Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Marseille-Antibes en kayak gonflable
(partager)
posté le 16 juin 2011 mis à jour le 16 juin 2011

Clad14
Martinet
(40 messages)
Inscription : 14/07/10
Lieu : Lyon-Villeurbanne

Message privé
Bonjour,
je viens relater ici mon expérience de rando nautique itinérante au départ de Marseille et à destination d'Antibes. Le récit sera en plusieurs parties.

Chapitre 1 : Matériel et préparatifs
Mon projet a germé au début de l'été 2010 pour une réalisation dans le première quinzaine de septembre (hors affluence touristique). Avant cela, quasiment aucune expérience du kayak mais je nage depuis tout petit et l'eau ne me fait pas peur.

Place à quelques photos, les seules du reportage vu que je suis parti en mer sans APN par précaution.



L'ensemble de mon matériel en configuration chariot. Le sac à dos contenait des vêtements, la nourriture du WE et des papiers. Le chariot de bas en haut : des roues de diable fixées sur une plaquette maison, le kayak dans sa valise en toile, rames, parapluie, rabanne, un sac étanche 45L qui contenait la tente D4 T2 et un sdc D4 Sleepin Bed (6kg l'ensemble quand même!), gilet et chapeau. Je voyage comme ca en métro, bus et train.



Le kayak chargé prêt à la navigation.



Le pont avant avec pompe, rabanne, serviette, eau, encas et parapluie pour naviguer au portant. J'y met aussi la plaquette du chariot glissée dans le gilet.



Le pont arrière avec le sac à dos derrière le siège, tente et duvet, et les deux roues démontées.



Ce jour-là, la traverse soufflait et le lac du Bourget clapotait beaucoup. Chapeau et ciré de rigueur.




Le chariot en usage kayak gonflé.

A cause du mauvais temps, j'ai renoncé à chercher un emplacement de bivouac le long de la cote sauvage et j'ai pris une place au camping qui se trouve sur le rivage sud (et donc accessible sous le vent).



Coin tranquille pour le déjeuner du dimanche.

Cette sortie au WE a fait partie de ma préparation : deux navigations sur le lac de Miribel Jonage, une descente du Rhône sur 5 km du nord au sud de Lyon et enfin ces 40km sur le lac du Bourget. Il ne restait qu'à monter à bord du TGV pour Marseille.

La suite au prochain épisode.
(partager)
Remonter