Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Philosophie du voyage nature
Acceder en train dans le Grand Nord de l'Europe 8
(partager)
posté le 26 nov. 2010

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Discussion associée à l'article de Fanny sur son trip ski/pulka + train en Suède sur la Kungsleden
Et pourquoi pas ?
posté le 26 nov. 2010

laupo73
Martinet
(26 messages)
Inscription : 06/06/10

Message privé
bonsoir,

le ski pulka je ne connais pas , le grand nord non plus en faite je ne connais pas grand chose , mais un grand bravo sur l'esprit du voyage sa fait plaisir a lire :),
ouaf ouaf!!
posté le 06 janv. 2011 mis à jour le 06 janv. 2011

Plécoptère
Etourneau
(57 messages)
Inscription : 15/06/09

Message privé
Le train semble être une solution vraiment intéressante. Ecologique, douce et peu coûteuse (à condition d'avoir une carte interrail). Du coup je m'en veux un peu de ne pas y avoir pensé à temps cet été...

L'inconvénient de la carte interrail c'est qu'elle ne permet au maximum de voyager seulement sur des périodes de 22 jours. Le trajet jusqu' au pays des sâmes nécéssitant à lui tout seul 4 jours au total ( Aller + retour) ça ne laisse qu'un peu plus de 3 semaines sur place. Bon c'est déjà pas mal. Mais si on veut rester au delà, voyager en train devient un luxe. Il est douloureux de concevoir que le train soit à ce point plus onéreux que l'avion... Il y a comme un décalage entre le discour et les faits.

Aussi, je me demandais: La carte interrail vaut elle également pour les transports en bus ? Le train ne va pas partout dans le Nord et les trajets en bus sont souvent nécéssaires.

En tout cas merci pour ce témoignage.
posté le 02 févr. 2011 mis à jour le 02 févr. 2011

fanouche
Martinet
(31 messages)
Inscription : 20/02/07

Message privé
Bonjour,

Il y a aussi 1 pass 1 moiss mais beaucoup plus cher effectivement... Après, pour un voyage plus long, il est peut-être intéressant de faire une réservation/train sans prendre de Pass et en passant par les compagnies nationales... A voir.
La carte Interail laisse une grande liberté spatiale. On peut prendre le train que l'on veut, et ça c'est vraiment intéressant.

On me dit souvent que les surplus bagages en avion avec du matos d'hiver sont très importants, et que dans ce cas, le prix de l'avion se rapproche du train (pour monter en Laponie). L'été effectivement ça n'a plus lieu d'être.

Concernant les réductions supplémentaires qu'offre le Pass, tu les trouveras ici

De mon côté aussi le budget conditionne largement le voyage...cependant, après avoir essayé le train, je n'envisage même pas de retourner en Laponie en avion. Il ne faut pas prendre le train comme deux jours de gâchés, mais comme deux jours d'intenses découvertes... Il faut me croire, c'est un moment à part!

Essayez! Vous m'en direz des nouvelles!

Ciao

Fanny
Rail and Ride
posté le 08 févr. 2011 mis à jour le 09 févr. 2011

paleo_Flo
Sterne arctique
(217 messages)
Inscription : 29/08/06

Message privé
Plécoptère :
... Il est douloureux de concevoir que le train soit à ce point plus onéreux que l'avion... Il y a comme un décalage entre le discour et les faits.

Pas certain que ce décalage existe...le coût d'un avion en fonctionnement/passager est probablement plus élevé que celui du train/passager, si tu divises encore par les km ce sera moins vraie mais le bilan carbone sera autrement meilleur en train.
Si tu divises le coût de fonctionnement/passager par le temps, tu verras que le train n'est pas cher du tout :) mais que tu mets un temps fou pour te déplacer ;)

Pour le train l'amortissement de l'infrastructure de base est autrement plus élevé que celle d'un avion, c'est ce qui fait que celà reste tout de même onéreux : Acquisitions foncières, déblaiement, remblaiment, ouvrages d'art, tunnels, gares, rails, superstructures et les coûts d'exploitation, c'est colossal !
Solar 300, 405, Osprey triple_construction amateur, Bavaria 32
posté le 08 févr. 2011

Plécoptère
Etourneau
(57 messages)
Inscription : 15/06/09

Message privé
Flo a écrit:
Si tu divises le coût de fonctionnement/passager par le temps, tu verras que le train n'est pas cher du tout mais que tu mets un temps fou pour te déplacer

A effectivement, je ne l'avais pas vu comme ça !
posté le 16 févr. 2011

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
L’article de Fanny me semble fondamentalement constructif.
Ce type de démarche avance vraiment, à mon avis, dans le bon sens :
- Qui prend d’habitude l’avion essaie le TGV et raconte (comme Fanny).
- Qui prend d’habitude le TGV essaie le train ordinaire et raconte.
- Qui prend d’habitude le train ordinaire essaie le bus et raconte.
- Qui prend d’habitude la bagnole…
De seuil franchi en limite dépassée, l’ultime jouissance du Voyage Nature ressemble-t-elle à un voyage intégralement réalisé à pieds (avec un parapente ou un delta le cas échéant), sur une coque sans moteur, à vélo, à cheval, sur l’intégrité du parcours depuis chez soi, à l’aller comme au retour ?
posté le 17 févr. 2011 mis à jour le 17 févr. 2011

paleo_Flo
Sterne arctique
(217 messages)
Inscription : 29/08/06

Message privé
H3 :
L’article de Fanny me semble fondamentalement constructif.
Ce type de démarche avance vraiment, à mon avis, dans le bon sens :
- Qui prend d’habitude l’avion essaie le TGV et raconte (comme Fanny).
- Qui prend d’habitude le TGV essaie le train ordinaire et raconte.
- Qui prend d’habitude le train ordinaire essaie le bus et raconte.
- Qui prend d’habitude la bagnole…
De seuil franchi en limite dépassée, l’ultime jouissance du Voyage Nature ressemble-t-elle à un voyage intégralement réalisé à pieds (avec un parapente ou un delta le cas échéant), sur une coque sans moteur, à vélo, à cheval, sur l’intégrité du parcours depuis chez soi, à l’aller comme au retour ?

Certe, certe, le problème central de l'affaire est le temps dont on dispose...
Solar 300, 405, Osprey triple_construction amateur, Bavaria 32
posté le 21 févr. 2011

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Le problème central de l’affaire est le temps dont on dispose…
Une variante exprimée récemment sur le net : la nuisance aux autres Terriens incommode la Liberté.
Une autre : marcher, pédaler, naviguer propre, chevaucher, tout cela est-il porteur de non-sens dès lors qu’il s’agit de se faire plaisir ? Par exemple pour relier un point A (chez moi) à un point B (le spot de départ du trip) puis de cheminer vers C (le but du trip) avant de rejoindre A ?
Manquer du temps nécessaire pour vivre ses rêves est un sujet d’envergure.
Qui appelle donc des théories et conjectures novatrices sur l’espace et le temps disponibles et visités par le regard du Voyageur full Nature...
(partager)
Remonter