Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Que faire à Ilulissat (Groenland) ? 2
(partager)
posté le 30 sept. 2010

yalena
Martinet
(16 messages)
Inscription : 10/12/08

Message privé
Voici quelques informations sur cette charmante mais septentrionale bourgade. Ce post fait suite à mon post d'informations sur le Artic Circle Trail au Groenland. J'ai passé 7 jours à Ilulissat avec Piia et selon la météo et le budget, il y a largement moyen d'occuper ces 7 jours, voire plus si vous voulez aller voir la calotte glaciaire.

Piia étant fan de course d'orientation, elle avait contacté le club local (http://iog.9net.dk/default_uk.asp). Nous avons donc participé à l'entrainement hebdomadaire (le lundi soir), c'était franchement sympa et cela nous a permis de rencontrer la famille Nielsen, qui nous a ensuite hébergées toutes les deux. Parce qu'avant que nous ne trouvions cette famille providentielle, nous étions sous la pluie dans une ville où la moindre petite chambre de 2 lits en auberge de jeunesse fait 500 DKK (67 euros) par nuit.

A Ilulissat, ne cherchez pas d'hébergement bon marché, cela n'existe tout simplement pas. Et manque de chance, comme c'est une grande ville, l'hébergement en famille est plutôt marginal. Pour rencontrer les gens, c'est un peu la lutte.

Dans un sursaut de désespoir, n'allez pas à l'hotel Naleraq !! Certes pour 2 personnes, c'est "seulement" 400 DKK (54 euros pour 2 personnes), mais la patronne est dans un état au mieux comateux-souriant, au pire alcoolisé-aggressif, toute la journée... Peut-être (j'espère !) que des clients l'ont vue de bonne humeur et peut-être même bienveillante à leur égard, mais sa réputation dans la ville est plutôt celle d'une personne qui déteste les touristes et les danois (et elle tient l'un des seuls hôtels dans LA ville la plus touristique de la cote ouest, sachant que la plupart des touristes sont... danois. Cherchez l'erreur).

Au début, c'était assez marrant, car nous sommes entrées et avons candidement demandé s'il restait des chambres de libres. La femme nous a répondu que ben non..., avant de parler à la patronne, qui s'est rappelé du mot écrit sur le fronton du batiment : HOTEL. Et là, le prix était assez flou, elle a fini par tomber d'accord, après un conciliabule assez confus avec elle-même, sur 400 DKK pour deux chambres. Il a été hors de question par la suite de ne payer "que" 200 DKK pour une seule chambre. 1 chambre, 2 chambres c'était le même prix (la canette de coca était aussi à 400 DKK, oui 54 euros le tiers de litre, pourquoi ?)
Elle nous a ensuite réclamé de payer assez violemment. Même si d'ordinaire et sur le principe je suis d'accord pour payer avant, là j'ai refusé fermement. Elle était complètement bourrée et je ne voulais pas qu'elle nous re-demande l'argent le lendemain matin.
En fait, nous aurions même pu partir sans payer vu son état le lendemain matin...

Cette femme est connue dans la ville et même toute sa famille. Je la plains sincèrement.

Mais de là à lui pardonner d'avoir tenté d'ouvrir notre chambre à 2 h du matin, d'avoir vomi bruyamment dans nos toilettes et d'avoir ensuite fumé toutes les cigarettes que son état lui a permis de fumer sans mettre le feu au canapé où elle semble s'être effondré après sa soirée, juste à coté de notre chambre... Bref.
Moi quand je dors, je dors.
Même si quelqu'un boit, vomit, fume ou fait quoi que ce soit d'autre de pas très bruyant dans la pièce d'à coté.
Mais pour Piia, ce fut une nuit blanche.

Je vous recommande donc d'éviter cet hôtel :) Ou alors allez-y, mais vous racontez parce que ça pourrait être marrant de faire un concours de récits "mon séjour à Naleraq".

Je précise que nous avons dormi là uniquement car la météo ne nous permettait pas vraiment de dormir sous la tente à ce moment-là. Évidemment, à partir du moment où nous avons eu une famille pour nous héberger, il a à nouveau fait beau et nous sommes allées camper dans la montagne pour aller admirer le fjord plein d'icebergs, histoire de ne pas "encombrer" la famille 6 jours de suite :)

A Ilulissat, vous pouvez camper au sud de la ville, près de l'ancien Héliport. Il y a un chemin en bois pour aller voir le fjord, des toilettes (mobiles, enlevées vers le 10 septembre car c'est la fin de la saison touristique) et l'eau courante dans le bâtiment attenant, mais ce n'est pas très loin des zones où les chiens sont parqués. Attention à la nourriture, à protéger en cas de chiens en liberté...

Question shopping, à Ilulissat, vous trouvez toute la nourriture souhaitable et imaginable.
Arrivant en fin de saison, pour les souvenirs, faudra compter sur les restes :)
Si vous voulez acheter du gaz (vous êtes peut-être arrivés en avion...), n'essayez même pas les supermarchés (à moins que Pissifik ne se remette à en vendre...), ni Stark d'ailleurs, qui vend du matériel de bricolage (et où on va essayer de vous envoyer)...
Mais plutôt la boutique réservée aux pêcheurs sur le port.

Pour aller sur internet, à l'hotel Hvide Falk, vous pourrez surfer 30 minutes pour 30 DKK, cela peut vous être utiles pour commander sur internet des billets de bateau. Vous n'avez pas besoin de les imprimer, il suffit d'inscrire le numéro de réservation (un par personne et par trajet) sur un papier, que le cap'tain vous tamponnera avec plaisir !

Que faire à Ilulissat ? Des balades en bateau ! (de toute façon les routes ne mènent nulle part)
Déjà, si vous avez un budget serré, allez sur le site web www.diskoline.gl, où vous pourrez acheter les billets 75 DKK moins cher qu'au bureau DiskoLine.
Les tickets seront bien entendu moins cher que si vous les achetez aux agences touristiques.
Attention, faites-le à l'avance, c'est vite booké, même en fin de saison... En plus, mieux vaut s'organiser un peu car il n'y a pas un bateau toutes les deux heures...

Nous avons tenté deux excursions : Ilimannaq et Oqartsuq.

Ilimanaq : petit village sympa au sud d'Ilulissat. Le bateau passe devant les icebergs et vous pouvez les voir à l'aller et au retour, à vos appareils !! ce trajet aller/retour vous coutera quelque chose comme 75 euros, charges de carte bancaire incluses (peut-être un peu plus selon votre banque...) A bord, vous avez café et thé à volonté. Dans le village, vous pouvez aller voir les chiens, acheter du poisson fumé aux pêcheurs (omble chevalier) et aussi monter sur les rochers, vers le fjord et là, vous avez un super spot pour admirer les baleines, en espérant qu'elles soient au rendez-vous.

Oqartsuq : Village au nord d'Ilulissat, avec son fameux restaurant "H8". Vous pouvez y aller à pieds tranquille, ça fait 22 km et c'est assez facile. Au restaurant, vous pourrez gouter la fameuse assiette de poissons du cuisinier (ça fait envie ! http://www.flickr.com/photos/zinnie/1031633810/), mais attention ! Il faut réserver avant... Toutes les informations ici : http://www.greenland.com/content/english/tourist/news/news_archive/feature_restaurant_h8_offers_the_best_from_the_arctic_ocean.
Si vous ne réservez pas... D'abord vous risquez de vous casser le nez sur la porte (fermée), et ensuite, le patron va vous cuisiner de la vieille baleine congelée noyée dans une sauce improbable avec des légumes en boite. C'est pas mauvais, mais y'a mieux.

Les agences de touristes proposent de vous vendre le trajet + le déjeuner, mais le trajet est moins cher en passant par diskoline directement.

En-dehors des balades en bateau, vous pouvez aller voir les ateliers d'artisans à Ilulissat, c'est sur le chemin entre le port et la ville. Vous avez d'ailleurs une petite boutique qui loue des DVD, vend des cartes mémoires et des glaces à la crème assez merveilleuses :)

Les randonnées autour de ce village sont magnifiques, car les paysages sont ponctués d'icebergs. Si vous montez assez haut, vous pourrez même admirer le glacier, bande de veinards :p

Tikulluarit !

Yalena
posté le 28 août 2011 mis à jour le 28 août 2011

Anne et Antoine
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 07/08/08

Message privé
Bonjour,

Je reprends cette discussion, car c'est un compte rendu sur le même sujet.

Nous voulions vous faire un petit compte-rendu de notre séjour à Ilulissat à la fois dans un but touristique mais aussi dans le cadre de ma thèse que je réalise sur le développement du tourisme au Groenland. J’avais préalablement posté un message pour interviewer certains d’entre vous, chose que je n’ai pas eu le temps de faire. Je suis gêné vis-à-vis des personnes qui avaient répondu mais que je n’ai pas eu le temps de contacter par la suite. Veuillez m’en excuser.


Lors de notre séjour, nous sommes restés uniquement à Ilulissat afin d’effectuer des enquêtes auprès des touristes et des acteurs du tourisme. Ainsi, à l’instar des touristes qui restent entre 1 et 4 journées en moyenne dans la ville, nous y sommes restés beaucoup plus longtemps, le temps d’y vivre un peu et de découvrir la vie de cette grande ville du Groenland de 5000 hab.

Ilulissat se situe au nord du cercle polaire, c’est la destination touristique numéro 1 au Groenland. Le glacier, Kangerlua classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’emblème touristique de la ville mais aussi du changement climatique dans le monde. Ce glacier qui avance d’une quarantaine de mètres par jour, a fait l’objet de nombreuses études scientifiques et (a) attire(é) de nombreux politiques du monde entier.

La ville propose au départ de l’ancien héliport deux petites promenades à la demi-journée qui donne un bel aperçu de ce glacier et des icebergs qui dérivent lentement dans la mer. L’une d’entre elle sera aussi l’occasion de contempler les vestiges d’habitations Inuit. Historiquement, les Inuit du Groenland n’ont jamais vécu dans des igloos mais dans des maisons végétalisées. La plus fameuse promenade rejoint un poste d’observation élevé permettant de contempler le panorama. Cette promenade très accessible, car aménagée pour limiter le piétinement des sols arctiques, se prolonge par une balade plus longue qui longe le fjord englacé, Kangerlua. Vous pourrez enrichir votre randonnée par des « rallongis » qui emprunteront les sentes de pêcheurs à flanc de falaise.
Une autre promenade vous permettra de contempler la baie de Disko encombrée d’icebergs et l’ancien cimetière d’Ilulissat. Pour l’anecdote, dans un pays comme le Groenland où le sol meuble n’existe pas, une fois la capacité maximale du cimetière atteinte il faut trouver un autre espace libre pour les défunts. Ainsi celui que vous croiserez a atteint sa capacité maximale, le cimetière actuel se trouve sur le chemin de l’aéroport.

A Ilulissat de multiples points de vue s’offrent à vous pour contempler la baie, la ville, les icebergs, la folle activité de l’aéroport, digne de Roissy ou presque, et les chiens presque aussi nombreux que les habitants.

La promenade qui vous mène à Oqaatsut, qu’une participante avait déjà pu décrire sur le forum est exceptionnelle. La destination finale, le village d’Oqaatsut est lui aussi exceptionnel, une baie intérieure aux allures de Corse la chaleur en moins, quoique... Cette promenade est très longue à faire aller retour dans la journée mais vous pouvez faire une partie du chemin aller ou retour en bateau. Mais il est tout à fait possible de s’éloigner un peu du sentier pour se rallonger un peu bien que la carte soit de très peu précises et trouver un site de bivouac exceptionnel.

Nous avons eu aussi l’occasion de nous rendre en bateau à Ilimanaq. Ce village au sud d’Ilulissat est un petit peu, voire très décevant après s’être rendu à Oqaatsut. De plus la sortie en mer, comme toutes les excursions proposées par les agences de voyage sur place est extrêmement chère. D’ailleurs si vous avez recourt à une agence de voyage, privilégiez l’agence Ilulissat Tourist Nature tenue par un italien francophone. Cette petite agence s’oppose tant dans sa taille que dans sa philosophie à World of Greenland, qui n’emploie quasi-exclusivement que des étudiants danois qui viennent faire une saison au Groenland et aucun groenlandais.

N'hésitez pas à aller sur l'île de Disko pour sillonner une partie de l'île à pied. Cette île volcanique est très différente du reste de la baie. Il est très facile de s'y rendre et d'y rester quatre ou cinq jours pour découvrir les affleurements géologiques exceptionnels.


Sur le plan pratique tout y est très cher. La nuit à l’auberge de jeunesse, initialement construite pour les ouvriers de l’aéroport offre un confort très spartiate pour une somme assez importante. Le camping d’Ilulissat est actuellement fermé pour des raisons purement financière : manque de rentabilité. Il était tenu par World of Greenland et la municipalité n’a pas répondu à leur sollicitation pour maintenir l’existence du site. Ainsi, si le camping reste toléré il ne faudra pas compter sur les douches et les toilettes (bien que des toilettes aient été installées en cours de saison). En tout les cas vous pourrez monnayer vos douches à l’auberge de jeunesse.
Vous pourrez trouver du gaz à Ilulissat soit gratuitement auprès de l’auberge de jeunesse où les anciens hôtes laissent leur cartouche avant leur départ ou dans le Pissifik le plus près du port. C’est l’unique endroit où il y a du gaz. Sinon le réchaud à essence sera tout aussi pratique, vous pourrez compter sur un prix au litre très bon marché, curieusement moins cher qu’en France malgré l’éloignement.

Bref courrez au Groenland, et si votre budget et votre emploi du temps le permettent n’hésitez pas à rester un peu plus longtemps que les autres, ça vaut le coup.


Anne et Antoine
posté le 22 avr.

Pimpampom
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 22/04/17

Message privé
Bonjour,

Je cherche à partir à Ilulissat, mais je n'arrive pas à contacter l'auberge de jeunesse.
Comme c'est le seul 'petit' prix que j'ai trouvé (250DKK), je voudrai reserver pou être sure de pouvoir y loger, d'autant que si je ne peux, le hebergements suivants passent au double de prix largement.
Savez-vous comment je peux reserver ?
Et/ou connaisez-vous des herbergements à petit prix pour une personne ?
Je vous remercies pour ces infos.
Charlotte
(partager)
Remonter