a un peu gêné est que l’installation se fait en 2 temps : d’abord un bras du timon sur une des rotules de l’axe (pour gagner quelques mm d’ouverture), puis le second bras en forçant, et donc le timon et l’axe rapide ne sont pas exactement dans le même axe lors de la mise en place en force ce qui déséquilibre un peu la remorque, mieux vaut l’installer non chargée selon moi.
En comparaison, pour avoir utilisé des attaches plus classiques de remorque à bagage type « timon sur ergot fermé par goupille », j’ai trouvé ce nouveau système moins simple d’utilisation et moins polyvalent : installation à faire déchargée, une personne peu musclée des bras peut-elle régler son timon pour que celle-ci tienne ensuite suffisamment lors des différentes sollicitations (virages serrés, nid de poule) ?

A l’essai, la remorque est très agréable, je n’ai ressenti aucun à-coup, ou déséquilibre que ce soit à basse vitesse en danseuse, à pleine vitesse en descente, ou dans les virages. On ne la sent pas, à part le poids qu’on tire, bien sûr ;).
En revanche lors des manœuvres à l’arrêt, ou à pied à côté du vélo, il est arrivé que la remorque se détache d’elle-même lors d’un demi-tour serré. Certes on retrouve le même problème avec les remorques à bagages classiques, qui ont un rayon de braquage assez large pour ce type de manœuvre, mais le fait que la remorque se détache toute seule est plus gênant à mon sens que le fait de devoir refaire sa manip avec un angle plus ouvert.
Apparemment ce système de fixation qui permet de se détacher tout seul est aussi mis en avant comme un argument de sécurité si un véhicule venait percuter la remorque. J’avoue cependant n’avoir pas pousser le professionnalisme jusqu’à tester cette situation. Mis à part la situation d’accident évoqué, cela peut également être utile lors de passage plus technique en vtt, pour limiter le déséquilibre du cycliste si la remorque venait à buter sur un rocher. C’est une des raisons pour lesquelles je regrette de n’avoir pas pu la tester sur single.
Rotule femelle du timon qui s'emboite sur la rotule mâle de l'axe à attache rapide
Rotule femelle du timon qui s'emboite sur la rotule mâle de l'axe à attache rapide
Timon fixé en force sur les rotules de l'axe. Un système de fixation très simple.
Timon fixé en force sur les rotules de l'axe. Un système de fixation très simple.
item photo
Vis permettant de régler l'écartement des fourches du timon
Vis permettant de régler l'écartement des fourches du timon
Il y en a 2, une en haut, une en bas
Il y en a 2, une en haut, une en bas
Fixation des sacoches :
Chaque sacoche se fixe en 3 points sur la remorque à l’aide de clips qui se verrouillent manuellement, plus une dent de requin en bas de la sacoche qui vient s’insérer sur un arceau pour plaquer la sacoche au cadre de la remorque (de manière assez similaire aux sacoches classiques).
Là encore le système est assez simple : les clips de fixations sont ouverts par défaut, on les installe sur les arceaux correspondants, puis on les verrouille, chacun séparément, en faisant tourner une bague qui vient se bloquer sous les arceaux.
Les sacoches sont très volumineuses et de bonne qualité. En revanche le fait qu’elles ne soient pas compartimentées pour un volume si grand ne simplifie pas l’accès aux affaires pendant la journée. Et l’ouverture verticale à l’avant de la remorque complique encore cet accès : je n’aimerais pas devoir chercher mon pantalon de pluie au milieu de la sacoche, en faisant tomber au fur et à mesure d’autres affaires sur la route trempée. Il suffit d’enlever la sacoche me direz-vous. Certes, mais malheureusement je n’ai pas trouvé la fixation de celle-ci si simple pour pouvoir envisager d’enlever la sacoche à chaque fois que j’ai besoin de quelque chose dedans : en effet, lorsque la sacoche est bien remplie, la face intérieure (qui vient contre la remorque) est un peu bombée et il est alors plus difficile d’arriver à insérer la dent de requin en bas puis d’aligner les 3 crochets sur leurs arceaux respectifs en haut. Peut-être avais-je trop rempli la sacoche (pourtant j’ai pu la fermer par enroulement sans soucis) mais j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois. Une autre fois, j’ai fait sauter les bagues de verrouillages (sans les casser) car je n’étais pas bien aligné, bref il faut surement un peu de pratique pour y arriver du premier coup. Le fait que la sacoche soit volumineuse, qu’elle pèse plus de 10kg et qu’il faille faire attention à ne pas déséquilibrer le vélo rajoute aussi quelques contraintes.
Comparé à des sacoches classiques plus petites, qui n’ont que 2 crochets à aligner et qui sont plus facilement manipulables, j’ai trouvé l’opération peu confortable.
Un autre point d’attention avec ce type de remorque à sacoche plutôt qu’à plateau est qu’il faut faire plus attention à la répartition du poids pour éviter de déséquilibrer la remorque.
Les 3 clips de fixation des sacoches
Les 3 clips de fixation des sacoches
L'ouverture à l'avant, à la verticale donc, une fois la sacoche installée : peu pratique pour l'ouvrir sans la décrocher.
L'ouverture à l'avant, à la verticale donc, une fois la sacoche installée : peu pratique pour l'ouvrir sans la décrocher.
La dent de requin réglable
La dent de requin réglable
L'arrière des sacoches, avec une croix réfléchissante.
L'arrière des sacoches, avec une croix réfléchissante.
Autres points :
La remorque est également équipée de 2 petits tubes à l’arrière de la structure pour y insérer un drapeau. Le drapeau fourni, rouge avec logo de la marque, est bien visible et permet de souligner aux autres usagers de la route la présence de la remorque.

Un point fort de la remorque est son faible encombrement une fois démontée (i.e. le timon désolidarisée du corps de la remorque) et les sacoches retirées. En effet, dans cette configuration, la remorque ne mesure que 90 cm de long pour 70 de haut et 20 de large (avec une roue de 26’’), ce qui peut être un avantage non négligeable pour la glisser dans un train bondé au fin fond de l’Inde.
En configuration roulante, il faut rajouter les 40cm de timon, soit une longueur de remorque de 130cm environ.

Il est également possible d’utiliser la remorque sans les sacoches et de fixer son chargement avec des sangles sur les arceaux prévus pour la fixation des sacoches. Cela permet une utilisation plus polyvalente à l’occasion.
L'espace avec le garde-boue permettant de mettre une roue de 29", et les 2 tubes porte-drapeaux.
L'espace avec le garde-boue permettant de mettre une roue de 29", et les 2 tubes porte-drapeaux.
item photo
item photo
item photo
item photo
item photo
Les bagues de verrouillage des clips de fixation, en rouge
Les bagues de verrouillage des clips de fixation, en rouge
Le solide garde-boue
Le solide garde-boue
item photo
Système de fermeture des sacoche par enroulement
Système de fermeture des sacoche par enroulement
Structure de la remorque
Structure de la remorque
item photo
item photo
item photo
Le timon, monté en force sur la structure, avec un système de rotules.
Le timon, monté en force sur la structure, avec un système de rotules.
item photo
Le dessous de la remorque
Le dessous de la remorque
Fixation de la roue par attache rapide
Fixation de la roue par attache rapide
item photo
Fixation de la remorque sur le vélo
Fixation de la remorque sur le vélo
item photo
item photo

Caractéristiques générales

Note globale :
Robustesse apparente :
Poids total (constaté) : 10100 g
Voici le poids des différents éléments pesé par mes soins :
Poids d’une sacoche : 1730g
Roue complète : 2020g
Structure remorque : 4450g
Drapeau : 63g
Axe rapide : 115g
Soit un poids total à vide de plus de 10,1 kg.

Dimensions

précisions sur la forme : La remorque est assez compacte, voici ses dimensions (sans les sacoches)
Forme : parallélépipède
Dimensions : 130 cm x 10 cm x 70 cm
marque : Extrawheel

Prix approximatif : 490 €

Commentaires