Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Le canoe qui va bien 34
(partager)
posté le 30 oct. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonsoir à tous,

Je suis en train de me documenter sur l'équipement pour une descente de Loire: Ce n'est pas pour tout de suite mais je m'organise...

Pour commencer quel canoé choisir?

Je précise que c'est bien d'un canoé qu'il s'agit? pas de kayak ni de gonflable, ceci pour des raisons de ré emploi après la Loire.

Je privilégie une embarcation de 3/4 places pouvant être utilisée en solo; je voudrais pouvoir le faire en autonomie totale et ça sous entend une charge relativement importante en eau et alimentaire, fonction de la distance bien sur.

J'ai lu divers compte rendus dont celui de Patricia et Jean Lucien "La Loire en Mai 2009" qui ont utilisé un Pénobscot 164 mais qu'ils ont trouvé trop bas et embarquait beaucoup d'eau.

Quels sont vos avis, conseils et suggestions sur le choix de l'embarcation?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 30 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
1) J'ai remis ton texte en noir, c'était assez illisible autrement :/ ...

2) un 4 places utilisable en solo, je ne suis pas sûr que ça soit vraiment une bonne idée. Avec un Old Town Discovery 158, on peut naviguer à deux bons gabarits plus un plus petit (deux hommes et une femme par exemple), et c'est aussi ok en solo. Et en solo, tu peux avoir une autonomie de plusieurs semaines avec ce type de barcasse (sauf qu'aux portages, tu en baveras chouïa :P ).

3) J'ai un peu de mal à comprendre ton argument de réutilisation après la Loire : si j'avais à choisir UNE SEULE embarcation pour fleuves et rivières, je choisirais un gonflable pour sa polyvalence. Et si tu envisages la mer, le canoë est vraiment out ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 31 oct. 2012

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
d'accord avec Mad, pourquoi réutilisable exclu gonflable ? Ils sont rustiques et frotter les cailloux ne les envoient pas à la poubelle. ( j'ai dis les cailloux, pas les branches pointues ou les tiges de fer )

De plus tu en as des grands avec bonne capacité de chargement.
sinon pour un rigide mad t'as répondu.

Je pense aussi que tu pourrais revoir ta prévision de chargement. Pour ma part, j'utilise un filtre pour purifier l'eau. Quand je descends sur une semaine par exemple , je n'emporte pas deux packs d'eau.

Essayes un gonflable si ce n'est pas fait et juge par toi même.
bonne recherche
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 31 oct. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour,

et merci de vos réponses.
Je vais essayer de reprendre point par point et pour commencer, la réponse de mad:

mad :
un 4 places utilisable en solo, je ne suis pas sûr que ça soit vraiment une bonne idée. Avec un Old Town Discovery 158, on peut naviguer à deux bons gabarits plus un plus petit (deux hommes et une femme par exemple), et c'est aussi ok en solo. Et en solo, tu peux avoir une autonomie de plusieurs semaines avec ce type de barcasse (sauf qu'aux portages, tu en baveras chouïa


Je comprends qu'un canoe 4 places c'est trop grand/gros pour être piloté en solo dans le confort et qu'il faut réduire à 3 maxi. OK: j'en prends note.

Avec ce type de canoé, peut on toujours naviguer à deux avec une charge de matériel permettant plusieurs jours de rando avec bivouacs en autonomie??

Je me doute que le portage sera physique et en rapport avec l'encombrement et le poids. A voir le circuit sur le fleuve qui en impose le moins (de portages)

mad :
J'ai un peu de mal à comprendre ton argument de réutilisation après la Loire : si j'avais à choisir UNE SEULE embarcation pour fleuves et rivières, je choisirais un gonflable pour sa polyvalence. Et si tu envisages la mer, le canoë est vraiment out ...

Trappeur63 :
d'accord avec Mad, pourquoi réutilisable exclu gonflable ? Ils sont rustiques et frotter les cailloux ne les envoient pas à la poubelle. ( j'ai dis les cailloux, pas les branches pointues ou les tiges de fer )


La réutilisation après la Loire, c'est une utilisation purement familiale ( parents et enfants - de 10 ans) ou adultes sur des cours d'eau, des étangs ou des lacs. Exemple: le Verdon. Pas d'utilisation mer. Le gonflable me fait "peur" car je l'associe à fragilité, et même s'il passe sans prob sur les cailloux, je ne suis pas assez pro pour savoir éviter les branches ou les ferrailles. De plus, je me sens plus capable de réparer si ce n'est pas gonflable. Bref, le gonflable ne me rassure pas et je préfère vraiment le rigide.

Trappeur63 :
Je pense aussi que tu pourrais revoir ta prévision de chargement. Pour ma part, j'utilise un filtre pour purifier l'eau. Quand je descends sur une semaine par exemple , je n'emporte pas deux packs d'eau.


On est d'accord: L'eau peut être filtrée et ça réduit la charge de manière conséquente. et il en est de même pour le reste: on peut réduire la charge en grattant sur chaque poste, ce qui peut l'être.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 31 oct. 2012

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
certains gonflables sont très maniables. Et à ce titre il permettent d'éviter les accidents au même titre qu'un rigide.
Point de vu sécu, il ne faut pas imaginer "j'ai crevé donc je coule". Les canoës sont constitués par plusieurs compartiments indépendants.

Dans un des derniers numéros de CA, il y a le détail d'une longue descente en Afrique avec des gonflables.
A toi de voir. j'ai eu le même dilemme à une époque.

Si rigide : regarde du coté de old town, mad à raison.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 31 oct. 2012 mis à jour le 31 oct. 2012

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Je confirme tout l’intérêt des gonflables pour les longues descentes de rivières en autonomie.
Pour ce qui est de l'emport total pour une semaine tout en ne négligeant pas le confort, le poids bateau compris est de +- 80kg .
D'autres parts, cela ne sert a rien de se charger en eau et victuailles pour la totalité du parcours (à moins d’être en terres lointaines), les villages traversés offrent l'occasion de faire les réassorts ainsi que des poses agréables aux terrasses des cafés (ce ne sont pas tous des réducteurs de têtes :) )
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 31 oct. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Je vois que les gonflables ont des défenseurs ce qui sous entend probablement des qualités que je n'imagine sans doute pas.

Mais je me connais pour ne pas être suffisamment soigneux pour utiliser ce type de matériel qui demande malgré tout d'en prendre soin autant sinon plus que du matériel rigide.

De plus, et comme je le mentionnais ci dessus, je n'ai pas la compétence à manoeuvrer en eau trouble et chargée pour savoir éviter les eccueils qui pourraient être fatals à un gonflable. Je comprends que la mutiplication des compartiments assure la flotabilité en cas d'incident, mais que fait on en cas de crevaison ? Peut on réparer sur place?

Je sais être un utilisateur qui a besoin de matériel solide et à ce titre, le gonflable, c'est pas fait pour moi :)
J'ai revu les modèles Old Town et le Discovery 158 correspond bien à l'idée que je me fais d'une utilisation de canoé: polyvalent, pas trop lourd avec une bonne charge offerte et de la place.

Bref, je suis plus convaincu, à ce jour, par le rigide. Peut être que tout ça va murir et évoluer, je ne suis pas pressé dans la prise de décision.

Pour aborder un autre point, et je m'adresse à tous mais d'abord à Trappeur63: Quel type de filtre ou quelle méthode utilises tu pour l'eau ?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 31 oct. 2012

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
filtre VARIO KATADYN chez expé ou autre. J'en suis bien contant.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 31 oct. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Ok merci Trappeur, je vais regarder ce filtre; pour d'autres formes de voyage j'ai utilisé le micropur, mais il faut de l'eau "propre" pour ça, je veux dire sans particules en suspension car ça ne les enlève pas.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 31 oct. 2012

Canoe Company
Martinet
(33 messages)
Inscription : 16/12/10
Lieu : la Touraine -Cher & Loire

Message privé
Quel parcours sur la Loire ?

Jean François
posté le 31 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Pour ce qui est du filtre, j'utilise un MSR Miniworks (de mémoire). Mais l'important, c'est de laisser décanter les eaux troubles avant de filtrer (sinon, ça bouche le filtre en un clin d'oeil). Pour çà, un sac solide de supermarché (voire le fond d'un gonflable) est idéal. L'avantage des MSR est qu'ils se vissent sur les vaches à eau MSR et sur les Nalgènes. J'ai utilisé ça sur plusieurs continents sans problème.

Et les gonflables se réparent plus facilement sur le terrain que les rigides ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 01 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Canoe Company :
Quel parcours sur la Loire ?

Jean François


Bonjour,

je ne sais pas encore, ça reste à définir. Je suis dans le livre "La Loire vue du Fleuve" Peut être Decize ou Nevers comme point de départ, mais franchement je n'en suis pas encore là!! :)
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 01 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
ok mad,

je vais également regarder ce type de filtre Merci de l'info
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 01 nov. 2012 mis à jour le 01 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Le filtre MSR apparaît comme un des moins chers du marché avec des performances de filtrage conformes. Il me paraît bien pour le mode d'utilisation auquel je le destine. En fait quel que soit le modèle, le principe de filtrage reste identique et on doit aboutir au même résultat; seul change la taille et la capacité de filtrage en temps réel.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 01 nov. 2012

jean baptiste
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 15/11/10

Message privé
salut
3/4 places et en plus une utilisation solo ! c'est beaucoups demande a un seul canoë :D
un 17 pieds c'est peut etre jouable regarde du cote de nova craft prospector
posté le 02 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
jean baptiste :
salut
3/4 places et en plus une utilisation solo ! c'est beaucoups demande a un seul canoë :D
un 17 pieds c'est peut etre jouable regarde du cote de nova craft prospector


Bonjour,
Je vais regarder.
Le Old Town Discovery 158 me semble remplir assez bien le cahier des charges.
3/4 places, fond plat bonne stabilité, charge 512kg ce qui laisse une belle marge. De plus il a déjà fait ses preuves pour ce type de descente.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 02 nov. 2012

jean baptiste
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 15/11/10

Message privé
ça pese un ane mort les old town ! et pas franchement gironner mais plutôt un profile de fer a repasser que le 158 ! regarde le penobscot de chez old town si tu tien vraiment a avoir du old town
mais le 158 pfuifffff lourd et en solo en classe 2-3 ça devient vite trés physique
la gamme des prospector et prospecteur qu'il soit de chez bell canoë, esquif , nova craft etc etc etc sont vraiment des canot qui ont fait leur preuves aussi bien en eau vives que sur eau calme, d'apres certains ceiste c'est le meilleur compromis

bref pernd ton temps, choisi bien et n'hesite pas a tester, la plus part des vendeur ont des bateaux en teste
posté le 02 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
jean baptiste :
ça pese un ane mort les old town ! et pas franchement gironner mais plutôt un profile de fer a repasser que le 158 !
le 158 pfuifffff lourd et en solo en classe 2-3 ça devient vite trés physique
la gamme des prospector et prospecteur qu'il soit de chez bell canoë, esquif , nova craft etc etc etc sont vraiment des canot qui ont fait leur preuves aussi bien en eau vives que sur eau calme, d'apres certains ceiste c'est le meilleur compromis


Je ne comprends pas ce que tu veux dire !

Le Discovery 158 affiche 36.2kg 3/4 places
Le Saranac 146 35.6kg 2/3 places
Le Prospector 17 42 kg 3/4 places
Le Prospector 15.6 36kg 2 places

Pour moi, à voir les chiffres affichés, la question du poids ne se pose pas en ces termes.

Il faut aussi voir le budget, et chez nova craft ça monte très vite!!

De plus, et c'est un paramètre important, je ne suis pas un ceiste, mais beaucoup plus, un touche à tout; je recherche donc un canoé plutôt polyvalent pour passer sur l'eau, et sans doute pas une "bête de course".
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 02 nov. 2012

jean baptiste
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 15/11/10

Message privé
fait comme tu le sent :rolleyes:
perso j'ai un disco et un esquif et trés franchement il y a univers entre chaque
sans pour autant etre un ceiste confirmer loin de la
posté le 02 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Ok pour ce qui est de faire comme je le sent, mais les conseils du forum servent à orienter mes choix sinon inutile de venir ici demander conseil ;)

Je ne suis pas un céiste mais plus un amateur, dans ce domaine, il me faut donc plutôt choisir du matériel de base pour randonner solide, pas du matériel de pointe pour tenter une performance.
Si je racle une grosse branche immergée, je ne veux pas pleurer sur la mort de mon canoé!!

TOUT ce qui se dit ici a valeur d'information pour moi, car la plupart des colistiers ont une expérience et moi pas.
Merci à toi de ton avis, et l'idée de tester me plait bien; c'est probablement une chose que je ferais avant décision.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012

Canoe Company
Martinet
(33 messages)
Inscription : 16/12/10
Lieu : la Touraine -Cher & Loire

Message privé
Je re pose ma question, primordial pour te conseiller : Quelle portion de la Loire ?

JF
posté le 03 nov. 2012

almariver
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 03/11/12

Message privé
Bonjour,

A lire toutes ces réponses je me demande bien où se trouve cette Loire ? Est-ce notre grand fleuve...
Alors si c'est "notre Loire" ce n'est pas une rivière sauvage du Canada où tu es loin de tout. Sur la Loire tu trouveras de l'eau dans les villes et villages ainsi que du ravitaillement.
Pour ma part, je navigue en autonomie complète avec ma femme dans un canoë de la marque allemande Gatz. C'est un canot 2 places pouvant être aussi utilisé par une personne. Son poids est de 32 kg - 4,65 m et 0,94 de largeur. Nous transportons tout notre fourbi dans 3 grands sacs étanches Ortlieb - cuisine, habillement et camping + 10 l d'eau. Ces sacs sont attachés aux plat-bords par des mousquetons de grimpe. Les mousquetons sont passés dans des boucles de cordelette d'alpinisme, cela afin de décharger le canot plus rapidement. Nous sommes retournés plusieurs fois et n'avons à ce jour rien perdu ! Nous mettons sur ces sac un cadi 2 roue pour le portage. Lorsque c'est possible nous laissons les 2 plus petits sacs et l'eau dans le canoë et roulez jeunesse !
Il est inutile d'acheter un filtre nous sommes en pays civilisé, non ? Quant à choisir une embarcation sérieuse pour faire de la descente de rivière - il n'y a pas photo... Le polyéthylène 3 couches a depuis longtemps fait ses preuves avec un coup très avantageux par rapport au Royalex, fibre, Kevlar et compagnie...
Nous avons plusieurs fois fait la Loire, la Loue, l'Allier, l'Ognon, La Dordogne, le Doubs... L'unique problème est l'accès aux rives donc grande machette pour faire le passage ainsi que EDF qui aime tendre "ses pièges" aux pagayeurs que nous sommes.
Si tu désires des informations comment préparer un canot pour la descente je suis à ton service. Car une bonne préparation du matériel et de l'homme feront de tes voyages des rêves inoubliables.

Alain
posté le 03 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
almariver :
Alors si c'est "notre Loire" ce n'est pas une rivière sauvage du Canada où tu es loin de tout. Sur la Loire tu trouveras de l'eau dans les villes et villages ainsi que du ravitaillement.


Bien sur que l'on trouve de tout dans les villages des bords de Loire! Mais ça sous entend de laisser le canoé et tout le matériel pour aller faire régulièrement des courses, chercher les commerces, y consacrer du temps. C'est facile si on est deux, pas concevable - pour moi - si je suis seul. Pour ma part, je ne suis pas en confiance en laissant mes affaires en bord de fleuve pour aller acheter un pack d'eau et un paquet de nouilles. Déjà qu'il me faudra le faire pour les portages, je ne désire pas le faire pour acheter de l'alimentaire. De plus, faire une descente de Loire en autonome, c'est un choix délibéré, avec la finalité de se retrouver seul plusieurs jours, c'est volontaire. Pas besoin d'aller au Canada ou ailleurs pour trouver un peu de solitude.

almariver :
Quant à choisir une embarcation sérieuse pour faire de la descente de rivière - il n'y a pas photo... Le polyéthylène 3 couches a depuis longtemps fait ses preuves avec un coup très avantageux par rapport au Royalex, fibre, Kevlar et compagnie...


Décidément les avis sont partagés!! et chacun a une solution éprouvée!!
Sur ce point on se rejoint puisque mon choix irait plutôt vers ce type de fabrication en choisissant un Old Town Discovery 158

almariver :
L'unique problème est l'accès aux rives donc grande machette pour faire le passage ainsi que EDF qui aime tendre "ses pièges" aux pagayeurs que nous sommes.


De quels types de pièges parles tu ? Les barrages ??
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Canoe Company :
Je re pose ma question, primordial pour te conseiller : Quelle portion de la Loire ?

JF


Je comprends bien que selon le tronçon, on peut faire des choix différenciés, mais franchement, rien n'est défini. De plus, ce n'est pas pour tout de suite, 2013 ou 2014.

Je me suis replongé dans la doc et pour essayer de préciser, ça pourrait être de Roanne à Nantes.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012 mis à jour le 03 nov. 2012

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Alaintrt :
De plus, faire une descente de Loire en autonome, c'est un choix délibéré, avec la finalité de se retrouver seul plusieurs jours, c'est volontaire


C'est combien de temps pour toi une descente de Loire en autonomie, 5, 10, 20 jours?


Alaintrt :
Mais ça sous entend de laisser le canoé et tout le matériel pour aller faire régulièrement des courses, chercher les commerces, y consacrer du temps. C'est facile si on est deux, pas concevable - pour moi - si je suis seul. Pour ma part, je ne suis pas en confiance en laissant mes affaires en bord de fleuve pour aller acheter un pack d'eau et un paquet de nouilles. Déjà qu'il me faudra le faire pour les portages, je ne désire pas le faire pour acheter de l'alimentaire


Si c'est la peur de laisser ton matériel sans surveillance soumis aux risques de dégradations ou de vol, cela peux ce comprendre, mais n'est pas une réalité sur le terrain , nous sommes nombreux à laisser bateau et matériel sur le bord pour faire des emplettes et à ce jour je n’ai jamais entendu parle de désagrément de la sorte, de plus il est facile de rendre le bateau inaccessible en le laissant un peu en retrait sur un banc de sable, ou une pile de pont, etc.. (c'est pas les bords de seine)
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 03 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
jak91 :
C'est combien de temps pour toi une descente de Loire en autonomie, 5, 10, 20 jours?


Justement, la durée est fonction de la distance et ça reste à estimer, sachant que je ne suis pas fixé sur le point de départ. Ensuite ça dépend de la vitesse d'avancement qui est propre à chacun selon qu'on traine pour apprécier le paysage ou qu'on force pour respecter les étapes, et là, franchement je dirais plutôt 20 jours ou plus, sans doute pas 5!


jak91 :
Si c'est la peur de laisser ton matériel sans surveillance soumis aux risques de dégradations ou de vol, cela peux ce comprendre, mais n'est pas une réalité sur le terrain , nous sommes nombreux à laisser bateau et matériel sur le bord pour faire des emplettes et à ce jour je n’ai jamais entendu parler de désagréments de la sorte,


Merci de me rassurer, c'est effectivement ça que je crains; en Norvège, j'ai vu des barques avec le moteur et les cannes au bord d'une rivière attaché avec une simple corde. Personne aux alentours, laissé là pour le prochain WE. Je ne crois plus à ça en France.

jak91 :
de plus il est facile de rendre le bateau inaccessible en le laissant un peu en retrait sur un banc de sable, ou pile de pont, etc.. (c'est pas les bords de seine)


Euh... si tu peux y retourner il n'est pas inaccessible ?? :)
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012

almariver
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 03/11/12

Message privé
EDF n'entretient pour ainsi dire pas ses panneaux de signalisation d'endroits dangereux qui restent souvent cachés par la végétation. Sur certains passages c'est un vrai jeu de piste que de trouver le sentier de portage pour détourner un barrage... Quant aux problèmes de sécurité vis à vis du matériel il est certain que voyageant seul c'est un problème à résoudre - mais si tu pars 15 jours c'est 15 jours de bouffe à trimbaler... Si tu voyages en automne, tu peux aussi planquer ton bateau, l'attacher, le faire garder par un pêcheur de confiance - il n'y a pas que des pirates au bord de l'eau ! même si l'insécurité grandit ici. Il faut préférer se ravitailler dans un village proche de la rivière (et il y en a...) que dans les villes.

Maintenant, faire le parcours entre Roanne et Nantes même en automne, je ne pense pas que tu seras aux calme surtout une fois avoir passé Nevers. Le bruit, le soir sur l'eau ça porte... Circulation, ligne de trains ce ne sont pas de calmes espaces pour se refaire un moi ! Plus en amont dans les gorges - Ok !

D'autre part, voyager seul est une stupidité sans nom. Soit tu fait seul comme tu le sens avec quand même une personne extérieure à la rivière comme assistance en cas de coup dur. Soit à 2 ce qui est l'idéal lorsque l'on s'entend bien.
C'est mon point de vue.
Alain
posté le 03 nov. 2012

jean baptiste
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 15/11/10

Message privé
yes pas vraiment de soucis de vol sur les berges ! bon evidement tu fait ça sur les quaiq de seinne a paris je ne dit pas!
j'ai laisser mon canoe plusieurs fois sur la dordogne, lot .... sans surveillance sans soucis
posté le 03 nov. 2012 mis à jour le 04 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
ok pour EDF et son laisser-aller. Je ne suis pas surpris; le canoé qui passe ce n'est pas sa préoccupation

almariver :
Si tu voyages en automne, tu peux aussi planquer ton bateau, l'attacher, le faire garder par un pêcheur de confiance - il n'y a pas que des pirates au bord de l'eau ! même si l'insécurité grandit ici. Il faut préférer se ravitailler dans un village proche de la rivière (et il y en a...) que dans les villes.


Oui, je me doute qu'en plus de la confiance vis à vis des habitants, il y a des solutions; et que se ravitailler dans les villages est moins risqué que dans les villes.

almariver :
Maintenant, faire le parcours entre Roanne et Nantes même en automne, je ne pense pas que tu seras aux calme surtout une fois avoir passé Nevers. Le bruit, le soir sur l'eau ça porte... Circulation, ligne de trains ce ne sont pas de calmes espaces pour se refaire un moi ! Plus en amont dans les gorges - Ok


Possible que ce ne soit pas le secteur le plus calme Mais plus haut je ne suis pas sur d'avoir le niveau technique sur le parcours...

almariver :
D'autre part, voyager seul est une stupidité sans nom. Soit tu fait seul comme tu le sens avec quand même une personne extérieure à la rivière comme assistance en cas de coup dur. Soit à 2 ce qui est l'idéal lorsque l'on s'entend bien.
C'est mon point de vue.


Ca n'engage que toi! Je trouve que tu y vas un peu fort! Si tu désires aborder une problématique de sécurité la question peut être présentée autrement.
De plus, d'autres l'ont fait sans pour autant faire la une du 20h.

Chacun a sa philosophie de la vie, et pour ma part je recherche une forme de tranquillité en même temps qu'une découverte. Ca ne m'empêche pas d'avoir un tel portable.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012 mis à jour le 04 nov. 2012

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Alaintrt :
je dirais plutôt 20 jours ou plus, sans doute pas 5!

il faut compter environ 25kg pour une semaine, petit dej, midi, soir, et eau (j'ai testé les lyophilises, en dehors du prix , faut pas être gourmet) ), pour l'eau, les rencontres qui ce font au fil de la descente (déchets, égouts, cadavres d'animaux, etc) n'incitent pas vraiment à consommer local.



Alaintrt :
Euh... si tu peux y retourner il n'est pas inaccessible ?? smile

donc disons pas directement accessible ;)
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 03 nov. 2012 mis à jour le 03 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
belles images !

c'est quoi la première ?? Une vache ??
J'imagine que ça donne pas envie de faire le café.. mais passé au filtre avec en plus du micropur, ça devrait aller...

jak91 :
l faut compter environ 25kg de fardage pour une semaine, petit dej, midi, soir, et eau (j'ai testé les lyophilises, en dehors du prix , faut pas être gourmet) )


25kg pour 7 jours pour 1 ou 2 ?? Ca me semble beaucoup, mais si tu y inclus l'eau ça fait peu.



jak91 :
donc disons pas directement accessible wink


Oui, je comprends bien, je plaisante !!
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012 mis à jour le 03 nov. 2012

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Alaintrt :
c'est quoi la première ?? Une vache ??
J'imagine que ça donne pas envie de faire le café.. mais passé au filtre avec en plus du micropur, ça devrait aller...

Oui une charolaise, c'était sur l'Allier, pour ce qui est du micropur, j'ai aussi testé, mais là j'avais pas le choix et j'en garde pas un bon souvenir, mais ce n'est que mon avis (test le système sur plusieurs jours avec une eau de rivière)

25kg c'est pour un solo d'une semaine, pour l'eau c'est environ 10L, en terme de distance et ce pour une descente plaisir avec un courant normal il fait compter 5km/h soit environ 30km/jour

La Loire est un must en matière de bivouac, ce ne sont pas les iles qui manquent pour te trouver des bivouacs calmes et tranquilles, évite les coins à l'ombre (moustiques), l'amont des iles est généralement orienté à l'Est (Soleil levant et bois flotté déposé par les crues).
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 03 nov. 2012

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
quand je descends pendant une semaine, je cherche également à me couper du monde. A ce titre je vois un intérêt à filtrer mon eau.
Quand je pars deux ou trois jours, mes poches à eau suffisent.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 03 nov. 2012

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
jak91
Curieux que cette carcasse soit dans l'eau. Les animaux d'élevage sont marqués, numérotés, répertoriés etc.. Le propriétaire ne doit pas pouvoir ignorer que sa bête se trouve dans la rivière. Il en est responsable, que la bête soit vivante ou morte.

25 kg solo dont 10kg d'eau ça fait 15 kg de nourriture/semaine. Ça reste une estimation puisque le poids est aussi fonction du type de produits alimentaires qu'on trimballe mais ça donne une idée. De toute façon en autonomie ne signifie pas qu'on ne peut pas acheter des produits en route: Si l'occasion se présente, un marché par exemple, facile d'accès, pas de problème pour se faire un complément, si on ne risque pas trop à laisser le canoé en rive de fleuve.

Oui pour les bivouacs, on doit pouvoir en trouver sans trop de difficultés.


Trappeur 63
C'est aussi comme ça que je vois les choses: Fonction de la durée, l'équipement varie.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 03 nov. 2012

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Voila le volume que cela représente, (la caisse plastique, le petit dej, l'eau et le réchaud est à part)





Alaintrt :
De toute façon en autonomie ne signifie pas qu'on ne peut pas acheter des produits en route: Si l'occasion se présente, un marché par exemple, facile d'accès, pas de problème pour se faire un complément, si on ne risque pas trop à laisser le canoé en rive de fleuve.

C'est exactement ce que je dis plus haut:

D'autres parts, cela ne sert a rien de se charger en eau et victuailles pour la totalité du parcours (à moins d’être en terres lointaines), les villages traversés offrent l'occasion de faire les réassorts ainsi que des poses agréables aux terrasses des cafés

Pour ce qui est de cette pov bête, je n'ai pas eu le courage d'aller vérifier si elle était marqués et à l'odeur ce n'était pas de la veille qu'elle était là.

En ce qui concerne le filtre à eau, je pense que c'est un ustensile que j'utiliserai certainement pour un voyage à pieds où vélo, là où il est possible de trouver des sources d'eau claire (régions montagneuses), mais sur une rivière de plaine, c'est rarement le cas et de plus, c'est le bateau qui porte ton eau.
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
(partager)
Remonter