Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Lofoten en kayak, juillet 2013 19
(partager)
posté le 02 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Quelques photos commentées d'un balade sur la mer, cet été, depuis les Vasteralen jusqu'au bout des Lofoten

Départ en train de Chambery, jusqu'à Lodingen , environ 60 h de voyage.

Correspondence à l'aller : Chambery, Genève, Bâles, Freibourg, Hambourg, Lübeck, Puttgarden, Rodby (ferry) + Maribo, Nykoping, Copenhague, Stockholm, Narvik, Lodingen (bus)

Au retour : A i Lofoten, Narvik, Abisko (pause d'une journée), Boden, Stockholm, Copenhague, Hambourg, Bâle, Olten, Geneve, Chambery.

Billet interail 10j/21j

Départ de France avec tout le matériel, le kayak et 15 jours d'autonomie en nourriture.

Sur place, 300 km en 14 j de navigation, + quatre jours de randonnée.

Voici quelques images avec quelques commentaires. Bon voyage.

Gare de Chambery

Gare de Chambery

Sur la clé de portage : 1 sac de 35 l, 2 de 22 l 3 de 12 l, soit 115 l : mieux que n'importe quel sac à dos !

Sac spéléo : 70 + 12 l en travers , soit 82 l. Que du compact, entre 35 et 40 kg

Gros sac noir : toile du bateau + pontage + siège + armature (arceaux transversales) + voile + gilets de sauvetage + matériel de navigation (carte, radio, écopes et compagnie) + chausson néoprène + je sais plus quoi...

Sac noir long : armature du bateau + 3 pagaies démontables démontées + mât

gare de lübek

gare de lübek

Lodingen, montage du bateau

Lodingen, montage du bateau

montage suite (en blanc, protection en toile pour pas niquer la peau)

montage suite (en blanc, protection en toile pour pas niquer la peau)

montage suite (en noir, élastique pour tenir (fermement) les sacs qui prendrons place le long de l'armature)

montage suite (en noir, élastique pour tenir (fermement) les sacs qui prendrons place le long de l'armature)

mise en tension de la peau

mise en tension de la peau

montage suite (en marron foncé, le pédalier fait maison)

montage suite (en marron foncé, le pédalier fait maison)

montage suite : les siège (fait maison) et leur système de fixation

montage suite : les siège (fait maison) et leur système de fixation

montage suite, les sièges fait maison et leur système de fixation

montage suite, les sièges fait maison et leur système de fixation

Chargement du bazar : sac et clé sur le pont arrière

Chargement du bazar : sac et clé sur le pont arrière

chargement des sacs de bouffe le long de l'armature

chargement des sacs de bouffe le long de l'armature
posté le 02 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Suite



Belle plage de sable blanc adossée à une île sur laquelle nous mangeâmes des myrtilles et des mûres jaunes.



Photo prise durant la dégustation



Photo prise après la dégustation et avant la séance de natation



Test de la voile : elle marche très bien, surtout quand il y a du vent. Il s'agit d'un voile de planche à voile coupé en deux.



La voile, suite



Au fond du Trollfjord



Jeune femme insultant la mer pour qu'on lui rende son maquereau













Maquereau



Reflet



Des gens grimpent sur ces cailloux



Le bateau en pleine inaction



Levé de lune à l'horizon (avant qu'un dauphin ne sauta sous celle-ci) et tâche sur l'objectif
posté le 02 déc. 2013 mis à jour le 03 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Suite :



La tente en pleine action, le lendemain de la traversé du Henningsvaerstraumen, traversé qui se termina à 5 h du mat, après avoir passé 3h à tournée en rond pour trouver un endroit non marécageux ou mettre la tente.



Minuscule et peut être unique petite plage de la côte Est de Flakstadoya, sur laquelle une bonne brise du nord nous poussa miraculeusement.



Même lieu et même commentaire que la photo précédente, mais ce cliché fût pris après que la personne en charge de la communication eu changé de position.



Ici naquit la fabuleuse légende qui donna le nom à ce petit bateau.



En grimpant vers un sommet dénommé Moltinden



au sommet Moltiden



Au fond, Blekktinden, où nous nous rendons




Entre Moltinden et Blekktinden. (le suffixe "en" signifie "le", c'est pourquoi je n'écris pas "le Blekktinden" mais "Blekktinden", ce qui pourrait signifier "le sommet d'encre", sommet en effet très sombre.

Au fond, la ville de Leknes



Au pied de Blekktinden



Entre Blekktinden et sixcentvingtdeuxtinden, vue plongeante sur Flakstad, "ville donnant son nom à l'île (Flakstadoya; oya = île)



Jeune zèbre se moquant du vide.



Plante carnivore (droséra) en pleine action de diptérophagie (phage = manger ; diptère = moustique et compagnie)
posté le 02 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
suite



Tente et son contenu se reposant (Selfjorden)



Fageråvatnet, joli lac où nous vîmes deux jeunes filles suédoises se baigner sans le moindre bikini. Celle-ci nous saluèrent mais notre grande timidité nous poussa à continuer notre route comme si nous n'avions rien vu. Les dites filles ne figurent pas sur la photographie.



Depuis le col



Vue plongeante sur Horseidvika, une des rare baie de la côte ouest abritant un plage.



Au sommet dénommer "Brandtuva"



La plage évoquée précédemment, depuis le Brandtuva



Brume sur Jaknejentervatnet (Le Lac des Filles Nues)
posté le 02 déc. 2013 mis à jour le 02 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé


à quelques encablures de Reine



Reinefjorden



Bunesfjorden



Å i Lofoten, dernier village de la côte. Cabane de pêcheur conchier par les mouettes tridactiles.



La pointe Sud des Lofoten. Le bout du bout ! Ici nait le célèbre Maelström, dans lequel fit naufrage le Nautilus, vaisseau sous-marin du célèbre capitaine Némo. Même si la mer est haute et que le courant n'est pas à son maximum, nous ne demandons pas notre reste et retournons vite sur nos pas.



2° photo du bout du bout. Notez qu'en Norvège, le temps n'est pas toujours au beau fixe, comme auraient pu le laisser croire nombres des précédentes photos. Il faut avouer que c'est surtout quand il fait beau que l'on fait des photos. Nous avons cependant eu beaucoup de chance avec la météo.
posté le 03 déc. 2013

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
La carte de l'itinéraire, pour donner des idées à certains.

posté le 04 déc. 2013

run to the hills
Etourneau
(63 messages)
Inscription : 15/01/11

Message privé
Superbe!!! jolie parcours!!! :D
Ma présentation (ça peut servir...): http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?id=6670Ma chaine YouTube ou je raconte mon voyage au Canada: https://www.youtube.com/channel/UCAm7zVlBjqs3gTU1JHaS8sg/videos
posté le 05 déc. 2013

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Un périple bien sympa , de belles photos d'une nature encore préservée, un endroit que je suppose beaucoup plus hostile en hiver!
Merci pour le partage.
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 06 janv. 2014

Michel F357
Martinet
(22 messages)
Inscription : 01/01/14

Message privé
jolie ballade et belles photos :cool:
Le travail est souvent le père du plaisir : Je plains l'homme accablé du poids de son loisir.
posté le 21 janv. 2014

henri
Martinet
(17 messages)
Inscription : 12/02/09

Message privé
Bonjour,

merci pour ce récit, les paysages sont superbes !

Quelles sont les conditions de navigation sur ce secteur? est ce que ce dédale côtier offre une bonne protection par rapport à une côte ouverte sur le grand large?

La marée est elle importante? et les courants dus à cette marée?
posté le 02 févr. 2014 mis à jour le 02 févr. 2014

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Bonjour Henri

La marée est assez importante, mais pas comparable tout de même à celle de la Bretagne. Il y a deux marées hautes par jour. La première chose à faire en arrivant est de guetter à quelle heure la mer est haute et à quelle heure elle est basse, pour adapter sa navigation.

Il est beaucoup plus facile d'accoster à la marée haute, car la côte est souvent rocheuse et les blocs de rocher sont en général recouvert d'une énorme couche de kelp (algues "arbustives" très glissantes) qui cache les trous et les bosses : danger ! ... Accéder à la côte nécessite parfois quelques numéros d'équilibriste, surtout quand il faut porter le bateau.

Durant les fortes marée, il y a des zones bivouacable qui se trouvent sous 50 cm d'eau ! Méfiance !

Concernant les courants, il sont assez faciles à anticiper quand il s'agit de fjord : l'eau rentre dans le fjord à marée montante puis en ressort à marée descendante. Plus l'entrée et étroite et plus le fjord est grand, plus le courant sera fort. Dans certain cas, ça prend l'allure d'une rivière (classe II). Il faut donc mieux se trouver dans le bon sens.

Les courants sont en revanche plus difficile à prévoir dans les "sundet", sorte de grands chenaux qui traversent le massif de part en part. Sans information, c'est toujours pile ou face pour savoir dans quelle sens va agir le courant. Idem dans les baies ou dans les grandes traversés.

Avant de partir, je m'inquiétait des Maelström : légende ou réalité ? J’imaginais un énorme tourbillon capable d'engloutir un galère romaine ! En fait, le maelström est juste un puissant courant qui peut prendre une allure déchainer à cause des reliefs sous-marin et du labyrinthe que forme l'archipel, mais je ne crois pas qu'il y ait des tourbillons capable de couler un kayak. A confirmer... THE Maelström, le plus célèbre de tous, et le courant qui se balade entre la pointe méridionale des Lofoten et les Iles de Röst et Vaeroya. C'est là que Jules Vernes a fait couler le Nautilus. Il a déjà été navigué en kayak :

Jann Engstad, après la traversé Lofoten - Vaeroya

Jann Engstad après la traversé Rost - Varoya

L'idéal est de se trouver dans les points "critiques" à marée haute ou à marée basse, quand le courant est à son minimum.


Si le courant est assez facile à anticiper , ce n'est pas le cas de la météo. Ça change beaucoup et rapidement. Le vent peut être nul ou fort et venir de n'importe quelle direction du fait du relief. La pluie peut tomber pendant plusieurs jours sans s’arrêter. Heureusement, ce n'est pas parce qu'il pleut le matin qu'il n'y aura pas de soleil l'après-midi ! La pluie ne doit donc pas être un obstacle à la navigation car elle peut s’arrêter à tout moment.

Côté vague et vent, la côte "intérieur" est bien entendu mieux protéger que la côte Atlantique. Cependant, il y a quand même pas loin de 70 km entre la dernière île (Moskenes) et le continent, donc ça peut aussi tabasser. Le vent joue beaucoup avec le relief : quelque soit la direction du vent en mer, le vent suit toujours le fjord, dans un sens ou dans l'autre. De plus, le vent s'accélère dans les fjord (effet venturi). Contrairement au courant, le vent ne s'inverse pas 6 h plus tard, donc si il est trop fort, il n'y a qu'a attendre ou a changer d'itinéraire.

Ce que j'ai pu remarqué, c'est que le mauvais temps était lié à du vent de sud (SE, S, SO) alors que le beau temps était plutôt lié à du vent de nord. Mais attention, on ne peut pas tirer de généralité en trois semaines d'observation.

Il y aurait une météo une à deux fois par jour avec la VHF (je ne sais pas sur quel canal), mais en Norvégien uniquement. Sinon, on m'a dit que l'on pouvait demander la météo en anglais par le canal 16, je suppose par un sémaphore. Je n'ai pas essayer car je n'aime pas embêter les gens qui travaillent pendant que je suis en vacances !

Pour finir positivement, si les conditions ne sont pas toujours idéales, il y a aussi des périodes de plusieurs jours ou le soleil brille sur une mer d'huile.

A+
posté le 02 févr. 2014 mis à jour le 02 févr. 2014

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Bonsoir,

Voici quelques graphiques qui justifient le choix de voyager en train

Bases de mon calcul :

Avion 6000 km (marseille/paris/oslo/narvik) :
- CO2 :Trois correspondances, 200 g de CO2 par passager/km (moyenne pour ce type de vol) +50 g pour l’excédent de bagages.
- Coût :Tarif calculé sur opodo, majoré de 150 € pour les bagage supplémentaire (25€ par bagages par étape).
- Durée : calculé sur opodo, +5h pour se rendre à l'aéroport
Remarque : en réalité les trajets proposés ne passent pas par Paris mais par Munich, les chiffres devrait être augmentés...

Voiture : environ 8000 km (Hautes-Alpes-Narvik):
- CO2 180g/km (divisé par 2 passager => 90g)
- Coût : Barème fiscale : 0.56€/km
- Durée : 1000km par jour donc 4 jours

Train : 8000 km (Hautes-Alpes-Narvik),
- CO2 : 20 g de co2/km
- Coût : carte interrail : 400 € + réservations couchettes 100 €)
- Durée 60h










A+
posté le 05 févr. 2014

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
super photos ! super voyage économe en CO² , bravo !
posté le 05 févr. 2014

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Très sympa en effet avec l'analyse d'impact en plus : c'est super !
Et pourquoi pas ?
posté le 05 févr. 2014

Johanna
Milan noir
(441 messages)
Inscription : 06/05/06
Lieu : Chorges, Hautes-Alpes

Message privé
Superbe ! Merci petit tetras pour ce chouette partage !
Et aussi pour l'analyse carbonée !

Ça donne envie de retourner en Norvège... :)
Vers l'infini et au-delà :-)
posté le 05 févr. 2014

agalatin
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 23/01/14

Message privé
J'adore la jeune femme au maquereau !
Henry Miller - Jane Austen - Guillaume Apollinaire - Antonia Susan Byatt - Vladimir Nabokov - Edith Wharton - Desmond Morris - Anaïs Nin - Jacques Casanova de Seingalt - Robert A. Heinlein - Michel Onfray - Ray Bradbury -
posté le 11 févr. 2014

henri
Martinet
(17 messages)
Inscription : 12/02/09

Message privé
Merci encore pour tous ces détails, cette région m'attire beaucoup :)
posté le 16 mars 2014

ankalagon
Martinet
(19 messages)
Inscription : 08/05/13

Message privé
Super voyage, merci pour le partage!
posté le 10 mai 2014

xavier13820
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 10/05/14

Message privé
Merci pour ce beau récit. J'ai été aux Lofoten en 2010 mais n'ai pas pu faire de kayak. Depuis je rêve d'y retourner.
Je te ferai signe quand je serai décidé pour organiser mes navigations.
posté le 12 mai 2014

macareux
Etourneau
(98 messages)
Inscription : 23/04/10
Lieu : auvergne

Message privé
Très beau voyage! Merci pour le partage:)
(partager)
Remonter