1 membre et 24 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 13

Pour les gens simples.

BM - 31 juil. 2010
Voici une vidéo ( http://www.youtube.com/watch?v=qUe1C7f1_bU ) de Tancrède Melet qui, loin de tous délires mégalomaniaques, a su se contenter d’une « petite » virée en solo de 530 km en 13 jours sur le canal du Midi et la Garonne. Il ne rentrera certainement pas dans l’histoire avec ça, mais vu la modestie des moyens mis en oeuvre il s’agit selon moi d’un authentique exploit !

jybn - 31 juil. 2010
Oui! belle ballade, un peu spartiate à mon goût mais sympa ! le film est bien fait.

Grégoire - 31 juil. 2010
Wahou, super periple. Effectivement, spartiate est le mot et comme dit Jybn, le film est très bien fait.

Bixente - 01 août 2010
BM :
Voici une vidéo ( http://www.youtube.com/watch?v=qUe1C7f1_bU ) de Tancrède Melet

Tancrède avait déjà posté ici. Mais ça fait plaisir de revoir sa vidéo et sa façon de penser/réaliser qui me plait bien.

rubis - 01 août 2010
le sous équipement contraste avec le suréquipement pour se filmer .
une panasonic tm300 ( 1400 euros )
une gopro HD ( 350 euros )
http://www.magazinevideo.com/comparatif-video-604.htm
http://www.camera-de-sport.com/cameragoprohdhelmethero-p-3428.html

BM - 01 août 2010
mis à jour le 02 août 2010
rubis :
le sous équipement contraste avec le suréquipement pour se filmer.

Eh oui ! Tu mets là le doigt sur l’un des maux de notre époque où nos contemporains n’ont plus le sentiment d’exister s’ils ne sont pas « vus à la télé » ou à défaut sur You Tube, la télé du pauvre.
Toutefois, la performance n'en est pas moins belle.

Grégoire - 01 août 2010
BM :
Eh oui ! Tu met là le doigt sur l’un des maux de notre époque où nos contemporains n’ont plus le sentiment d’exister s’ils ne sont pas « vus à la télé » ou à défaut sur You Tube, la télé du pauvre.
Toutefois, la performance n'en est pas moins belle.

Je ne pense pas que cet individu avait cela en tête. Je sais bien qu'il est toujours plus facile de juger sans savoir, même si juger quelqu'un est déjà en soit un défaut. Perso, j'apprécie ce qu'il est et aime son envie de partager. Maintenant qu'il est un penchant pour le beau matos d'image et préfère trainer son vieux tronc, cela peut se comprendre. Moi aussi j'ai mes excès, mes faiblesses et alors ! c'est ce qui fait le charme de tous le monde.
Tu es bien sur ce forum, c'est pour que l'on te lise publiquement ?
Et bien arrête tout de suite :mdr:

Erwann44 - 01 août 2010
Pas mieux que mon predecesseur.
On peut très bien avoir un GPS dans une vieile caisse pourrie, et alors ;)

Périple sympa !!

BM - 02 août 2010
Erön Riog :
Tu es bien sur ce forum, c'est pour que l'on te lise publiquement ?
Et bien arrête tout de suite :mdr:

Non, je ne suis pas sur ce forum « pour qu’on me lise publiquement », mais pour échanger des idées avec des gens pour la plupart fort sympathiques dont tu fais d’ailleurs partie. Désolé, mais il va donc falloir que tu me supportes encore un peu.

Pour le reste, il ne s’agissait que d’une réflexion sur le narcissisme ambiant et la dictature des média.

mad - 02 août 2010
Le récit filmé de Tancrède Melet est en effet sympathique, même s'il a clairement fait ce trajet avec dans l'idée de faire ce petit film, qui est bien agréable et ne transpire pas la prétention d'avoir réalisé un "exploit". Je ne trouve d'ailleurs pas que son voyage ait été plus spartiate que ce que beaucoup d'entre nous pratiquons couramment, ni que son matériel de navigation ait été outrageusement insuffisant ...

Mais il y a des gens plus simples encore, qui ont fait des trajets bien plus difficiles, et qui n'ont pas investi ni en matériel ni en temps dans l'idée d'en faire un film, aussi modeste soit-il : dans "Nomade du grand Nord", Kim Hafez (personnage extrêmement respectable de par ses périples - qui méritent certes d'être qualifiés d'exploits), cite à trois reprises Jean Paul Gendry (il écrit d'ailleurs à tort "Gendri"), qui lui a appris des rudiments de kayak avant son départ, et lui a offert une jupe de kayak (alors que mon copain JP est fauché comme les blés).

Or Jean Paul a fait en 1999 un tour de France en kayak en solo, avec une traversée vers la Corse, ce qui n'est pas une mince affaire...
Et vous n'avez sans doute jamais entendu parler de lui.

Il a écrit et publié à compte d'auteur un récit de son périple : "Dans le sillage de la mer", que l'on trouve encore sur amazon ou e-bay.
Mais je vais lui demander s'il lui en reste un stock au cas où ça tenterait certains d'entre vous :) ...

La notion d'exploit est toute relative : il y a cinquante ans, traverser l'Atlantique en solitaire ou à deux était un exploit, aujourd'hui c'est banal (même si ça reste une expérience personnelle inoubliable ;) ).

Et faire le tour du monde sur un petit voilier devient de plus en plus accessible, même si ça reste une grande aventure : je rêve de le faire (en solo ou à deux, avec ou sans escales), certainement pas dans une idée de record, mais juste parce que j'aime la mer.

Je vous recommande aussi une petite perle : "The Unlikely Voyage Of Jack De Crow", par A.J. Mackinnon. Là aussi, un beau récit d'un voyage extraordinaire et sans prétention.

Que certains projets paraissent fous, soit. Mais il est préférable d'en parler tranquillement avec ceux qui exposent leurs rêves, et de les mettre en garde gentiment plutôt que de les casser bêtement comme on l'a vu sur trois fils récents dans ce forum.

Si on ne peut plus parler de ses projets et demander des avis sur ce forum sans se faire démolir par des serial-posters pas forcément expérimentés, c'est bien triste :snif: .

NB : edit des smileys :D

moineau persévérant 34 - 02 août 2010
J'ai beaucoup aimé ce film qui retrace ce voyage entre Sète et Bordeaux. C'est peut-être filmé avec du matos sophistiqué mais l'important c'est qu'on ne le ressent pas dans le film. Assez de la "frustration sociale", chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il a, "toutes les formes sont dans la nature". Ce film montre que l'on peut faire des choses simples à notre porte...sans se taper 14h d'avion...Mais je n'ai rien contre non plus, je suis déjà allé en Australie (24h d'avion, un vrai cosmonaute...) mais aujourd'hui je fais plus près.
Un voisin de Mauguio

Grégoire - 02 août 2010
BM :
Désolé, mais il va donc falloir que tu me supportes encore un peu.

J'y compte bien ! :bisous:

Chrisbc34 - 03 août 2010
mad :
Le récit filmé de Tancrède Melet est en effet sympathique, même s'il a clairement fait ce trajet avec dans l'idée de faire ce petit film, qui est bien agréable et ne transpire pas la prétention d'avoir réalisé un "exploit". Je ne trouve d'ailleurs pas que son voyage ait été plus spartiate que ce que beaucoup d'entre nous pratiquons couramment, ni que son matériel de navigation ait été outrageusement insuffisant ...

Mais il y a des gens plus simples encore, qui ont fait des trajets bien plus difficiles, et qui n'ont pas investi ni en matériel ni en temps dans l'idée d'en faire un film, aussi modeste soit-il : dans "Nomade du grand Nord", Kim Hafez (personnage extrêmement respectable de par ses périples - qui méritent certes d'être qualifiés d'exploits), cite à trois reprises Jean Paul Gendry (il écrit d'ailleurs à tort "Gendri"), qui lui a appris des rudiments de kayak avant son départ, et lui a offert une jupe de kayak (alors que mon copain JP est fauché comme les blés).

Or Jean Paul a fait en 1999 un tour de France en kayak en solo, avec une traversée vers la Corse, ce qui n'est pas une mince affaire...
Et vous n'avez sans doute jamais entendu parler de lui.

Il a écrit et publié à compte d'auteur un récit de son périple : "Dans le sillage de la mer", que l'on trouve encore sur amazon ou e-bay.
Mais je vais lui demander s'il lui en reste un stock au cas où ça tenterait certains d'entre vous :) ...

La notion d'exploit est toute relative : il y a cinquante ans, traverser l'Atlantique en solitaire ou à deux était un exploit, aujourd'hui c'est banal (même si ça reste une expérience personnelle inoubliable ;) ).

Et faire le tour du monde sur un petit voilier devient de plus en plus accessible, même si ça reste une grande aventure : je rêve de le faire (en solo ou à deux, avec ou sans escales), certainement pas dans une idée de record, mais juste parce que j'aime la mer.

Je vous recommande aussi une petite perle : "The Unlikely Voyage Of Jack De Crow", par A.J. Mackinnon. Là aussi, un beau récit d'un voyage extraordinaire et sans prétention.

Que certains projets paraissent fous, soit. Mais il est préférable d'en parler tranquillement avec ceux qui exposent leurs rêves, et de les mettre en garde gentiment plutôt que de les casser bêtement comme on l'a vu sur trois fils récents dans ce forum.

Si on ne peut plus parler de ses projets et demander des avis sur ce forum sans se faire démolir par des serial-posters pas forcément expérimentés, c'est bien triste :snif: .

NB : edit des smileys :D

Je crois qu'en dehors de la force psychique nécessaire pour affronter les fortunes de n'importe quelque voyage, l'exploit réside pour moi dans la capacité d'un homme à s'arracher à un certain mode de vie que l'on a appris à considérer comme étant la "norme".

Joel - 03 août 2010
mad :
Mais il y a des gens plus simples encore, qui ont fait des trajets bien plus difficiles, et qui n'ont pas investi ni en matériel ni en temps dans l'idée d'en faire un film, aussi modeste soit-il : dans "Nomade du grand Nord", Kim Hafez (personnage extrêmement respectable de par ses périples - qui méritent certes d'être qualifiés d'exploits), cite à trois reprises Jean Paul Gendry (il écrit d'ailleurs à tort "Gendri"), qui lui a appris des rudiments de kayak avant son départ, et lui a offert une jupe de kayak (alors que mon copain JP est fauché comme les blés).

Or Jean Paul a fait en 1999 un tour de France en kayak en solo, avec une traversée vers la Corse, ce qui n'est pas une mince affaire...
Et vous n'avez sans doute jamais entendu parler de lui.

Il a écrit et publié à compte d'auteur un récit de son périple : "Dans le sillage de la mer", que l'on trouve encore sur amazon ou e-bay.
Mais je vais lui demander s'il lui en reste un stock au cas où ça tenterait certains d'entre vous :) ...

NB : edit des smileys :D

JP GENDRY un rire qu'on oublie pas !

J'abonde dans ton sens MAD pour avoir eu le plaisir de naviguer avec lui lors du "Manche Ouest 2000" après son périple, un super gars trop méconnu.
Joël

Remonter