Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Mer de Tasmanie 3
(partager)
posté le 03 avr. 2012 mis à jour le 03 avr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
Video de la tentative de traversée de la mer de Tasmanie par Andrew Mc Auley sur Arte TV :

http://videos.arte.tv/fr/videos/perdu_en_mer_de_tasmanie-6558094.html
ps. en ligne pendant 7 jours seulement



Uploaded with ImageShack.us
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 04 avr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,

Digérer ce reportage m'a nécessité quelques heures.

Ce témoignage bouleversant amène à se poser beaucoup de questions. Ce sont des hommes comme lui qui ont fait avancer l'Homme. Si le premiers à se brûler avait été écouté, nous ignorerions encore l'usage du feu. Et il n'est pas question au néofite que je suis de remettre en question ses choix. Sa vie lui appartenait et il était libre d'en faire ce qu'il voulait. Malgré tous les dangers, cette aventure aurait pu avoir une fin heureuse, il s'en est fallu de très peu.

La vraie question que me pose ce témoignage, c'est, pourrais-je aller jusqu'à risquer ma vie aussi consciemment? Dans quel but? Pour atteindre quoi?
J'ai beaucoup trop d'imagination ou je suis trop timoré, mais jamais au grand jamais je ne pourrai abandonner ma famille en pleurs sur une plage juste pour satisfaire mon égo. La compétition n'est pas mon trip, être ou ne pas être le premier ne m'a jamais interpellé vraiment. Et puis, mon ampathie envers mes proches m'interdirait de me mettre en danger aussi puèrilement (à mes yeux, uniquement à mes yeux) (peut-être aux leurs aussi). Me mettre dans une telle situation volontairement, affronter ce genre d'épreuve, la peur au ventre, nécessite aussi un caractère dont je ne dispose pas. Non pas que je sois mou. Je n'en ai pas la motivation.

Et finalement c'est fort bien comme ça. Je ne fais et ne ferai jamais partie des "Grand Aventuriers". A mon âge, j'en avais l'intuition. Maintenant j'en ai la certitude...
posté le 04 avr. 2012

samyomel
Martinet
(18 messages)
Inscription : 23/10/10
Lieu : dordogne

Message privé
salut

la réponse est dans le film: "certains ont besoin de mettre leur vie en jeu pour se sentir vivant" (citation très approximative!)

j'imagine qu'il devait être tiraillé entre sa famille et l'aventure extrême
et ça devait lui couter; lors de la première tentative, à peine parti, il se demandait pourquoi il faisait cela...

c'est une aventure très touchante par la simplicité et la "pureté" des protagonistes

j'en suis encore tout retourné!
posté le 11 juin 2012

ju_an_oriant
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 05/06/12

Message privé
Déterrage de topic :)

J'ai vu également le documentaire, il y a quelques temps déjà quand il a été diffusé sur arte.
Pour rebondir dessus, je n'ai pas compris la démarche. Enfin, plutôt, je n'ai pas compris le choix du bateau étant donné la démarche.

Le but étant de traverser la mer de Tasmanie en solo à la force des bras, pourquoi ne pas avoir choisi un aviron de mer?
Qui plus est au design éprouvé? Il y a déjà pas mal de plans qui ont été conçus pour différentes traversées à la rame.
D'ailleurs, si je me souviens bien, dans le documentaire, il parle également de deux mecs qui font la même traversée mais en aviron de mer.

Son bricolage pour rendre insubmersible son kayak, c'est vraiment juste pour faire bonne figure, d'ailleurs ça lui pose des problèmes au milieu de la traversée, si je me
souviens bien encore. Et ça ne remplit en aucun cas le critère d'insubmersibilité au sens d'architecture navale, à part s'il avait suffisamment de réserves de flottabilité, mais je ne vois pas bien comment il aurait pu, puisqu'il devait pouvoir s'allonger dans le kayak (donc grand compartiment envahissable), plus l'avitaillement.
S'il avait pris un aviron, il aurait déjà eu un vrai insubmersible autoredressable, avec certainement un système de fermeture de roufe plus éprouvé.

Comme les deux posts précédents, je pense qu'il a sciemment fait un pari en mettant le moins de chances de son côté.
Après c'est un peu le même débat qu'autour d'Into the Wild, c'est vraiment dommage de se mettre dans de telles situations. Je poursuis le parallèle, dans chaque cas, leur sort s'est joué sur une mauvaise préparation (mauvais choix de bateau pou l'un, pas pris de carte/compas pour l'autre).
(partager)
Remonter