Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Destinations
CYCLONES 7
(partager)
posté le 02 févr. 2011

sebastien heritier
Etourneau
(61 messages)
Inscription : 22/06/06

Message privé
A vouloir se balader là où personne ne va, on risque d'étre confronté à des phenoménes météo assez extrémes.

Est- ce que l'un d'entre vous aurait fait la terrible expérience d'étre confronté à un cyclone à proximité de la cote loin de tout abris?
En gros, comment survivre à un vent de 200km/h quand on est immergé en pleine nature?!?

Avis aux survivants!
posté le 02 févr. 2011

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
je ne suis pas un survivant de cette situation mais j'ai lu que dans une telle situation il faut se mettre à l'abri sous un pont en béton armé .
la 2eme solution c'est d'éviter d'être en pleine nature à cette saison là.
Ne me remercie pas pour mes bons conseils.:roll::D
posté le 03 févr. 2011

sebastien heritier
Etourneau
(61 messages)
Inscription : 22/06/06

Message privé
Mais si! Merci Philou!

Le probléme avec les cyclones, c'est tout ce qui vole: taule ondulée, tuiles...

Pas de probléme quand on est en pleine nature avec les tuiles!

Un cyclone de force 5 avec des vents atteignat 290 km/h ( soit 841kg/m2) a touché le far north Queensland en Australie. Pas un mort.
Et qu'on ne me fasse pas croire que pas une seule personne n'ait été prise dans la tempéte sur une plage ou qu'un type n'ait pas pu résister à la tentation d'assister en direct à un phénoméne aussi spectaculaire que rare.
posté le 03 févr. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
sebastien heritier :
des vents atteignat 290 km/h ( soit 841kg/m2) .

tu as oublié de diviser par 2 ( c'est 1/2 rho )
avec une masse volumique de l'air de 1,2 kg/m3 à 20 °C je trouve 3893,5N soit environ 389,35 kg/m² pour un vent de 290 km/h .
posté le 04 févr. 2011

sebastien heritier
Etourneau
(61 messages)
Inscription : 22/06/06

Message privé
salut Rubis

J'ai simplement suivi cette régle:

La force du vent est proportionnelle au carré de la vitesse: à 125 km/h, la force est de 160 kg/m², à 250 km/h elle passe à 625 kg/m²

Mais je dois t'avouer que je n'ai d'autres sources. le probléme entre ces 2 régles ( la tienne et celle que j'ai récupéré sur le net est qu'elles donnet des résultats qui sont presque du simple au double!

Hier, un scientifique habitué aux questions exentriques m'a dit que le corps humain aurait du mal à supporter un vent de 300km/H en imaginant qu'il soit plaqué contre un mur et bein entendu qu'aucun objet ne vole autour!
Mais la proba d'avoir à affronter un tel vent est minime. Et surtout, ça ne dure pas des jours. c'est un combat de qques heures De plus, juste au milieu, on bénéficie de cette merveille de la nature: l'oeil du cyclone!
L'idéal en fait serait de pouvoir s'abriter dans une grotte à une vingtaine de métres au dessus de la mer pendant la pire phase cyclonique.
posté le 04 févr. 2011 mis à jour le 04 févr. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
sebastien heritier :
salut Rubis

J'ai simplement suivi cette régle:

La force du vent est proportionnelle au carré de la vitesse: à 125 km/h, la force est de 160 kg/m², à 250 km/h elle passe à 625 kg/m²

Mais je dois t'avouer que je n'ai d'autres sources. le probléme entre ces 2 régles ( la tienne et celle que j'ai récupéré sur le net est qu'elles donnet des résultats qui sont presque du simple au double!

.

la formule c'est 1/2*rhô * V²
rhô c'est la masse volumique de l'air qui est variable en fonction de la température , de l'humidité et de la pression atmosphérique ( en général on prend 1,3kg/m3 ).
V c'est la vitesse en m/s .
et çà c'est pour la force exercée perpendiculairement sur une plaque de 1 m² si c'est pas une plaque çà fait moins il faut tenir compte de son CX ( Coefficient de traînée ).
avec un vent de 290 km/h çà doit pas être possible de tenir debout tu rampes par terre .

sebastien heritier :
à 125 km/h, la force est de 160 kg/m², à 250 km/h elle passe à 625 kg/m² .

le calcul est faux .
pour 125 km/h ( 34,72 m/s ) c'est ( je prend 1,3kg/m3 pour l'air ) : 0,5 * 1,3 * 34,7 ² = 783,5 N = 78,35 kg/m²
pour 250 km/h ( 69,44 m/s ) c'est : 0,5 * 1,3 * 69,4 ² = 3134,2N = 313,42 kg/m²

çà correspond bien aux calcul de meteofrance : http://france.meteofrance.com/html/vigilance/guideVigilance/dm_vent.html
posté le 05 févr. 2011

sebastien heritier
Etourneau
(61 messages)
Inscription : 22/06/06

Message privé
merci Rubis

Tes calculs sont en effet bien plus explicites que ceux que j'ai récupéré sur Wikipedia.

313, 42 kg/m2 pour un vent de 250 km/h.
Il ne fait aucun doute qu'il est impossible de se tenir debout, d'autant plus que le vent souffle en rafales et non de maniére soutenue. Ramper ne doit étre possible que perpendiculairement au sens dominant du vent.
La conversion sur un étre humain. Imaginons qu'un type de 1,8O métre présente 0,5 m2 de prise au vent. Avec un vent de 250 km/h, ceci revient à devoir supporter une charge de 150 kg ( en arrondissant). Ceci confirme ce que le scientifique me disait. Le corps ne peut résister. Et ce d'autant plus s'il est bombardé de gouttes d'eau!

Lors de cyclones, la phase critique où les vents atteignent leur paroxysme est relativement courte. Si je prends l'Australie, le cyclone de référence de 2006 n'a duré que une heure. Yasi, qui traverse en ce moment le continent a duré 12 heures!

Je pense qu'il doit étre possible d'assister à un cyclone de force 5 sur une cote à condition d'avoir prévu un abri conséquent poiur passer ces quelques heures. De plus, il est possible de se protéger et de peut étre voir ce qui se passe à condition de l'avoir bien préparé.

Imaginons un abri naturel constitué de roches situé à une bonne vingtaine de métres au dessus de la mer et situé dans une zone qui ne prendrait le vent que de coté. On peut tenter d'installer une caméra étanche à travers une ouverture. peut-étre aménager cette ouverture à l'aide d'un matériaux transparent incassable. Etc...

Je vais regarder ça de plus pret lors de mes prochaines balades sur les cotes à cyclones!
posté le 05 févr. 2011

mohandas
Martinet
(35 messages)
Inscription : 08/01/11

Message privé
Tout celà est fort interéssant mais ne répond pas à la question initiale de Sébastien qui était " comment ont fait les survivants pour se protéger ? "
La réponse est fort simple .... IL N'Y A PAS DE SURVIVANT ...
En tout cas c'est cool les infos sur la densité , les masses volumiques et le poids des tuiles ; moi qui n'ai pas fait d"étude je n'imaginais même pas .
Maintenant quand je rencontrerai un cyclone ( pas pressé quand même ) je pourrai calculer en utilisant le théorême de Thales le temps nécessaire avant que le bougainvillier géant me tombe sur la tête .
Sinon , moi qui n'ai pas fait d"études mais qui a fait de l'athlétisme je peux toujours essayer de courir plus vite que le vent .
Bonne journée les foromeurs ; Mohandas
(partager)
Remonter