Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Stevenson 2014: GR 70, Trois Carrix dans les Cévennes
(partager)
posté le 22 avr. 2014

senechalmontagne
Sterne arctique
(162 messages)
Inscription : 29/03/08
Lieu : 38460 MOIRANS

Message privé
3 carrix dans les cevennes
En 1878, R.L. Stevenson à 24 ans lorqu'il part de Monastier-sur-Gazeille avec son ânesse Modestine pour rejoindre 12 jours après Saint-Jean-du-Gard. Ensembles ils allaient traverser le Gévaudan, la Lozère et les Cévennes. Ce voyage, l'auteur de "l'île au trésor", le relate dans un ouvrage célèbre : "Voyage avec un âne dans les Cévennes".
A la fois récit du parcours et témoignage sur le sort des Camisards (ces protestants qui luttèrent contre les catholiques en 1702), il nous parle aussi de son amoureuse, à travers sa compagne de voyage.


Pour ma part, lorsque j'ai pensé à cette traversée, c'était l'année dernière en rentrant du GR65 de Genève au Puy. Continuer à visiter notre belle France, par ses plus belles région fut ma motivation.

Le GR 70, le numéro que lui à attribué la FFRP est maintenant un très joli itinéraire bien balisé du Nord au Sud, dans les départements parmi les moins peuplés de France. Les Monts Lozère qui culminent à 1699 m, en sont les points culminants.

Il fallait cependant remplacer "Modestine" (à cette période de l'année elle n'aurait pu passer les monts Lozère) par un moyen aussi écologique, et surtout ne craignant pas la neige: Nous !!! lol.
Enfin presque puisque pour trois d'entre-nous ce fut avec un Carrix (lien vers le site du Carrix), sorte de remorque qui porte le sac à dos. Ce système fit bien ses preuves et nous à soulagé les dos.

J'ai aussi organisé les hébergements pour que tout rentre dans un budget symbolique (transports A/R compris) de 500 €.

Les infos utiles et à télécharger (dont un fichier open office pour préparer vous même vos étapes) sont sur mon site: www.loloautourdumonde.fr


Bon voyage, Laurent



Quelques Statistiques histoire de...

254,5 km de trajet officiel à pied, plutôt 260 avec la variante de la fin
7135 m de dénivelée positive
7671 m de dénivelée négative
94 heures de marche au total (arrondies) en comptant les pauses et les apéros




1ère etapeDimanche 30 mars 2014
Le Puy-en-Velay -> Monastier sur Gazeille
Nombre de km: 19
Dénivelée (+): 664 m, Dénivelée (-): 367 m
Temps de Marche : 6h20 (pauses comprises)
Hébergement: gîte d'étape communal en gestion libre


Superbe étape sous un temps couvert et frais. Nous partons de Grenoble à pieds pour rejoindre la gare où nous attends une longue matinée de transports en communs: 2 train et un bus. Nous arrivons au Puy à 12h20, le temps de charger les sacs et nous partons une heure plus tard....Le paysage pour notre première journée est vallonné....entre montées raides et collines boisées. Nous arrivons à Coubon en deux heures et demi. C'est vrai que l'on en à profité pour bien manger à midi (merci fred pour cette fabuleuse tortilla) d'où la longueur de l'étape ! Pour rejoindre Monastier, c'est par des hautes terres que nous arrivons et un superbe petit chemin un tantinet aérien. Installation au gîte où nous commençons à entamer notre réserve de boisson énergétique montagnarde.1er jour la suite



2eme jourLundi 31 mars 2014
Monastier sur Gazeille -> Le Bouchet-Saint-Nicolas
Nombre de km: 22
Dénivelée (+): 779 m, Dénivelée (-): 537 m
Temps de Marche : 8h03 (pauses comprises et l'apéro au bar)
Hébergement: camping

Successions de montée épiques, dont la dernière après avoir traversé la Loire, me forçant à prendre le gros sac sur le dos, et laiss
er le petit sur le Carrix. Paysages superbes entre rochers volcaniques et arbres méditerranéens. L'arrivée au camping est sympa, juste à côté d'un terrain de foot. Tentes installées, nous terminons la soirée par des apéros prolongés (Je passe sur l'assiette de soupe brulante renversée sur la bras) lol...https://lh5.googleusercontent.com/-X1n1UxUaAYM/U0prinE0bPI/AAAAAAAAkVo/iZ0t1SQurZI/s320/P1050124.JPG

3eme jourMardi 1 avril 2014
Le Bouchet-Saint-Nicolas -> Pradelles
Nombre de km: 19,5
Dénivelée (+): 351 m, Dénivelée (-): 429 m
Temps de Marche : 5h32 (pauses comprises)
Hébergement: Gite en 1/2 pension


En plein vent, couvert de nos doudounes et bonnets, nous commençons notre journée par des hauts plateaux sauvages, durant de longs kilomètres. La piste bien tracée entre champs et bosquets, croise de loin quelques vagues silhouettes habitées. L'Ecosse n'est pas si loin, l'Irlande encore plus prêt.
Une première grosse montée mais sans "caillasse", nous permet de rejoindre un nouveau plateau puis une forêt; Le dernière descente est pour rejoindre Pradelles , où nous nous installons au gîte de la Brasserie du musée en contre bas du village.3eme jour


4eme jourMercredi 2 avril 2014
Pradelles -> Langognes -> Cheylard l'Evêque
Nombre de km: 21,5
Dénivelée (+): 468 m, Dénivelée (-): 478 m
Temps de Marche : 6h45 (pauses comprises)
Hébergement: Gite en 1/2 pension

Etape plus forestière, qui commence par une belle descente sur Langogne. On se paume un peu dans la ville (à se titre: suivre les indication des GR à droite, après un petit pont) bien après la charcuterie de cette petite ville qui est fantastique: une bonne adresse à côté du GR ! Une route montante mène ensuite en forêt.
Après un petit village, où nous mangeons à l'abri du vent, Christian prête son Carrix à Laurence histoire qu'elle le teste. Ca tombe bien, il y a de superbes montées avec des passages type "rouleaux à pâtisserie" qui empêche les vaches de sortir des enclos et les randonneurs d'avoir le pied sur. Après une nouvelle montée en forêt, nous rejoignons le village où le gîte nous attend, avec en hauteur une superbe chapelle surplombante.4eme jour

5eme jourJeudi 3 avril 2014
Cheylard l'Evêque -> La Bastide Puylaurent
Nombre de km: 19
Dénivelée (+): 388 m, Dénivelée (-): 516 m
Temps de Marche : 6h50 (pauses comprises)
Hébergement: Gite en 1/2 pension

Une étape tranquille, sans trop de caractère, si ce n'est la première montée. Elle nous mène sur des champs, clairières et forêts clairsemées. Après descendu ce que nous avons monté, nous découvrons le splendide château de Luc du XIIème siècle, surmonté d'une Vierge. A proximité de Laveyrune, nous déjeunons et rejoignons, après avoir longé en rive droite une voie de chemin de fer, le Village. Demain nous devrons revenir sur nos pas de 500 m et franchir le passage à niveau pour co
mmencer l'étape par une montée raide. Ambiance, Ambiance.5eme jour

6eme jourVendredi 4 avril 2014
La Bastide Puylaurent-> Les Alpiers
Nombre de km: 28
Dénivelée (+): 882 m, Dénivelée (-): 756 m
Temps de Marche : 8h31 (pauses comprises)
Hébergement: Gite en 1/2 pension

C'est notre plus longue étape. Pourtant à 13h30 lorsque nous déjeunons, nous ne sommes plus bien loin du terme de celle-ci. Nous traversons en premier la voie de chemin de fer et montons dans la forêt. Une salamandre va se fare photographier de longues minutes par les paparazis du groupe (dont moi) avant que nous rejoignons un splendide petit village
où la voie de chemin de fer en sculpte son architecture. Quelle erreur de croire que tout est finit lorsque nous mangeons à l'abri du vent. Une nouvelle méga montée nous attend, couverte de feuilles glissantes. Une pause en plein soleil dans les ruines d'un petit village et après une nouvelle montée, nous rejoignons par une "nouvelle" (à force il y a que çà !) petite descente notre gîte. Bien au chaud à côté d'un poêle à bois, nous nous détendons. Le soir, quelques pas dehors et nous mangeons chez les nos hôtes un magnifique aligot.6emejour

7eme jourSamedi 5 avril 2014
Les Alpiers -> Monts Lozère -> Pont-de-Montvert
Nombre de km: 20
Dénivelée (+): 680 m, Dénivelée (-): 990 m
Temps de Marche : 8h27 (pauses comprises)
Hébergement: Camping

Etape dont je rêvais depuis longtemps. Nous rejoignons Bleymard par une petite descente et nous ravitaillons au petit supermarché du coin. La station du mont Lozère est atteinte par une piste forestière dont on se demande encore si le niveau à bulle du gars qui l'a conçue n'as pas un un beug, tant elle est verticale...

En plein vent ensuite, le sommet de Finiels (1699 m) est atteint, point culminant des Monts Lozère. Paysage fantasmagorique. Et moi qui croyais que le Vercors était sauvage: record battu !!!

A 360°, le paysage est à couper le souffle tant il parait vierge de toute création humaine. Il nous faut cependant redescendre. D'abord un peu de neige en face sud, alors qu'en face nord nous avons pu l'éviter les plaques en zigzaguant. Un chemin fortement descendant en forme de canyon permet à nos carrix de jouer de toutes leur souplesse et à Christian de jouer de toute son adresse. Aucune trace, nous sommes les premiers à passer cette année.
A Finiel "village", nous nous croyons en bretagne, en effet de gros blocs de granit brut parsèment les champs et les chemins.
Pont-de-Montvert: dans un creux de vallée, est un village plein de charme, qui fut cependant le théâtre du commencement de la guerre des camisards à cause de l'assasinat d'un abbé. François nous y rejoint et notre sympathique petite équipe est alors au complet.
Nous terminons notre soirée au bord du Tarn en mangeant des pizzas et en faisant un peu d'anatomie animalière...7eme jour

8eme jourDimanche 6 avril 2014
Pont-de-Montvert -> Bedouès (camping de Cocurès, juste avant)
Nombre de km: 23
Dénivelée (+): 728 m, Dénivelée (-): 1020 m
Temps de Marche : 9h30 (pauses comprises)
Hébergement: Camping

Avec François (le concepteur du Carrix) qui nous à rejoint hier, nous entamons une nouvelle partie du parcours dans le parc national des Cévennes. Première grosse montée, entrecoupées de nombreuses clôtures à franchir par des portes à bétail. Nous sommes enfin au coeur d'un espace sauvage et quasi vierge de toute présence humaine.
Ici les champs qui ondulent ne sont cultivés que par de rares fermiers qui les labourent avec amour. Les bergeries sont massives, faites de pierres de granit, au porches massifs et solides. Les sentiers sont étroits, bordés d'aulnes et d'arbres nains. Quand on rencontres quelques bovins, ils sont curieux de notre présence, bien portant, utilisant toutes les ressources de la nature pour se nourrir.
A 1421 m d'altitude, avec une vue à 360° sur les Causses Méjean juste en face, nous faisons une méga sieste. Changeant de versant, nous descendons ensuite par une interminable descente sur une piste forestière.
Le camping de Cocurès, nous accueille, situé en rive droite d'une superbe rivière qui permettra à deux d'entre nous de se baigner....Au petit resto du camping fantastiquement aménagé par ses propriétaires, nous passons une de nos plus belle soirée.8eme jour

9eme jourLundi 7 avril 2014
Bedouès (camping de Cocurès, juste avant) -> Ancienne Gare de Cassagnas
Nombre de km: 21
Dénivelée (+): 362 m, Dénivelée (-): 284 m
Temps de Marche : 7h57 (pauses comprises)
Hébergement: Gîte en gestion libre


Nous longeons aujourd'hui les affluents du Tarn. A cause de travaux, il nous faut cependant longer une départementale jusqu'à Florac. C'est ensuite le long de la Mimente en rive gauche que nous rejoignons Saint-Julien-d'Arpaon.
Principalement le long d'une ancienne voie ferrée désafectée en 1968, bucoliquement nous arrivons au terme de notre étape un superbe gîte dans une ancienne gare.9eme jour

10eme jourMardi 8 avril 2014
Ancienne Gare de Cassagnas -> Saint-Germain-de-Calberte
Nombre de km: 14,5
Dénivelée (+): 351 m, Dénivelée (-): 546 m
Temps de Marche : 5h43 (pauses comprises)
Hébergement: Gîte en demi-pension

C'était sensé être la plus courte étape, çà commence par un détour ! Ben oui, la DDE se presse pas pour réparer un pont, conclusion 2 km de plus, mais comme j'ai pas enclenché le GPS, c'est une estimation ou une vue de l'esprit (lol). Longue montée en forêt lorsque nous débouchons sur un superbe panorama proche d'un dolmen et d'en ancienne tombe préhistorique. A priori, vu le changement de climat à la température ascendante, nous devons pas être loin de la ligne de partage des eaux.
La descente est bucolique,
seulement perturbée par de longues colonies de chenilles processionnaires. l'arrivée au village où nous devions dormir en camping se transforme (faute de fermeture impromptue) par un magnifique gîte à l'ambiance provençale....10 eme jour

11eme jourMercredi 9 avril 2014
Saint-Germain-de-Calberte -> Saint-Jean-du-Gard
Nombre de km: 20,5
Dénivelée (+): 565 m, Dénivelée (-): 809 m
Temps de Marche : 8h52 (pauses comprises)
Hébergement: Gîte en demi-pension avec ânes câlins


Pour R.L. Stevenson, c'est la dernière étape, pour nous c'est surement la plus belle...
Bucoliquement nous descendons et montons dans les forêts.
Au détour d'un virage, une splendide orchidée endémique ! Nous longeons un peu de départementale pour rejoindre Saint-Etienne-Vallée Française, avant de rejoindre une piste forestière qui nous émerveille par son panorama et nous permet de rejoindre le Col de Saint-Pierre. Sieste, il fait chaud. Magnifique vue.... Descente, baignade, nous arrivons au terme de notre étape au gîte de Modestine. Et... elle nous attend !!!11eme jour

12eme jourJeudi 10 avril 2014
Saint-Jean-du-Gard -> Alès
Nombre de km: 26,5 officiellement, 33 vu la variante !!!
Dénivelée (+): 920 m, Dénivelée (-): 939 m
Temps de Marche : 12h03 (pauses comprises) "Oups"
Hébergement: Gîte en demi-pension organisé !


C'est l'étape de liaison pour rejoindre Alès... La plus longue... Jusqu'au col d'Uglas, c'est superbe. Successions de villages provençaux, chemins panoramique, chaleur. Les quelques difficultés rencontrées lors d'un raidillon mémorable sont récompensées par une vue à couper le souffle....
Après c'est différent nous suivons une arête rocheuse en pleine forêt cévenole très très touffue, a tel point que 10m devant nous ne voyons pas nos compagnons. Ca monte en quasi escalade et même si nos Carrix passent, nous sommes à la limite de la rupture. Diaclases, gros blocs à grimper, à descendre avec du vide. pas facile.
Nous faisons 3 km en deux heures. La raison s'impose, je choisit une piste annexe pour rejoindre Alès... Nous arrivons à 20h, dans un gîte sympa, à la croisée des chemins de Regordane et du GR 70...12 jour et fin
Une petite caravane chez une charmante pizzaiolo conclue notre soirée à 500 m de là.
Demain retour.
On est jamais perdu, mais momentanément dans l'incertitude.
(partager)
Remonter