Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
S'envoyer en l'air en toute légèreté ! 11
(partager)
posté le 22 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Didier Costes, l'inventeur du "chien de mer" utilisé dans cette vidéo, a pendant des années stockés ses protos d'"Exoplane" chez moi.

Là, il fait très fort (même si ce n'est pas lui en l'air, il a passé l'âge, le pauvre) :

Vol en kite

L'intéressant de l'histoire est que ça remonte au vent bien mieux qu'un kite...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 23 oct. 2012

ChP
Martinet
(18 messages)
Inscription : 22/02/08
Lieu : Herblay 95

Message privé
A la vingtième seconde de la vidéo : "without engine". A la vingt cinquième seconde de la vidéo, on voit très nettement le câble de traction :(. Une aile avec un taux de chute nul, je ne connais pas ;). Peut-être un vent ascendant permanent au niveau de la mer :rolleyes: ?

Ou j'ai rien compris !

Cordialement.

Pierre
posté le 23 oct. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
J'ai regardé la vidéo c'est tout simplement génial ! J'ai pu comparer avec les engins actuels qui évoluent sur la plage de Carnon (Languedoc) et c'est nettement mieux. Malheureusement j'ai moi aussi passé l'âge et l'état de mes vertèbres m'invite à être prudent !
posté le 23 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
ChP :
... Ou j'ai rien compris ! ...


Exactement, tu n'as rien compris :D !

Ce que tu prends pour le cable de traction est le cable qui le relie au "chien de mer", sorte de dérive immergée qui sert d'ancrage mobile dans l'eau. Aussi utilisé avec des dirigeables : Chien de mer

Un cerf-volant ne vole que si quelqu'un tient une corde au sol, et ne se déplace que si cette personne se déplace aussi : là, c'est le chien de mer qui joue ce rôle.

J'ai eu Didier au téléphone hier (86 ans ...), et il m'a dit que le gars qui testait ça avait arrêté : il cherche des volontaires :) ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 23 oct. 2012 mis à jour le 23 oct. 2012

ChP
Martinet
(18 messages)
Inscription : 22/02/08
Lieu : Herblay 95

Message privé
mad :
ChP :
... Ou j'ai rien compris ! ...


Exactement, tu n'as rien compris :D !...

Ou plutôt, je n'avais pas tout compris ;). Il y a bien un câble par lequel il a reçu l'énergie (ou la modification d'incidence) pour le faire décoller et le maintenir en l'air : le moteur est le chien de mer (certes écolo :) ).

EDIT : ajout Incidence

Cordialement.

Pierre
posté le 23 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Là, mon cher Pierre, tu joues sur les mots, mais à tes risques et périls : l'énergie vient entièrement du vent, et le chien de mer n'en apporte pas du tout et n'est donc pas un moteur : il sert juste d'ancrage (ou de référentiel) pour recueillir l'énergie captée par la voile du kite. Ce n'est même pas une question d'incidence, simplement la nécessité d'établir un différentiel de vitesse (d'où le terme de référentiel) pour capter l'énergie éolienne - encore une fois, c'est pour ça qu'un cerf-volant sans attache se vautre rapidement.

Il y a un intéressant exemple théorique, c'est le bateau à moulin à vent. ce n'est pas un mythe, voici un exemple entre autres :

Bateau à moulin à vent

Mais il y aussi l'exemple plus moderne des rotors de Flettner, utilisés sur l'Alcyone de Cousteau, et basés sur l'effet Magnus. A ne pas confondre avec les rotors de Savonius, qui sont juste des moulins à vent à axe vertical.

Au passage, cher coauteur d'une prochaine chronique MUL de CA sur la cohabitation harmonieuse en expédition, c'est un bon exemple de petite bagarre amusante à gérer avec le sourire. On fait un pari :P ?
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 23 oct. 2012

ChP
Martinet
(18 messages)
Inscription : 22/02/08
Lieu : Herblay 95

Message privé
mad :
... l'énergie vient entièrement du vent, et le chien de mer n'en apporte pas du tout et n'est donc pas un moteur : il sert juste d'ancrage (ou de référentiel) pour recueillir l'énergie captée par la voile du kite. ...
Je suis d'accord, c'est ainsi que j'aurais dû m'exprimer.

mad :
...Ce n'est même pas une question d'incidence, simplement la nécessité d'établir un différentiel de vitesse (d'où le terme de référentiel) pour capter l'énergie éolienne - encore une fois, c'est pour ça qu'un cerf-volant sans attache se vautre rapidement. ...

Toi qui as fait du parapente, tu sais bien que cet engin ne fait que descendre dans sa masse d'air et que c'est son incidence par rapport à cette masse qui fait que virtuellement la masse d'air semble montante ou descendante. Si elle paraît plus montante que le taux de chute, alors le parapente (cerf-volant) s'élève, sinon il descend (je sais, c'est mal dit). C'est d'ailleurs en modifiant l'incidence d'un cerf-volant ou d'un kite, qu'on le fait monter ou descendre.

Le pari portant sur le fait qu'on gardera tous les deux le sourire, à mon avis il n'y aura ni perdant, ni gagnant :) .

Cordialement.

Pierre
posté le 23 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
ChP :
mad :
...Ce n'est même pas une question d'incidence, simplement la nécessité d'établir un différentiel de vitesse (d'où le terme de référentiel) pour capter l'énergie éolienne - encore une fois, c'est pour ça qu'un cerf-volant sans attache se vautre rapidement. ...

Toi qui as fait du parapente, tu sais bien que cet engin ne fait que descendre dans sa masse d'air et que c'est son incidence par rapport à cette masse qui fait que virtuellement la masse d'air semble montante ou descendante...

Yes - je suis d'accord : mais c'est le point d'ancrage qui donne un référentiel pour contrôler l'incidence :P


ChP :
... Le pari portant sur le fait qu'on gardera tous les deux le sourire, à mon avis il n'y aura ni perdant, ni gagnant :) ...


2 gagnants :D !

Ceci dit, pour revenir au sujet, je trouve vraiment ça extra !

Par contre, même si ça peut remonter au vent mieux qu'un kite, je doute que ce soit la meilleure piste pour exploser les records de vitesse à voile sur l'eau : en effet, il y a de la trainée ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 23 oct. 2012

ChP
Martinet
(18 messages)
Inscription : 22/02/08
Lieu : Herblay 95

Message privé
mad :
... Par contre, même si ça peut remonter au vent mieux qu'un kite ...

Là, j'avoue que je ne comprends pas. Sur la vidéo, on voit effectivement que le kite "avance" ; plus ou moins vite que le vent, on n'en sait rien.

Ce qui me pose question, c'est que pour que le kite avance, il faut que le "chien de mer" avance lui aussi. Sur la vidéo, il semble avancer au vu des vagues qu'il fait. Question : qu'est-ce qui fait que le chien de mer avance :| (attention, hein, ne vient pas me dire que c'est le kite qui le pousse ;) )?

Cordialement.

Pierre
posté le 25 oct. 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Jordi Muns sous une voile également, mais cette fois-ci naviguer plus de 1300 km en kite-surf, en solitaire et en autonomie, le long des côtes brésiliennes.


[video]youtube.com/watch?v=qxYjiwQ1j3E[/video]
Bixente
posté le 25 oct. 2012 mis à jour le 25 oct. 2012

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
ChP :
mad :
... Par contre, même si ça peut remonter au vent mieux qu'un kite ...

Là, j'avoue que je ne comprends pas. Sur la vidéo, on voit effectivement que le kite "avance" ; plus ou moins vite que le vent, on n'en sait rien.

Ce qui me pose question, c'est que pour que le kite avance, il faut que le "chien de mer" avance lui aussi. Sur la vidéo, il semble avancer au vu des vagues qu'il fait. Question : qu'est-ce qui fait que le chien de mer avance :| (attention, hein, ne vient pas me dire que c'est le kite qui le pousse ;) )?

Cordialement.

Pierre


Si j'ai bien compris, le kite tient le rôle de la voile d'un voilier et le chien de mer celui du plan anti-dérive. (le chien de mer est tiré par le kite)
La limite pour remonter au vent, c'est la finesse de la voile du kite.

Ce que je trouve fort, c'est d'arriver à mettre au point un "chien de mer" qui semble se stabiliser automatiquement dans la bonne direction.
François
posté le 25 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
FrançoisB :


Si j'ai bien compris, le kite tient le rôle de la voile d'un voilier et le chien de mer celui du plan anti-dérive. (le chien de mer est tiré par le kite)
La limite pour remonter au vent, c'est la finesse de la voile du kite.

Ce que je trouve fort, c'est d'arriver à mettre au point un "chien de mer" qui semble se stabiliser automatiquement dans la bonne direction.


Nous avions continué la discussion en privé ChP et moi, et je lui avais expliqué ce que tu résumes bien : c'est en effet le kite qui tire le chien de mer (et le bonhomme au milieu).

Par contre, l'angle de remontée dépend au moins autant des performances du chien de mer que de celles de la voile.

Enfin, le chien de mer est aussi "piloté" par le bonhomme. C'est d'ailleurs la raison du découragement du "pilote d'essai". J'ai discuté avec Didier Costes de la possibilité de le rendre autostable, avec juste des ordres directionnels quand on veut changer de cap.
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
(partager)
Remonter