13 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 6

Quel embarcation choisir pour une descente de la Loire ?

Néophite - 31 juil. 2011
Bonjour à tous ! Je désire faire l'acquisition d'un kayak gonflable pour descendre la Loire l'été prochain. Je suis, comme mon pseudo l'indique, un néophyte complet en ce qui concerne ce domaine. J'ai pas mal surfé sur les sites des différents fabriquant de canoë-kayak gonflables et lu pas mal d'avis d'acquéreurs sur ce même site. J'ai retenu deux modèles intéressants de chez gumotex, qui m'a paru être une marque sérieuse : le palava et le twist. Le premier me paraît un peu long pour de grandes rando en solo et le second trop petit pour embarquer tout mon barda. Chez sevylor, c'est le rio qui m'a intéressé (pas cher du tout) mais j'ai lu de mauvaises critiques à son sujet... Je suis un petit peu perdu et fais donc appel à vous pour m'aider à faire le meilleur choix ! D'autant que ça constitue quand même un investissement important. Je lance donc mon annonce : kayakiste débutant recherche kayak gonflable pour longues randos sur fleuve plutôt calme, avec une capacité de chargement importante et un prix avoisinant les 500 €. Merci d'avance !

pataphilippe - 01 août 2011
mis à jour le 28 oct. 2011
Salut Néophite,

Et pourquoi pas un Sevylor SVX 200 DS ?
Nous avons fait une partie de la Loire cet été (Tours-Nantes) et un de nos amis est descendu sur ce bateau. Voir le lien suivant LOIRE 2011

Le même kayakiste sur le même bateau avait également fait une descente de la Dordogne (conditions musclées au printemps 2010 avec un niveau d'eau très haut) et tu peux voir quelques images sur le lien suivant...
http://www.youtube.com/watch?v=tps3zsDXX3A&feature=player_embedded#at=27

Les arguments : - un bateau "rigide" (pour un gonflable) avec le fond haute pression à 7 PSI
- utilisation possible en duo pour de petites sortie à la journée, et en solo pour randonner avec charge. (225 kg de charge max)
- Solidité correcte, bien supérieure au rio. (certes ça ne vaut pas un Sea-eagle, mais le prix n'est pas le même)
- trouvable en occasion

Si ça t'interesse, voilà une annonce qui rentre plus que largement dans ton budget (je ne "sors pas masqué", c'est moi qui vends)
http://www.leboncoin.fr/nautisme/222110932.htm?ca=12_s
(le bateau est actuellement en Auvergne, et sera en Seine et Marne à partir de septembre, mais il peut aussi être expédié par colissimo)

Canoe Company - 01 août 2011
Bonjour,

Tu cherches un kayak ou un canoë ?
Est ce que tu vas continuer à utiliser ton embarcation après ta balade ou est ce que tu investis juste pour cette occasion ?

JF

jak91 - 01 août 2011
Canoe Company :
Bonjour,

Tu cherches un kayak ou un canoë ?
Est ce que tu vas continuer à utiliser ton embarcation après ta balade ou est ce que tu investis juste pour cette occasion ?

JF

Bonjour Néophite, et bienvenue dans l'univers de la rand'eau

Je me suis moi aussi posé cette question, car le Palava est un canoé ( pagaie simple), le twist un kayak (pagaie double)et ce n'est pas la seule différence, pour faire simple, l'assise en canoë c'est jambes à la verticales, en kayak elles sont allongées je te joins un lien vers une récente conversation sur la question ici.
ces différence ne sautent pas aux yeux de prime abord, mais dés que tu es sur l'eau là, les choses deviennent évidentes.

Pataphillipe te proposes un svx 200 à un prix très compétitif, pour une première approche, c'est un bateau qui correspond aux besoins d' une descente en autonomie, et cela te permettra de consacrer plus de budget aux matériels incontournables: charriot costaux (+ 80kg de ptc) , deux pagaies, corde de sécurité, etc, etc...

Ne néglige pas le matériel de randonnée, c'est lui qui devra te maintenir en autonomie tout au long de la descente (chaud, froid, humide), tente, duvet, matelas, vêtements, poncho de pluie, etc... c'est ce matériel qui rendra la descente agréable (peut-être plus que le bateau).

Mais un coup que tu auras pris la mer, l'eau douce, je ne doute pas de ta contamination fluviale

Au plaisir de te rencontrer sur l'eau.

Néophite - 02 août 2011
Merci beaucoup pour vous réponses !

Le projet en est vraiment au stade le plus primaire de son élaboration. J'ai découvert ce site il y a peu et depuis je passe mon temps à l'explorer... Vraiment très intéressant !
@ pataphilippe: En fait, j'ai 16 ans et pour financer mon trip, je compte monter un dossier de bourse auprès d'une association qui délivre des bourses de voyages aux jeunes de mon âge à 20 ans (Zellidja). Voilà pourquoi, même si ton offre m'intéresse beaucoup, je ne peux pas me permettre d'acheter mon véhicule avant d'avoir obtenu la bourse. J'ai néanmoins regardé les prix qu'exercent les différents revendeurs et il est en moyenne 200e moins cher neuf que le palava (sur lequel je m'étais finalement arrêté). Merci du conseil en tout cas ! Si jamais tu ne l'as pas vendu d'ici début 2012 (ce qui m'étonnerai vu le prix), fais moi signe.

@ Canoe Company et @ Tortue marine : C'est vrai que je n'avais jamais vraiment fais la distinction entre le canoë et le kayak (si ce n'est que le second et plus petit que la premier). Au final, outre les paramètres techniques de navigation, il me semble qu'un canoë offre une capacité de charge plus importante. En fait, la Loire sera pour moi un baptême et un entraînement pour des projets plus grands, donc oui ! Je compte me reservir de mon canoë et acheter du solide ! Merci d'avoir pris le temps de me répondre !

Du coup, je me pose une autre question: celle de la vitesse moyenne sur un fleuve. En lisant les récits des descentes de Cath (and cie.) et de Cariacou sur la Loire, j'ai pu me faire une idée qui tourne autour des 30km/jour. Cela reste-t-il vrai lorsque l'on est seul ?

jak91 - 05 août 2011
Néophite :
Du coup, je me pose une autre question: celle de la vitesse moyenne sur un fleuve. En lisant les récits des descentes de Cath (and cie.) et de Cariacou sur la Loire, j'ai pu me faire une idée qui tourne autour des 30km/jour. Cela reste-t-il vrai lorsque l'on est seul ?

Si pour l'exemple tu fait référence à un canoë, alors c'est certain que ce sera plus rapide à deux à condition d'être synchro, mais c'est aussi vrai pour un kayak.

Donc en solo:

Tu peux te baser sur une moyenne de 5 km/h sur une rivière de classe 1/2 (Loire), un courant plus vif l'augmente, mais sur les secteurs aval de classes 3/4 malgré qu'ils soit plus rapides, sont morcelés de retenues d'eaux, ce qui, dans les faits, équilibre les moyennes , les principaux facteurs de baisse sont, 1° le vent de face, puis les différents obstacle portés ou charioter.

Bien sur cela n'est valable que pour une embarcation de randonnée, il est évident qu'avec un kayak de descente tu multiplie par trois ou quatre ces valeurs, mais c'est hors sujet
Malgré tout, c'est une bonne moyenne pour un début, et le soir venu tes épaules te le rappelles

Néophite - 05 août 2011
Je ne cherche en aucun cas l'exploit physique de toutes façons (ni même l'exploit du tout d'ailleurs). Une troisième question me vient : un chariot est-il indispensable pour les portages lorsque l'on possède un canoë gonflable ?

Remonter